Vendredi 14 Mai 2021
Gimeaux, Olivenza, Castellón, Barrio, Festejos Populares…

ajf03xx

Le trophée à la meilleure faena pour Antonio Joao Ferreira…

La Fiesta Campera de Printemps du Club Taurin « Lou Fourmigo » a attiré un nombreux public dans la « Monumental » de Gimeaux sous un temps printanier bien agréable (voir chronique du jour : « Printemps »)…

gim03w

En matinée, deux becerros de Pagès-Mailhan ont été combattus par Pierre Mailhan, fils de l’éleveur Pascal Mailhan, et Rayan, un jeune de l’école arlésienne venu remplacer Yoan Martinez, initialement prévu.

pm03a

Pierre Mailhan a étalé un certain savoir-faire, composant quelques séries méritoires sur la meilleure corne, la gauche. Las, il fut trop long avec le descabello. Saluts.

ryan03a

Rayan tomba sur un bon becerro qui l’éprouva quelque peu, mais il alla a más et sut s’attirer lui aussi la sympathie de l’assistance, d’autant plus que c’était la première fois qu’il portait l’épée. Oreille.

gim03f

L’après-midi, toujours sous un soleil radieux et une température agréable, Paco Ramos a ouvert la séance par de bons capotazos, même s’il fut un peu débordé sur le remate, et après trois puyazos de Gabin, le diestro de Castellón exécuta une faena appliquée face à un opposant qui ne lui cédait rien, conclue par une demie. Oreille.

pr03d

Mehdi Savalli se montra lui aussi alluré au capote et après deux rencontres bien instrumentées par Jacques Monnier, il ne prit pas les bâtonnets, son poignet droit bandé en étant probablement la cause. Mehdi prit ensuite le micro pour brinder au regretté Francis Espejo, dont l’esprit plane toujours au-dessus de « sa Monumental »… Faena irrégulière mais parsemée de muletazos estimables, surtout sur la rive gauche. Entière au second envoi et oreille. Vuelta al ruedo posthume au toro.

ms03g

Après un bon capoteo et deux puyazos de Nicolas Bertoli, Antonio Joao Ferreira afficha de bonnes dispositions face à un adversaire compliqué, montrant entrega et aguante lors de séquences au tracé souvent ajusté. Trois descabellos après entière n’ont pas entamé l’enthousiasme du public qui a réclamé une oreille accordée par la présidence.

ajf03o

Sofianito tira le rideau en affrontant un exemplaire sans grande classe mais toréable, étalant sa volonté et quelques gestes isolés estimables. Trois quarts après pinchazo et oreille.

sof03b

A l’issue de la course, il reçut en piste le Trophée Albert Clavel « Clavelito » pour la meilleure faena. De bon augure avant sa prochaine corrida de Vergèze le 24 mars face aux Tardieu...

ajf03y

OLIVENZA

Arènes quasiment pleines, cinq toros de Zalduendo et un sobrero (4) de Garcigrande, formant dans l’ensemble un lot manquant singulièrement de caractère.

Morante de la Puebla : silence et saluts.

Manzanares : silence et saluts.

Alejandro Talavante : saluts et oreille.

at03a

Pinceladas de Morante, Manzanares sans options, seul Alejandro Talavante a pu réellement se distinguer, pinchant sa première faena avant d’obtenir un trophée avec l’ultime, le meilleur de l’envoi.

En matinée, par temps pluvieux et devant une demi-arène, novillada triomphale d’El Freixo, la ganadería du Juli, avec notamment un novillo indulté.

Miguel Ángel Silva : oreille et saluts.

José Garrido : deux oreilles et oreille.

Posada de Maravillas : deux oreilles puis deux oreilles et la queue symboliques.

Lama de Góngora : oreille et saluts.

On retiendra surtout le bon jeu d’en semble des pupilles du Juli et le quart d’heure de « Corremantas », un novillo bravo qui s’employa de bout en bout…

CASTELLÓN

Trois quarts d’entrée. Six toros de Fuente Ymbro formant un lot bien présenté, inégal de jeu, meilleurs les 2 et 5.

Finito de Córdoba : applaudissements et avis partagés.

Matías Tejela : oreille et saluts.

Iván Fandiño : oreille et saluts.

if03t

Tejela frôla la grande porte, refusée malgré pétition pour avoir pinché sa deuxième faena, tout comme Fandiño  qui gâcha avec le verdugo les effets positifs de ses deux faenas.

A noter que le banderillero Jesús Arruga a frôlé la correctionnelle au troisième, sortant indemne d’une sévère paliza sur une paire. Plus de peur que de mal, mais un grand moment de susto sur les étagères… et en piste.

BARRIO

Le jeune diestro de Segovia Víctor Barrio a ouvert un site Internet sur lequel on peut suivre tous les détails de sa carrière. Cliquez ICI

vb03sAlternative à Madrid avec El Fundi comme parrain…

FESTEJOS POPULARES

Avec Feria TV, voir les toros prévus par Toropasión pour les «  festejos populares » de la Feria de Castellón…

tp03f

Cliquez ICI

 

Paul Hermé

soler 2017

Affiches / Cartels

 valv23aff

 arl03aff

 ist03aff feria

 vic23aff

 cer22aff

 mdm0aff