Jeudi 06 Mai 2021
Alès, CFT, Galo, Camille…

jda11xx

Corrida de la Liberté qui a vu le triomphe de Juan del Álamo…

Beau temps, trois quarts d’arène environ, chant des cigales abolitionnistes au loin, léger vent. Six toros d’Adelaida Rodríguez bien présentés, en pointes, la plupart se livrant sous le fer puis inégaux de comportement à la muleta, mais dans l’ensemble intéressants pour l’aficionado, même si certains ont manqué de chispa.

López Chaves : silence aux deux.

El Capea : saluts aux deux.

Juan del Álamo : oreille aux deux.

Discours préalable de François Gilles en piste, remerciant tous les aficionados présents et rappelant que la corrida était légale en ces lieux auquel le public répliqua par des cris de « Liberté ! Liberté ! »… puis lancement des opérations par un López Chaves déterminé qui  accueillit son opposant par quatre largas afaroladas de rodillas. Trois assauts avec placement de plus en plus loin, brindis à l’auditoire, début agenouillé et faena qui tarda à prendre son envol, le bicho, noble mais faible, s’avérant trop vite sur les rotules, l’ensemble manquant de transmission. Demie. Avec le quatrième, qui poussa sur la première rencontre avant de s’arranquer de plus loin à la seconde, l’affaire se compliqua avec la flanelle. Reçu au fil des planches, son adversaire ne se livra guère, réfléchissant et ne chargeant qu’avec parcimonie. Effort du Salmantino qui s’arrima sans résultat probant. Pinchazo et deux descabellos. Son excellente implication dans son rôle de chef de lidia a été remarquée.

dlc11c

Le second prit une première pique appuyée puis une seconde protestée. Il s’avéra ensuite compliqué dans la muleta d’un Capea volontaire et appliqué dans un trasteo convenu, manquant un poil de relief. Le fils du Niño se fit apprécier au capote en recevant le quinto qui prit deux bonnes piques, la seconde en partant de loin. Brindée à l’assistance, sa faena comprit des séquences bien guidées sur les deux rives avant une séance de tourne-retourne moins académique, l’épée s’avérant trop basse.

cap11a

Si Juan del Álamo est sorti a hombros, il le dut à sa totale entrega et à une décision sans failles. Son premier prit deux piques poussées, la deuxième en venant de loin, et après avoir brindé au respectable, il aligna les mouvements templés sur les deux côtés avant séquence de dosantinas. Entière. Face à l’ultime, qui se vida rapidement et qui fut victime d’une claudication qui amena quelques protestations, Juan alterna des séries dominatrices et ajustées qui firent tomber un autre mouchoir blanc après ¾ tendida.

jda11a  

CFT

cft11a

Devant un nombreux public, les raseteurs de l’école de Vauvert, dirigée par Gérard Barbeyrac, et les aspirants toreros du CFT de Christian Lesur, ont fait conjointement le paseo.

tu11fThomas Ubeda

Ils ont affronté du bétail de Lautier pour la camarguaise et de bonnes vaches de François André pour le toreo,  et par leur entrega, ont su s’attirer les faveurs du public.

fa11fFanny

En ce qui concerne la partie toreo, sont notamment passés Thomas Ubeda, Rafi, Solanito et Nelly, ainsi que quelques débutants…

rafi11bRafi

Enhorabuena à tous pour cette après-midi d’aficion… 

cft11h

GALO

A Aguascalientes, lors de la rencontre internatioinale des écoles taurines, El Galo (Andrés Lagravère) s’est distingué en coupant une oreille d’un novillo compliqué de San Isidro.

al11b

Après avoir banderillé, il a brindé sa faena à El Pana au cours de laquelle il a affiché entrega et torería, connectant rapidement avec des tendidos abondamment garnis pour la circonstance.

al11a

CAMILLE

cj11y

 

Paul Hermé

soler 2017

Affiches / Cartels

 valv23aff

 arl03aff

 ist03aff feria

 vic23aff

 cer22aff