Lundi 20 Mai 2019
Mont-de-Marsan, Recortadores…
Vendredi, 20 Juillet 2012

mdm20xx

Triomphe de Matías Tejela, qui a indulté le quatrième, et de Iván Fandiño, qui a coupé les deux oreilles du cinquième. David Mora a obtenu un trophée au troisième bis qui a eu les honneurs de la vuelta posthume. Grand lot de Fuente Ymbro…

4/5 d’arène, beau temps. Corrida mémorable au Plumaçon grâce à un grand lot de Fuente Ymbro et trois toreros décidés, motivés et talentueux… Le mayoral est sorti a hombros en compagnie de Tejela et Fandiño … alors que Ricardo Gallardo, le ganadero, a fait la vuelta avec Tejela et son piquero Chano à l’issue de l’indulto de « Jazmín »…

fy20v

Matías Tejela (oreille et trophées symboliques) ouvrit les débats de fort belle manière au capote et après deux bons puyuazos, Fandiño se montra lui aussi inspiré à la cape sur un quite applaudi. Face à un adversaire noble, Matías enchaîna les séries avec élégance et suavité, obtenant le premier trophée de la tarde après une entière d’effet immédiat.

mt20d

Mais c’est avec le quatrième, « Jazmín » (photo), que le Plumaçon allait vivre un moment pour l’histoire… Bien piqué en trois rencontres par Luciano Núñez « El Chano », dont la deuxième en partant de loin, « Jazmín » allait ensuite dégager dans le ruedo un parfum de bravoure, de caste et de bon toreo. Faenón du Madrilène qui alterna les séquences templées sur les deux bords, poursuivant par des détails toreros qui firent monter la mayonnaise jusqu’à une pétition d’indulto venant des tendidos assez forte pour que de la présidence un mouchoir orange finisse par tomber…

mdm20lo

Grand moment d’alegría partagée par une forte majorité sur les gradins avec vuelta triomphale pour Tejela entouré de l’éleveur et le piquero…

mt20c

Iván Fandiño (silence et deux oreilles) sortit la tête de l’eau dès l’entame avec son premier par bon capoteo. Le bicho poussa sur le premier assaut avant de prendre une deuxième ration plus légère puis après avoir brindé à l’assistance, le maestro d’Orduña alterna sur les deux rives des muletazos au tracé ajusté. L’épée laissa à désirer : atravesada après pinchazo et descabello. Avec le quinto, qui prit deux piques traseras et qui à l’entame de la faena donna quelques signes de faiblesses, Fandiño allait toréer avec justesse, redonnant confiance à son opposant par séquences suaves qui progressivement se transformèrent en faenón jusqu’à un espadazo d’école qui libéra deux trophées mérités.

if20x

David Mora (oreille et saluts) se mit lui aussi en évidence par des gestes somptueux distillés au capote face au sobrero qui venait de remplacer un titulaire qui claudiquait. Le pensionnaire de Gallardo prit deux piques, la première en poussant fort, puis Mora brinda au conclave avant de trouver rapidement la bonne distance et s’engager dans un trasteo agréable et techniquement abouti, le tout tombant un peu sur la fin avant entière tombée. Deux mouchoirs tombèrent alors du palco, un blanc pour Mora et un bleu pour « Cazador », un sobrero de qualité.

fy20r

Il eut ensuite l’infortune de tomber sur le garbanzo negro de l’envoi, à savoir une estampe dont la charpente était proportionnelle à sa mansedumbre. Mora fit contre mauvaise fortune bon cœur et s’engagea dans un long échange, peut-être même un peu trop long, affichant entrega, aguante et vaillance au fil des planches, le bicho s’étant mis en querencia pour ne plus en sortir. Et alors qu’une bonne estocade aurait pu libérer le mouchoir qui aurait été synonyme de sortie a hombros avec ses compañeros, il s’en fallut paradoxalement de peu pour que David n’entende les trois avis, n’étant sauvé par le gong que d’une poignée de secondes !!! Quoi qu’il en soit, il avait montré avant cet échec aux aciers suffisamment de qualités pour être tout de même ovationné à la sortie…

dm20d

Des courses comme ça, aussi complètes, on n’en voit pas tous les jours, au Plumaçon comme ailleurs. Enhorabuena à tous ceux qui ont contribué à offrir deux heures de bonheur aux aficionados présents…

Au moment de la sortie a hombros, alors que je quittais les arènes, il m'a semblé entendre quelques sifflets ! Il est des fois où j'aimerais bien que l'on m'explique...

 (voir chronique du jour titrée "Jazmín")

Avec Feria TV, voir la vidéo de l'indulto de "Jazmín" par Matías Tejela en cliquant ICI

RECORTADORES

Le comité des fêtes de Parentis en Born en association avec 100% recorte organise son VIème Grand Prix de France de recortadores. Parentis en born est la première arène française à avoir organisé un tel spectacle, c’est pour cela que cette année nous compterons au cartel les meilleurs spécialistes de cet art qu’est le recorte.

rec20d

Les toros seront de la ganadería Angel Macua et vous pourrez venir admirer les deux meilleurs Français du moment, Mika Romero, de Bayonne, et Eric Pascal, de Tyrosse, qui défileront aux côtés de Ruben « CUATIO », « EL PETA », « CHIPU DE ARGANDA », qui ont gagné tous les plus grands concours en Espagne depuis le début de saison. Ce spectacle se déroulera le Lundi 6 Aôut à 21h30.
(Communiqué)

 

Paul Hermé

logo uctpr 17

soler 2017

Affiches / Cartels

 jb elj222

 nim20aff

 vic30aff

 al23aff

 ist16z

 cer06aff