Dimanche 17 Janvier 2021
Málaga, Morante, Fitte, Mexique, Parentis, Fréjus, Pepe Luis, Brihuega, Béziers, Nimeño, Fiesta Gitana…
Mardi, 26 Février 2013

jf26xx

La gestion de la Malagueta pour José Cutiño et première annonce, l’encerrona de Jiménez Fortes pour la corrida « picassiana »…

Pour qu’il y ait des toros à Pâques, les autorités, qui ont revu leur cahier des charges à la baisse, ont confié la gestion de la Malagueta à José Cutiño, qui est à la tête de la société « Coso de Badajoz ».

Bien entendu, outre cette première date, Cutiño compte bien être ensuite choisi pour monter la grande Feria d’Août, mais dans un premier temps, il a annoncé l’encerrona du jeune diestro local Jiménez Fortes pour la corrida picassiana du samedi 30 mars, avec en principe des toros de Juan Pedro Domecq, Núñez del Cuvillo, Garcigrande, El Pilar, El Torero et Jandilla

MORANTE

La notoriété dépasse quelquefois le cadre des arènes… Ainsi, pour le retour du Mexique de Morante de la Puebla, les aficionados sévillans ont accueilli triomphalement leur idole à l’aéroport, ce qui s’est traduit notamment par une « réception à l’ancienne » avec… une sortie a hombros du hall des arrivées !

mo26t

Pour voir la vidéo, cliquez ICI

FITTE

Un des piliers du Club Taurin Vicois vient de nous quitter. Jean Fitte est mort à 93 ans. Un aficionado exemplaire, non seulement instigateur de la Feria de Vic, mais aussi de Tempo Latino… QDEP.

MEXIQUE

Mexico Aztecas y Toros

Le numéro 3 de la revue Mexico Aztecas y Toros vient de sortir. C'est une revue taurine essentiellement inspirée par l'Amérique Latine où l'aficionado respire dans les arènes des parfums différents, sensuels et chaleureux. Elle rassemble cette année des textes de Jean François Nevière, Jacques Lanfranchi, Bernard Arsicaud, Nadège Vidal, Jean-Michel Dussol, Pierre Vidal, Christian Frizzi, Dominique Valmary Gaston Ramirez Cuevas, Michel Benito et des photos de Jean-Michel Dussol et Dominique Valmary.

L'illustration de une, Mario Vargas Llosa présidant une corrida de sa barrera des arènes d'Acho à Lima, donne le ton de cet ouvrage. Il s'agit - en toute modestie - de faire œuvre littéraire et par là de défendre la tauromachie, une pratique artistique attaquée partout dans le monde et désormais en Amérique Latine aussi, où elle reste cependant prospère et populaire.

mex26f

Mexico Aztecas y Toros a réussi le tour de force d'organiser cinq voyages de l'autre côté de l'Atlantique, trois fois au Mexique avec passage à La Monumental de Mexico, mais aussi à Juriquilla, Txacala et Aguascalientes, en Equateur avec la féria de Quito -quand on y tuait encore les toros -, à Manizales en Colombie et enfin, l'an dernier, à Acho au Pérou. Ce fut l'occasion de rencontrer de nombreux matadors comme Joselito Adame, Sergio Flores, Mario Aguilar (Mexique), Martin Campuzano (Equateur), Paco Perlaza (Colombie), Alfonso de Lima et le jeune espoir Andrés Roca Rey (Pérou) lors de nombreuses tientas dans des élevages locaux et de merveilleux contacts avec les ganaderos et les professionnels locaux.

De ce frottement à une réalité si différente de la nôtre, mais en même temps si proche, naît un "éloge de la diversité" qui ouvre le recueil 2013 sous la plume de Jean-François Nevière. En effet, si le tronc reste le même, les bourgeons sont différents et les fruits ne sont pas les-mêmes. La tauromachie est universelle, mais il y a bien des manières d’interpréter cette pratique artistique. Il y a une saveur particulière à la découverte que ce n° 3 de Mexico Aztecas y Toros (la revue), illustre avec bonheur.

Pierre Vidal

P.S. Vous le trouverez en vente à la Boutique des Passionnés, rue Reattu à ARLES. Vous pouvez aussi passer vos commandes par mail sur le site (corridasi.com), à Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir. , par téléphone au 06 76 97 45 53 Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir. ou à l'adresse de notre site: Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.

Le prix : 8 euros+frais de port (Communiqué de Pierre Vidal)

PARENTIS

par26x

FRÉJUS

Malgré les chutes de neiges, les purs et durs se sont réunis au siège du club taurin « La Lidia » pour échanger avec Mr Philippe Gibelin sur le thème « La tauromachie, tradition européenne, art tragique ».

frej26f

(Photo Manuel Coelho)

PEPE LUIS

Festival taurin à Algeciras avec un mano a mano entre Pepe Luis Vázquez et Miguel Ramos « Miguelete »…

plv26y

En outre, participation remarquée du tout jeune « El Gali » qui a ravi l’assistance par sa gestuelle déjà très allurée lors d’un exercice au carretón !

elg26t

Pour voir la vidéo de Feria TV, cliquez ICI

BRIHUEGA

Une affiche comme je les aime…

bri26f

BÉZIERS

bez01f

NIMEÑO

Du 8 au 31 juillet pendant le Festival Off d’Avignon au Théâtre des Carmes. Philippe Caubère rendra hommage à Nimeño II avec l’interprétation de l’ouvrage "Recouvre-le de lumière", d'Alain Montcouquiol.

caub26f

FIESTA GITANA

Fiesta Gitana Flamenca, Campement du Cirque Romanès, le 23 mars 2013…

À l’occasion de la première soirée du Centre Artistique Tzigane « Tchiriclif», le 23 mars prochain, Délia et Alexandre Romanès ont demandé à Casa Planète d’organiser la soirée. Il fallait imaginer un moment festif faisant la place aux jeunes talents. Rapidement s’est imposée une Fiesta Gitana Flamenca, alliant la tradition à une talentueuse modernité. Attendons-nous à un  moment de pure allégresse où le chant réplique à la guitare, ensemble ils attendent une réponse de la danse ; une fusion de cultures et d'émotions, passant sans transition de la nostalgie à la joie intense.

Imaginé pour l’occasion, le plateau est particulièrement étonnant. Les artistes sont originaires de la « petite Séville » marseillaise. Ils sont jeunes, la moyenne d’âge est de 25 ans et tous d’origine gitane et détenteurs d’un héritage musical séculaire. Des artistes qui vivent le flamenco comme une seconde nature.

fla26x

Cette Fiesta Gitana Flamenca est l’occasion de découvrir pour la première fois à Paris, Ana Perez, l’inventive et moderne étoile montante du flamenco qui a su imposer sa danse bouleversante.

Elle sera accompagnée ici par deux complices Manuel Gomez à la guitare et Jésus de la Manuela au chant. À leurs côtés, Paloma Pradal, une des voix les plus marquante de la jeune génération.

Ne passons pas sous silence, les sœurs Joaquina et Florencia Deleria. Expressives et passionnées, elles brûlent depuis quelque temps déjà les planches du grand Sud et ont accepté avec enthousiasme de participer à cette soirée unique.

En ouverture de ce spectacle qui devrait déborder d’énergie, de joie et d’émotions, la scène sera un moment dédiée aux jeunes artistes du Romanes Cirque Tzigane qui montreront quelques-uns des nouveaux numéros de la saison.Fiesta Gitana Flamenca. 23 mars 2013. 20 heures 30

Campement du Cirque Tzigane Romanès. 42 Bld de Reims. 75017 Paris.

Durée du spectacle : 1 heure 30 sans entracte

Prix d’entrée : 25 Euros. Ventes sur place – Fnac et points de ventes habituels.

Informations complémentaires : - www.casaplanete.com

(Communiqué)

 

Paul Hermé

soler 2017

Affiches / Cartels

 

 ist04h