Dimanche 16 Mai 2021
Nîmes

sc16ww

Clôture triomphale pour Sébastien Castella qui ouvre la Porte des Consuls après avoir coupé trois oreilles aux Daniel Ruiz contre deux au Juli…

No hay billetes, beau temps. Six toros de Daniel Ruiz bien présentés, aux forces et au comportement inégal, meilleurs les 2 et 6.

Cette corrida de clôture s’est déroulée dans une drôle d’ambiance, tant les esprits étaient encore marqués par le séisme matinal, ce qui n’a guère joué en faveur des deux diestros appelés à s’affronter et qui durent surmonter ce handicap bien malgré eux…

Après une ovation de bienvenue pour les deux maestros, El Juli (oreille, palmitas et oreille) a pris en premier un adversaire ménagé en deux fois sous le fer avec un bon quite par chicuelinas après la première rencontre. Bon début templé avec la flanelle, la musique venant accompagner en fin d’exercice un trasteo plus relevé à tribord avec cambio puis manoletinas avant entière trasera et caídita. Avec le troisième, cornicorto et limité de forces, Julián insista inutilement, arrachant quelques muletazos méritoires, sans possibilité toutefois de faire monter la pression. Entière puis descabello. Avec le quinto, qu’il reçut par capotazos allurés, et qui poussa au cheval en deux assauts, le maestro de Velilla exécuta un superbe quite par lopecinas puis brinda à l’assistance une faena où il mit en exergue sa technique et son poder sur de bonnes séries de derechazos, puis sur un final rapproché agrémenté par la partition d’Opera Flamenca. Pinchazo profond puis descabello. Avec deux trophées dans son escarcelle, El Juli aurait pu prétendre une sortie a hombros par la Porte des Cuadrillas, mais il s’est abstenu, préférant repartir à pieds. Il faut dire qu’il ne faisait pas la tête des bons jours. Allez savoir pourquoi…

elj16f

Sébastien Castella (oreille, silence et deux oreilles) accueillit son premier par d’excellentes véroniques, se faisant encore remarquer au capote sur un superbe quite entre les deux assauts. Après un bon second tercio, il proposa des échanges templés sur les deux rives ponctués de trois quarts de lame. Avec le quatrième, sans allant au cheval, le Biterrois exécuta un trasteo à l’énergie, de transmission limitée à cause des conditions de son opposant. Epée trasera et tendida, sifflets à l’arrastre. Avec le sixième, de meilleur son, qui prit deux bonnes piques avant un quite de Morenito, Castella débuta sa faena au centre par le haut avec cambio interposé puis donna la distance, alternant agréablement les séries avec entrega, cadence et dominio.  Estoconazo.

sc16x

Excellente interprétation musicale de l’orchestre Chicuelo II qui fut justement ovationné...

ch16x

sc16tTout simplement... Merci !!!

 

Paul Hermé

soler 2017

Affiches / Cartels

 valv23aff

 arl03aff

 ist03aff feria

 vic23aff

 cer22aff

 mdm0aff