Lundi 27 Mai 2024
Españolidad
Jeudi, 18 Avril 2013

Après San Sebastián, au tour de Vitoria ?

Et voilà qu’une conseillère municipale de Bildu s’en prend à son tour à Vitoria aux corridas et aux cirques. En réclamant bien entendu leur prohibition…

Avec toujours les mêmes arguments, et en filigrane ce qui n’est jamais dit ouvertement mais qui est le nœud de l’argumentaire, le combat contre le pouvoir central par ses représentations, surtout pour les toros, ce qu’on appelle la « Españolidad », comme ça a été aussi le cas en Catalogne.

Et pourtant, combien de gosses ont vu des courses de toros, combien ont assisté à une séance de cirque ?

Rien n’est encore définitif, mais d’une ville à l’autre, toujours en marge des principales zones taurines, l’action de tous ces nationalistes et/ou animalistes fait son chemin. Par petites touches...

Jusqu’à quand et … jusqu’à où ?