Vendredi 09 Décembre 2022
Défaut
Lundi, 03 Septembre 2012

Y’a comme un défaut, aurait certainement dit Fernand Raynaud…

Même si la plupart du temps, les organisateurs de corridas font les choses dans les règles, il arrive toutefois qu’il y ait de-ci, de-là, quelques dérapages pour le moins étranges, sinon cocasses.

Par exemple, à Alcalá de Henares, près de Madrid, pour la dernière corrida de la feria, les trois toreros annoncés au cartel ont curieusement envoyé le matin même un certificat médical, ce qui a obligé l’empresa à engager à la va-vite trois diestros venus jouer les suppléants. Une circonstance plutôt exceptionnelle car je crois même qu’elle ne s’est jamais produite, sauf erreur de ma part…

Le même jour, à Cuéllar, un ganadero est contacté pour envoyer un lot de novillos, afin de les utiliser pour l’encierro puis pour la novillada du jour, suite au refus du lot initialement prévu. L’éleveur se dépêche d’expédier ses pupilles qui courent l’encierro, avant de s’entendre dire que finalement, ses novillos ne seront pas lidiés dans l’après-midi, leur étant préférés d’autres… de l’élevage initialement refusé !!!

Il y a des fois où l’on a un peu de mal à suivre, et compte tenu de la situation actuelle, tout le monde gagnerait à ce que les choses se passent en totale conformité, sans ces soubresauts de dernière minute qui s’ils restent secondaires et quelque peu anecdotiques, n’en sont pas moins symptomatiques d’un certain malaise dans la profession, dès qu’on s’éloigne des plazas les plus importantes. On se passerait bien de tels faits divers qui ne grandissent pas leurs auteurs, quels qu’ils soient…

 

Paul Hermé

soler 2017

Affiches / Cartels