Vendredi 14 Mai 2021
Beaucaire, Bayonne, Garlin, Espagne, Rion, Fiesta Campera…

 

ml27xx

Sortie a hombros de Marco Leal qui a coupé deux oreilles aux toros du Curé de Valverde…

Concert de cigales et rafales intermittentes, demi-arène environ. Cinq toros du Curé de Valverde et un (5) de Concha y Sierra, les deux élevages de Jean-Luc Couturier. Un ensemble décevant, inégal de présentation, de forces et de jeu, meilleur le quatrième.

 rdj27r

Rafael de Julia (silence et saluts) reçut son premier par capoteo sans style, deux bonnes piques puis bon quite d’Aguilar par navarras, le toro s’avérant long à placer au second tercio, au demeurant lamentable. A la muleta, les choses restèrent quasiment inédites par manque de charge du cornu, le tout s’achevant par débandade avec les aciers. Avec le quatrième, le meilleur de l’envoi, rien de probant au capote puis une première pique poussée et une seconde plus légère. Brindée à l’assistance, la faena comprendra plusieurs séries templées, mais résulta irrégulière et alla a menos alors que les rafales s’intensifiaient. Trois quarts de lame.

 aa27a

Alberto Aguilar est tombé sur deux clients qui le laissèrent sans options. Son premier partit seul sur le réserve pour une première ration puis en prit une seconde protestée avec le titulaire. Second tercio en dessous de tout et début entreprenant du Madrilène qui se montra vaillant, mais qui dut parfois terminer sur le reculoir. Quelques séries courtes avant conclusion à la peine, Alberto y allant d’une généreuse tournée de ferraille ! Avec le Concha y Sierra, reçu par larga afarolada de rodillas avant deux puyazos, Alberto partit des planches jusqu’au centre où il fut rapidement averti. Désarmé ensuite sur une tentative à bâbord, il poursuivit par muletazos qui n’eurent aucun écho sur les gradins, son adversaire manquant de fonds. Trois quarts de lame.

 ml27m

Marco Leal brilla au capote face à son premier qui prit ensuite trois piques de différente intensité instrumentées par Gabin. Applaudissements aux banderilles avec un bicho qui fut plutôt long au démarrage puis brindis au ganadero et séries décidées mais à transmission variable face à un adversaire à la charge réduite, mais possédant deux doigts de noblesse. Entière. Avec l’ultime où Marco recueillit les applaudissements d’usage face à un opposant qui s’avéra tardo aux banderilles, l’Arlésien fit preuve d’entrega dans un trasteo plus relevé à droite qui transmit sur les étagères, conclu d’une entière caída.

En matinée, demi-finale du Bolsín de Terre d’Argence avec quatre becerros de Valverde et deux de Concha y Sierra (2 et 6), donnant un jeu varié, parfois compliqué, plus nobles les Concha y Sierra malgré un poil de faiblesse, meilleur l’ultime.

 bols27aLes concurrents avec le directeur du Bolsín, Christian Lesur.

jury27a Le jury : Julien Miletto, Laurent Burgoa, président… et votre serviteur ! (Photo Daniel Chicot)

Yoan Martinez : saluts.

Pablo Aguado : oreille.

Thibaut Garcia : vuelta.

 El Galo : oreille.

 Carlos Aranda : vuelta.

 David Garzón : oreille.

bols27b 

Les trois finalistes : Pablo Aguado, El Galo et David Garzón

 Finale ce dimanche 28 juillet à 11h avec trois becerros de Philippe Cuillé et trois d’Alain Tardieu. Entrée gratuite.

BAYONNE

Devant des arènes abondamment garnies, triomphe de Pablo Hermoso de Mendoza qui a coupé deux puis une oreilles des toros de Los Espartales, Leonardo Hernández en obtenant une à son second et Léa Vicens faisant la vuelta les deux fois pour avoir séché avec le rejón de muerte.

 GARLIN

 Triomphe de Filiberto qui a coupé une oreille à son premier novillo de Joselito et une autre à son second.

 La tarde a été marquée par la blessure de Román qui a été fortement secoué par son premier adversaire, lui provoquant un pneumothorax avec fracture de deux côtes. Il a été transféré à l’hôpital de Pau.

 Clemente a fait la vuelta à son premier et a salué à l’autre.

 ESPAGNE

 A Valencia, sortie a hombros d’Alejandro Talavante qui a coupé une oreille à son premier et une autre à son troisième Victoriano del Río qui lui a infligé une sérieuse rouste, miraculeusement sans grands dégâts..

 Pour sa part, Morante de la Puebla a obtenu un trophée à son troisième, principalement pour avoir mis les gens debout sur deux séries énormes de derechazos…

 A Santander, bonne corrida de Victorino avec triomphe de Luis Bolívar qui a coupé une oreille de chacun de ses adversaires, Javier Castaño en obtenant une à son second avec grosse prestation de sa cuadrilla. Silences pour Francisco Marco.

 A Collado Villalba, Manuel Escribano a triomphé en coupant trois oreilles aux Flor de Jara, une puis deux au quatrième, qui a eu les honneurs de la vuelta posthume.

 Oreille pour Morenito de Aranda à son second et à Juan Carlos Rey à son premier.

 A Tudela, sortie a hombros de la terna, El Cid et Iván Fandiño obtenant les deux oreilles de leur premier El Torero et saluant à l’autre, tandis que Daniel Luque a récolté une puis deux oreilles. Le second toro a eu les honneurs de la vuelta posthume.

 RION

ri27a

ri27b

FIESTA CAMPERA

La Fiesta Campera du dimanche 13 octobre à la ganadería La Paluna, au Mas d'Auzières, est organisée conjointement par le CTPR "Les Amis du Mundillo" et le CTPR "La Querencia" de Saint-Gilles...

 

Paul Hermé

soler 2017

Affiches / Cartels

 valv23aff

 arl03aff

 ist03aff feria

 vic23aff

 cer22aff

 mdm0aff