Mercredi 24 Juillet 2024
Hamburger
Mardi, 21 Février 2012

Eh bien voilà, nous y sommes…

Après le bébé éprouvette, le toro éprouvette, voici venir dans votre assiette la viande éprouvette… On n’arrête pas le progrès !!!

On vit en effet une époque fantastique, celle de la dictature écologique poussée à ses extrêmes, et l’on voit jusqu’où ça peut aller. Ou plutôt, on ne voit plus très bien…

Aujourd’hui, les médias célèbrent l’arrivée pour l’automne prochain du « hamburger éprouvette » élaboré à base de cellules souches bovines par des chercheurs hollandais, et bientôt, au train où ça y va, ce sera le tour de l’entrecôte, du gigot ou du magret… Bref, ça en sera sans en être, comme le Canada Dry, le light, l’ersatz, l’édulcoré… Mais franchement, déjà que comme « coufle-bourre » on ne fait pas mieux, c’est pas avec ça que les restaus gagneront des étoiles !!!

J’ai fortement envie de demander, pourquoi en est-on arrivé à ça ? Apparemment pour contenter les lobbies écolos, qui n’ont peut-être pas vraiment soupesé les conséquences que ça risque d’entraîner dans le monde de l’élevage, mais aussi dans le domaine de la qualité de la bouffe, car à voir autant s’éloigner de ce qui faisait la force de la gastronomie bien de chez nous, autant se nourrir bientôt avec des cachets alimentaires ! Une pilule, et hop, le tour est joué… Quel plaisir !

a-a-hamb21x

Miammm !!!

Je pourrais aussi demander : et les animaux dans tout ça ? Eh bien voilà, à court ou moyen terme, à force d’ingurgiter des produits « éprouvetés », on se passera de leur présence, voire de leur existence. Ce qui aurait au moins un avantage, c’est de ne plus nourrir des débats sans fin autour de leur mode d’abattage et de la provenance de la viande… A moins que d’ici là, des laboratoires se mettent à inventer l’éprouvette Hallal, l’éprouvette Casher, ou l’éprouvette… œcuménique !

Bon, je sais, il y a aussi ce problème du réchauffement de la planète, avec notamment comme responsables les vaches de nos campagnes qui en émettant leurs gaz comptent pour 18% de cette nouvelle pollution. Même si mathématiquement elles ne sont pour rien dans les 82% restants, va falloir sérieusement penser à leur mettre un bouchon là où je pense !!!

En tant que vieux réac rétrograde, tant pis pour le pléonasme, il ne me reste plus toutefois qu’à espérer qu’on laisse le plus longtemps possible Margueritte péter en toute tranquillité et aussi qu’on puisse encore s’envoyer une bonne côte de taureau de temps en temps, sans avoir à aller l’acheter… dans un labo !!!