Lundi 23 Septembre 2019
Fundi, As, Dax, Saragosse, Joaquin, Tendido Cero, Manizales, Expo…
Dimanche, 14 Octobre 2012

elf14xx

Pour la corrida « pinzoniana » de Palos de la Frontera, El Fundi est sorti une dernière fois « a hombros » par la grande porte en compagnie de Juan José Padilla et José Doblado...

Dans une arène remplie aux trois quarts et malgré des conditions climatiques des plus médiocres avec notamment de forts passages pluvieux, le maestro de Galapagar n’a pas loupé sa tarde de retirada, coupant une oreille de chacun de ses adversaires de Juan Pedro Domecq pour le plus grand bonheur des aficionados présents qui lui ont réservé une chaleureuse ovation, autant pour l’accueillir que pour lui dire « au revoir »…

Face à un premier adversaire protestón, El Fundi usa de sa technique éprouvée pour l’inciter à charger, réussissant quelques mouvements droitiers méritoires et tuant d’un grand coup d’épée. Le dernier toro de sa carrière, « General », lui permit de se distinguer au capote avant de briller avec les palos puis de brinder sous la pluie à l’ensemble de sa cuadrilla. Ensuite, José s’arrima comme un beau diable pour tirer tout ce qui était possible avec un opposant arrêté. Dans l’esprit, le Fundi méritait bien ce dernier hommage de l’aficion avant une retraite bien méritée.

Juan José Padilla (oreille et oreille) reçut son premier adversaire par larga cambiada avant bon capoteo, puis s’illustra au second tercio par trois paires qui firent bouger les tendidos. A la muleta, rien ne fut facilité pour le Pirate, son toro s’avérant arrêté et sournois, mais Juan fit l’effort et s’en tira plutôt bien, finissant par entière après pinchazo. Avec le quinto, Padilla partagea les bâtonnets avec El Fundi et les deux diestros mirent le feu sur les travées. Brindis au futur retraité et faena débutée à genoux, très décidée, faite d’entrega et d’aguante face à un animal réservé et conclue par entière après pinchazo.

José Doblado (oreille et oreille) brilla au capote puis s’en tira au mieux avec la flanelle, malgré un sérieux avertissement. Brindant au Fundi, il composa ensuite un trasteo irrégulier composé toutefois de quelques séquences harmonieuses malgré des réponses pas toujours très claires de son adversaire. Avec l’ultime, qui alla rapidement a menos, le local de l’étape s’en tira comme il put, jetant toutes ses forces dans la bataille pour gagner le droit d’accompagner ses eux compañeros par la grande porte, ce qu’il finit par obtenir en récompense de son envie, avec l’indulgence d’un palco bienveillant.

AS

Donnée par ciel couvert et menaçant dans un amphithéâtre garni aux deux tiers, la LXIème Finale du Trophée des As a vu la consécration de « Garlan », de la mande des Baumelles, pour la deuxième année consécutive, et de Bastien Four, premier au classement.

as14a

Le grand absent du jour a été Hadrien Poujol, blessé, qui ajoutée à celle de Sabri Allouani, ont été remarquées dans les trop nombreux moments où ces deux animateurs n’auraient pas été de trop !

as14c

Les trophées pour cette finale sont allés à Bastien Four chez les tenues blanches, et au taureau « Ratis », de la mande Reynaud, pour le meilleur taureau, s’avérant un excellent barricadier qui fit voler les planches à plusieurs reprises, faisant grimper une ambiance souvent morose, faute d’actions d’éclat. Au moins avec lui, l’arène a enfin vibré !

as14b

A noter que Saint-Rémois, qui promettait lui aussi d’offrir un final spectaculaire, a dû réintégrer prématurément le toril pour blessure sur un action aux planches.

En définitive, une finale qui a été plus intéressante en deuxième partie, certains taureaux ayant été quelque peu négligés par les hommes.

as14e

Ordre de sortie des taureaux : Angelo, d’Aubanel, Mignon, de Cuillé, Brutus, de Lautier, Garlan, des Baumelles, Guépard, de Cuillé, Ratis, de Raynaud et Saint-Rémois, de Fabre-Mailhan.

Palmarès

Trophées des As

1/Bastien Four
2/Julien Ouffe
3/Hadrien Poujol
4/Benjamin Villard
5/Loïc Auzolle

Biou d’Or : Garlan, de la manade des Baumelles

 

Finale

Meilleur raseteur de la finale : Bastien Four

Meilleur taureau : Ratis, de la mande Raynaud

as14f

En ouverture, un spectacle chorégraphique avec participation de danseurs, d’Arlésiennes, de Gardians et d’une chanteuse a rappelé les origines de nos traditions et a mis en exergue la Confrérie des Gardians, pour ses 500 ans d’existence…

DAX

Les conditions atmosphériques défavorables ont contraint les organisateurs à annuler le festival des Victorino prévu dans les arènes de Dax.

Seule la course de vaches landaises sans cordes est reportée en novembre, mais ce sera dans les arènes couvertes de Pomarez.

SARAGOSSE

Pour la clôture de la Feria du Pilar, dans des arènes quasiment pleines et face à un lot de Murube décevant, c’est Roberto Armendáriz qui tira le mieux son épingle du jeu en s’offrant une grande porte pour avoir obtenu deux trophées au dernier.

Pablo Hermoso de Mendoza a coupé une oreille à son second, tout comme Sergio Galán qui se fit prendre sans gravité en tuant son premier.

JOAQUIN

A Jerez de la Frontera, pour la finale de la Fédération Internationale des Ecoles Taurines, l’élève du CFT Joaquin Dupont-Ferrier a coupé une oreille. Enhorabuena…

jdf14x

TENDIDO CERO

Emission consacrée à Iván Fandiño, El Fundi, Juan José Padilla, les protagonistes de la Feria de Otoño madrilène et du Pilar de Saragosse.

if14x

Avec aussi la finca d’Añadío et la retirada de Cayetano… Cliquez ICI

MANIZALES

Cartels officiels de la Feria de Manizales…

man14x

EXPO

hdw14x

 

Paul Hermé

logo uctpr 17

soler 2017

Affiches / Cartels

 nim vend25aff