Dimanche 16 Mai 2021
Riscle, Espagne, Terres Taurines, Expo…

lf03xx

Novillada décevante marquée par les bonnes dispositions de Lilian Ferrani…

Beau temps, arènes garnies environ aux trois quarts. Six novillos de Pablo Mayoral très bien présentés, mais donnant la plupart un jeu décevant pour se dégonfler après la pique par manque de forces et de fonds, meilleur le troisième pour sa bonne corne gauche.

pm03p

Rafael Cerro : silence aux deux.

Vicente Soler : silence et oreille.

Lilian Ferrani : oreille et vuelta.

Après deux bonnes piques, la première faena, brindée à l’assistance, tourna court malgré quelques gestes méritoires de Cerro, le bicho ne transmettant pas par manque d’allant. Un tiers de lame et deux descabellos. Avec le quatrième, bien piqué mais qui contourna le cheval, le trasteo de Rafael s’avéra décousu face à un opposant qui ne lui laissa guère d’options, adoptant une attitude résolument défensive, le tout étant conclu par entière.

rc03r

Vicente Soler se fit applaudir aux banderilles, ce qui anima un peu les débats, puis brinda au public sa première faena au demeurant décidée, mais son adversaire s’éteignit vite et rien ne s’arrangea avec les aciers. Avec le quinto, qui prit un puyazo applaudi, Soler se fit encore ovationner avec les palos puis brinda à Marcelle, aficionada s’il en est, une faena donnée aux forceps, Vicente tirant quelques séries méritoires sur les deux côtés, avec entrega mais sans grand éclat. Quasi entière caída.

vs03v

Après un capoteo décidé face à son premier client d’ascendance Escolar Gil puis une pique rectifiée, Lilian Ferani alla brinder à Stéphane Fernandez Meca, l’organisateur, avant de se lancer dans des séries convenables et décidées jusqu’à ce qu’il soit sérieusement averti. Changeant de côté, il s’aperçut alors que le piton gauche était plus exploitable et distilla plusieurs naturelles ajustées, une par une, qui furent les meilleurs moments de cette tarde. Des séquences frappées au sceau de l’entrega et de l’aguante, rematées par entière qui libéra un pavillon... qui n’avait rien de complaisance ! Avec l’ultime, après une pique poussée bien dosée par Jacques Monnier, le bicho changea au second tercio, se rapprochant des planches et affichant quelques mauvaises manières. Lilian repartit alors au combat avec encore une belle volonté dans un ensemble forcément plus décousu, pinchant une fois avant de faire une vuelta chaleureusement applaudie. Un novillero qui a donné envie de le revoir après cette sortie plutôt positive, d'autant plus qu'il n'en était, après Rieumes et Lunel,  quà sa troisième novillada piquée…

lf03l

En matinée, devant une bonne chambrée, environ un tiers d’arène, novillada non piquée entretenue du Lartet (Paul et Jérôme Bonnet). Bon le premier, qui eut les honneurs de la vuelta posthume, plus compliqués les deux suivants, et bon aussi le dernier, plus volumineux et pas loin de ses trois ans…

lart03l

A l’issue de la course, les éleveurs ont été ovationnés et Jérôme Bonnet a salué.

Daniel Soto (oreille et vuelta) a accueilli son premier par deux largas cambiadas de rodillas suivies d’un bon capoteo avant répliques des deux novilleros au quite, le tout fortement applaudi. Brindée à la fille de Jérôme Bonnet, la première faena du  novillero de La Algaba débuta par trois cambios avant une alternance de séries templées sur les deux bords face à un adversaire qui répétait. Final par manoletinas et desplante avant entière qui libéra chichement une oreille, avec mouchoir bleu à la clé. On peut se poser la question de savoir ce que Daniel Soto devait faire de plus pour obtenir la seconde… Il  reçut ensuite le troisième, plus charpenté, a portagayola puis brinda au public un trasteo bien démarré par doblones, donnant la distance et templant des derechazos de bon goût. A gauche, ce fut nettement plus compliqué, le Sévillan se faisant avertir puis désarmer. Bonne reprise à droite, mais échec avec les aciers.

ds03ds

Louis Husson (saluts et deux oreilles) se fit remarquer à son premier sur un quite par chicuelinas puis brinda à l’auditoire une faena qui allait connaître des hauts et des bas, le bicho s’avérant compliqué et protestón, finissant par le cueillir spectaculairement, mais sans trop de dégâts apparents. Bonne reprise à gauche et final par manoletinas, Louis faisant preuve d’un bel aguante. Entière.

lh03l

Avec le dernier, le régional de l’étape se montra volontaire et prit progressivement confiance dans des échanges plus aboutis, tuant encore d’une entière libérant deux oreilles qui lui ouvraient la grande porte. Celle que Daniel Soto aurait dû logiquement franchir avec lui !!!

lh03h

 ESPAGNE

A Huelva, dans un mano a mano qui a rempli l’arène aux trois quarts, grande porte pour El Juli qui a coupé une oreille à son premier et une autre à son troisième Cuvillo, et pour Manzanares qui a coupé une oreille à son second et les deux de l’ultime, après avoir salué à son premier.

A Pontevedra, triomphe de Sébastien Castella qui a coupé une oreille à chacun de ses Alcurrucén, Enrique Ponce saluant au premier et Morante de la Puebla coupant une oreille de son premier et faisant la vuelta à l’autre, les aciers le privant d’accompagner le Biterrois après un faenón…

A Estella, triomphe d’Iván Fandiño qui a coupé une puis deux oreilles de ses Juan Manuel Criado, El Cid en obtenant une à son premier et Agustín de Espartinas  à son second.

TERRES TAURINES

L'opus 46 de Terres Taurines sera en vente en début de semaine.

jb03b

Au sommaire :

Embruns de duende : volatile par nature, le souffle du toreo pur ne peut se capturer. Comme l’écume de mer ou l’eau pulvérisée des brumisateurs d’ambiance, l’embrun du duende est une effluve subtile : aussitôt le ressent-on, aussitôt il disparaît. Rencontre privilégiée avec Curro Romero, un mythe timide et discret.

cr03c

Dans cet opus aussi, l’épopée des toros de Urquijo, de la splendeur à la nostalgie, l’histoire de ceux que l’on élève à Fuente Rey sous la protection d’une étrange pyramide, les talismans de Guisando et la consécration de Juan Bautista, ainsi que l’autre chemin d’Antonio Ferrera, triomphateur de la dernière San Isidro…

jb03j

Pour feuilleter cette revue, cliquez ICI

EXPO

bl03b

 

Paul Hermé

soler 2017

Affiches / Cartels

 valv23aff

 arl03aff

 ist03aff feria

 vic23aff

 cer22aff

 mdm0aff