Mercredi 08 Février 2023
Lunettes
Vendredi, 22 Juin 2012

Vexé, Morante en a lancé une paire à l’intention du président…

A Alicante, pour la corrida de Zalduendo, on en était au quatrième toro, le deuxième de Morante, quand l’incident éclata.

Déjà ovationné au premier, avec pétition à la clé, mais manquant de force, Morante de la Puebla allait exécuter un faenón qui mit tout le monde debout, alliant profondeur, lenteur et sentiments, se soldant par une forte pétition qui ne se calma pas avec l’octroi de la première oreille.

Mais le deuxième mouchoir ne tomba pas du palco, ce qui provoqua à la fois l’ire de l’assistance, mais aussi de Morante qui pour marquer son mécontentement, refusa de recevoir sa récompense.

mo22s

Visiblement irrité, le maestro de La Puebla saisit alors une paire de lunettes qu’il lança dans un geste mi-moqueur, mi-rageur, en direction du président, comme pour lui conseiller d’en porter !!!

Nul n’est ni infaillible, ni parfait, mais quand toute une arène pousse dans le même sens, je ne comprends pas très bien pourquoi une seule personne s’arroge le droit de faire la sourde… oreille ! Même  si ses prérogatives lui autorisent ce droit régalien…

C’est d’ailleurs un problème récurrent entre une trop grande largesse de certains et une implacable sévérité chez d’autres, non seulement selon les arènes, mais aussi selon les personnes. Tout cela étant totalement subjectif, faut-il dès lors modifier le règlement ?  Et de quelle façon ?

J’ai bien peur qu’on n’en sorte jamais et quelles que soient les décisions prises, elles feront toujours des mécontents. Sauf dans le rang des opticiens !!!