Lundi 17 Mai 2021
Bayonne, Hispanidad, Espartero, Impé…

bay12zxBilan de la temporada bayonnaise par l’empresa…

Extrait de la lettre d’information des Arènes de Bayonne…

bay12xz

HISPANIDAD

Nombreuses courses pour ce « Día de la Hispanidad », dont voici l’essentiel…

A Las Ventas, devant environ une demi-arène, clôture avec une corrida de José Luis Pereda donnant peu de jeu, seul le premier méritant la mention.

lb12lbLuis Bolívar : silence et saluts.

pu12pPaco Ureña : saluts aux deux.

sf12ySergio Flores : applaudissements et silence.

(Photos : Juan Pelegrín – Las Ventas)

A Séville, la Maestranza a fait presque le plein pour le festival donné au bénéfice de la Croix Rouge et de la Banque Alimentaire. Face à des toros de divers élevages, Vellosino, Garcigrande, El Pilar, Núñez del Cuvillo, et deux novillos de Juan Pedro Domecq et Domingo Hernández (de regalo pour Lama de Góngora), El Juli et Manzanares ont été les plus en vue, avec des détails de Morante et la bonne faena du novillero avec le sobrero de regalo, d’autres oreilles étant perdues à cause des aciers.

Morante de la Puebla : saluts.

El Juli : saluts.

El Cid : saluts.

Manzanares : oreille.

Alejandro Talavante : saluts.

Lama de Góngora : saluts puis oreille.

A Saragosse, avec trois quarts d’arène, Juan José Padilla a triomphé en coupant une oreille de chacun de ses juanpedros avec à chaque fois la pétition de la seconde. Emouvante transmission avec le public qui en a fait, depuis sa reprise, et pour cause, son enfant chéri…

El Cordobés : ovation aux deux et sévère cogida à son second, après avoir été déjà pris à son premier, avec dégâts à la bouche, à la clavicule droite et au thorax. Saluts et silence pour le Fandi.

A Palos de la Frontera, pour la « Corrida Pinzoniana », sortie a hombros d’Andrés Romero, saluts puis deux oreilles, et Antonio Nazaré, oreille aux deux. Silence et vuelta pour José Doblado. Toros de Fermín Bohórquez et Zalduendo.

pa12p

A Calanda, sortie a hombros de la terna et du mayoral de Montalvo. Alberto Álvarez : deux oreilles et saluts – David Mora : deux oreilles et saluts – Daniel Luque : deux oreilles et deux oreilles et rabo.

A Arenas de San Pedro le festival a été marqué par l’indulto du cinquième toro de Marca, « Principal » par Iván Fandiño qui a obtenu les trophées symboliques. Deux oreilles pour Sergio Galán, Juan Mora, El Fundi, César Jiménez et le novillero Francisco José Espada.

Enfin, à Medina de Pomar, Léa Vicens a triomphé pour avoir coupé une oreille à chacun de ses Luis Albarrán puis deux por colleras avec Álvaro Montes qui pour sa part a salué puis fait la vuelta.

ESPARTERO

La sagesse du bœuf philosophe, une touchante histoire entre le novillo   « Espartero » et le bœuf roux «Démocrite »… racontée par Fabrice Torrito depuis la finca « Mirandila », chez Albaserrada.

alb12w

A découvrir en cliquant ICI

IMPÉ

Les rendez-vous d’octobre de l’hôtel Imperator à Nîmes…

hem12h

imp12i

 

Paul Hermé

soler 2017

Affiches / Cartels

 valv23aff

 arl03aff

 ist03aff feria

 vic23aff

 cer22aff

 mdm0aff