Jeudi 06 Mai 2021
Nîmes, Madrid, Millas, Impé, Algeciras…

jps24ww

Juan Pablo Sánchez a été le plus en vue, coupant l’unique oreille de la tarde…

Demi-arène environ, temps estival. Six toros de Torrehandilla corrects de présentation, offrant un jeu inégal, certains manquant de fonds, meilleurs les 3 et 5.

Rivera Ordóñez - silence aux deux - toucha un  premier exemplaire limité de forces dès la monopique, se fit applaudir palos en mains, puis aligna les muletazos sans grande émotion, la sosería de son opposant rendant les échanges plutôt ternes. Entière.

ro24w

Avec le quatrième, bis repetita, Rivera refusant même de banderiller, et l’on assista de nouveau à une suite de passes sans grande profondeur, l’épée n’arrangeant rien.

El Fandi  - silence et saluts depuis le callejón -  vit son opposant prendre deux piques, la deuxième pour la forme, avec toutefois une chute bien malencontreuse de la cavalerie. Aux banderilles, il se fit applaudir, notamment sur un violon exécuté en deux temps. De sa muleta, on notera un retour meurtrier à peine évité, sous peine de se faire couper le cou en deux, car pour le reste, son trasteo volontaire produisit peu d’effets sur les étagères.

elf24x

Avec le quinto, de meilleur son, le Granadino se mit encore en évidence avec les palos, notamment sur une quatrième paire avec violon et sombrero… Rien de bien notable avec le drapelet, sinon une faena monocorde égrenée de quelques détails plus toreros dans un océan de marginalité. Demie.

elf24w

Juan Pablo Sánchez, certainement boosté par la bonne impression laissée la veille à Las Ventas, a touché en premier un toro qui prit deux piques, la deuxième pour satisfaire le règlement, avec vuelta de campana après la première. Brindée au public, sa faena démarrera sous les meilleurs auspices sur la rive droite, alliant temple et sens de la distance. Bien dans le sitio, l’Aztèque instrumenta par la suite quelques beaux mouvements des deux côtés et une entière après pinchazo fit tomber le bicho après une longue agonie. Trophée mérité.

jps24w

L’ultime, veleto astifino et bien emmorrillado, fut bien piqué en deux fois et après un brindis au conclave, le Mexicain débuta sa faena genou ployé, soignant le geste pour des doblones très prometteurs. Las, il dut déchanter, et nous aussi, car son adversaire n’avait pas grand-chose dans le ventre, s’éteignant trop rapidement. Mais quoi qu’il en soit, Sánchez, sans pouvoir se payer un grand triomphe, aura laissé une impression positive et l’envie de le revoir…

Avec Feria TV, voir le résumé de la corrida en cliquant ICI



MADRID

Pour sa reprise à Las Ventas, après sa blessure de la semaine dernière et son forfait de mardi, Sébastien Castella - applaudissements et saluts - a encore frappé un grand coup à Madrid, seulement privé de trophées à cause des aciers.

Face à un lot de Núñez el Cuvillo - avec un sobrero de Carmen Segovia (2) et un autre de Salvador Domecq (6) -, c’est le Biterrois qui tira le mieux son épingle du jeu, notamment avec son second, reçu en entame de faena par deux cambios impassibles au centre qui firent lever l’assistance. Le ton était donné et les séries se sont ensuite enchaînées sur une cadence parfaite, avec un aguante et une entrega qui ont généré pas mal d’émotion, son opposant n’étant pas pour rien par la réussite de la partition.

Las, le maniement des aciers a limité l’impact de son trasteo à un beau succès d’estime, mais à la sortie, les aficionados ne parlaient que de Castella ! Sa venue à Nîmes aujourd’hui n’en sera que plus attendue…

Daniel Luque : silence aux deux et Diego Silveti : applaudissements et silence.

MILLAS

Dimanche 12 août à 18h, six Joaquín MORENO de SILVA pour Sergio FLORES, Javier JIMÉNEZ et Fabio CASTAÑEDA.

IMPÉ

ctn24w

ALGECIRAS

alg24x

 

Paul Hermé

soler 2017

Affiches / Cartels

 valv23aff

 arl03aff

 ist03aff feria

 vic23aff

 cer22aff