Jeudi 06 Mai 2021
Pamplona, ToreArt, Tyrosse, Villeneuve, Lea, Marbella, Impé…

pamp09xx

Oreille pour Francisco Marco et Antonio Nazaré devant des Cebada Gago portant le deuil de leur ganadero…

En mémoire du ganadero Salvador García Cebada, récemment décédé, et en présence de ses fils, les toros de Cebada Gago, portaient une devise noire, comme ça a été déjà le cas à Saint-Gilles. Un lot donnant un jeu irrégulier, les 1, 4 et 6 étant en dessus. Morenito de Aranda et Antonio Nazaré ont brindé un toro aux éleveurs.

Francisco Marco (vuelta et oreille) a entamé les hostilités avec un adversaire qui cueillit le banderillero Pablo Simón alors qu’il tentait de le sortir du peto, heureusement sans conséquences. Brindée au public, la faena débuta à genoux au centre, mais par la suite, Marco dut faire l’effort de le maintenir droit, ses forces n’étant pas à la hauteur de sa noblesse. Un exercice dans lequel il tira son épingle du jeu avant conclusion en deux envois. Avec le quatrième, le fameux « Fugado » qui s’illustra lors de l’encierro matinal, reçu par larga cambiada, Francisco s’illustra au capote puis après une entame quelque peu incertaine, les choses allèrent a más, le maestro d’Estella faisant un bel effort pour intéresser les tendidos, l’estocade libérant un trophée récompensant l’ensemble d’une tarde positive.

Morenito de Aranda (saluts et silence) n’a pas été le plus gâté au sorteo, ce qui ne l’a pas empêché de faire un gros effort à son premier, du genre compliqué, le cinquième ne justifiant pas l’adage, Morenito s’escrimant toutefois à s’en tirer dignement, les aciers venant hélas ternir un trasteo volontaire et méritoire.

Antonio Nazaré (saluts et oreille) s’est mis à son avantage avec son premier, qui ne l’a guère aidé, mais c’est avec l’ultime qu’il décocha la timbale. Il est vrai que face à lui, « Loquero » s’est finalement avéré le meilleur de l’envoi, s’avérant noble à la muleta, le Sévillan l’embarquant dans des séries templées en parvenant à l’allonger sur les deux bords. Après un pinchazo puis une entière, Nazaré pouvait aller recueillir un trophée, synonyme d’une tarde positive pour sa présentation.

pamp09d

Encierro des Cebada Gago mouvementé, le toro « Fugado » - au nom prédestiné - semant la panique après s’être détaché du groupe, fonçant à plusieurs reprises sur les mozos coincés contre les palissades, notamment dans Telefónica (voir chronique du jour : « Fugado »)… D’une durée de 3´38, relation de cause à effet, c’est la plus longue pour le moment de ces sanfermines.

Trois coureurs ont subi une cornada, deux Américains, l’un de 20 touché à la cuisse droite, l’autre de 39 ans qui a subi un coup de corne dans le mollet droit. Le troisième est un Anglais de 29 ans, victime une cornada dans la cuisse gauche. En outre, quatre coureurs ont été dirigés vers l’hôpital pour diverses contusions.

Pour voir avec Feria TV l’encierro de Cebada Gago, cliquez ICI

TOREART

La vallée enchantée de Raboso

Non loin de Ciudad Rodrigo, l’ingénieux Pepe Raboso créa dans les années 1980 un élevage, celui d’Aldeanueva, qui allait permettre aux Pedrajas et aux Mora-Figueroa de Juan Pedro Domecq de se développer en terres salmantines. Pedrés, El Pilar ou encore Pedraza de Yeltes possèdent aujourd’hui les taureaux issus de l’élevage d’Aldeanueva.

ald09w

La revue digitale Toreart.com revient sur les terres d’Aldeanueva, en suivant le parcours des soldats français conduits par Napoléon et qui assiégèrent Ciudad Rodrigo, pour découvrir l’élevage dont Pepe Raboso fut le créateur. Avec lui, nous approchons une personnalité incontournable du Campo Charro et nous questionnons le concept « d’encaste » tout en démontrant la diversité génétique apportée par certains croisements, dans le silence des secrets camperos. Nous verrons en quoi et pourquoi le taureau d’Aldeanueva diffère de ses cousins de Juan Pedro Domecq.

Découvrez avec Toreart.com les splendeurs printanières du campo salmantin sur les pas de Pepe Raboso.

Consulter : http://toreart.com/
(Communiqué de Julien Aubert)

TYROSSE

tyr02d

tyr09t

VILLENEUVE

vill09x

LEA

A San Cristóbal de Entreviñas (Zamora), notre jeune compatriote Lea Vicens est sortie a hombros en compagnie Roberto Armendáriz, et Francisco Palha pour avoir coupé trois oreilles aux novillos de Barcial, deux puis une. Enhorabuena…

lv09f

MARBELLA

Avec Feria TV, voir le résumé de la corrida de Benítez Cubero et Manuel Blázquez à Marbella où les trois toreros sont sortis a hombros…

marb09w

José Luis Torres : deux oreilles et deux oreilles, David Galván : oreille et oreille, et López Simón : oreille et deux oreilles. Cliquez ICI

IMPÉ

 La Feria du cheval aux Saintes Maries de la Mer

Après le succès du premier salon du livre et du film équestres et la création du concept "Toro et Gipsy" l'Hôtel IMPERATOR**** est heureux de soutenir Marie Sara et les arènes des Saintes Maries de la Mer qui organisent un week-end taurin.

Deux corridas seront programmées:

- Une corrida à cheval le 14 Juillet à 18h
- Une corrida Flamenca le 15 Juillet à 18h

Pour ces deux événements, l'achat de places accompagnées d'un accueil privilégié avec accès VIP à l'espace partenaires vous est proposé.  

lc09x

Les belles rencontres du Vin - Vendredi 20 Juillet 2012
 
Venez partager un verre d'amitié, d'amour ou de folie autour de tapas dans les jardins de l'IMPERATOR****.

Pour cette deuxième édition, les jardins seront habillés de blanc et investis par les photographies de Lucien Clergue.

La soirée mettra, également, à l'honneur la styliste Sarah Dakhli qui vous présentera sa collection printemps/été 2012 lors d'un défilé.

Cette soirée promet de belles rencontres et de jolies surprises.

Rendez-vous le Vendredi 20 Juillet entre 19h00 et 23h00 dans les jardins de l'IMPERATOR****.

Ambiance musicale et festive - Entrée Libre...
 

 

Paul Hermé

soler 2017

Affiches / Cartels

 valv23aff

 arl03aff

 ist03aff feria

 vic23aff

 cer22aff