Jeudi 24 Juin 2021
Beaucaire, Café Toro, Paris, Fragua, CTN, Ventura, Molinos, Maubourguet, Querencia…

jb11xy

Réponse de Jacques Bourbousson, maire de Beaucaire, au réalisateur Jean-Pierre Jeunet…

 Ce mardi, Jacques Bourbousson avait convié la presse à une mise au point concernant la tauromachie, après avoir décidé de répondre à Jean-Pierre Jeunet, réalisateur qui avait reçu la médaille de la ville de Beaucaire au cours d’un festival du cinéma… puis qui l’avait renvoyée au motif que la ville de Beaucaire organisait des corridas ! (Petite pique du maire au passage qui a précisé qu’il avait oublié… de renvoyer les bouteilles de vin !!!).

LETTRE DE J.P JEUNET à JACQUES BOURBOUSSON

« En 2011, j’étais venu dans votre commune pour participer au Festival de Cinéma. A cette occasion, j’avais été reçu par vous et vous m’aviez remis la médaille de la ville de Beauca ire. C’est récemment que j’ai découvert que votre municipalité et vous-même étiez fortement investis dans ce spectacle qui consiste à torturer et mettre à mort des animaux pour le plaisir des spectateurs qui ont probablement eu le malheur, étant jeunes, d’avoir été bercés trop près du mur.

Etant pour ma part relativement sain d’esprit, je me sens honteux d’avoir reçu cette médaille symbole d’une ville aux coutumes barbares.

Je vous retourne donc ci-joint l’objet en question.

Puisque vous aimez faire subir des sévices aux animaux, je vois suggère de vous la carrer où je pense, en « vedette américaine » d’une de vos prochaines corridas.

Ce qui devrait réjouir vos adeptes. »

Jean-Pierre Jeunet

jb11h

RÉPONSE DE JACQUES BOURBOUSSON

Entouré notamment de Robert Pilès, Henri Laurent et Pascal Mailhan, ainsi que quelques élus et colistiers, Jacques Boubousson a fait la déclaration suivante…
 
"En premier lieu, la médaille d’honneur de la ville lui a été décernée pour son œuvre cinématographique et pour le fait d’avoir honoré de sa présence le festival de cinéma de l’association « Tête à Clap ».

En second lieu, je déplore et dénonce, non sans amertume, la violence verbale et gratuite de M. Jeunet.

Je regrette que selon ses dires « sain d’esprit », il se soit laissé instrumentaliser par de tristes sires, et ce, à des fins purement électoralistes.

Non, monsieur Jeunet, en ma qalité de premier magistrat de la ville, j’affirme que les beaucairoises et Beaucairois n’ont pas été bercés « trop près du mur » comme vous l’indiquez dans votre lettre.

Tout simplement, ils aiment leur ville et leurs traditions.

En effet, l’histoire nous rappelle que depuis la mythologie, l’homme n’a cessé d’être fasciné par la symbolique du taureau jusqu’à donner naissance au Minautore.

Les siècles qui ont suivi n’ont fait que conforter jusqu’à nos jours la prédominance de l’Art Tauromachique, notamment au travers d’œuvres magistrales signées Van Gogh, Picasso, Goya, Dali, Mérimée, Hemingway, Francis Bacon, Leris, Lagoya, Rafael Alberti, García Lorca, Christian Lacroix, Lucien Clergue, José Pirès, sans oublier James Dean qui déclarait en son temps : « Si je n’avais pas été acteur, j’aurais été Torero » !

Mais vous êtes sans doute beaucoup trop intelligent pour le comprendre.

Monsieur Jeunet, si vous vous sentez honteux d’avoir reçu cette médaille, pour ma part, je suis triste de m’être trompé sur la qualité du récipiendaire et vous prie de pardonner à « des barbares » d’avoir osé apprécier votre œuvre, tout en m’interrogeant sur le fait que vous autorisiez la diffusion de vos films dans les nombreuses salles des villes de traditions taurines françaises, espagnoles, voire sud-américaines.

J’ai personnellement le plus grand respect pour le monde des arts et de la culture, mais je me dois aujourd’hui au nom de tous les Beaucairois de vous dire : laissez-nous vivre nos traditions en paix !

Monsieur Jeunet, « les barbares » vous saluent bien bas et vous laissent continuer… votre cinéma !!!"

jb11g

Par la suite, une discussion s’est ouverte où chacun a pu donner des précisions comme son avis sur la situation de la tauromachie entravée par les diverses actions des anti-corridas…

Pour sa part, Jacques Bourbousson a fait la déclaration suivante…

« Pourquoi répondre en pleine période électorale ?

La campagne n’a rien à voir avec cela, il s’agit simplement, encore une fois, d’une question de respect.

J’ai respecté la trêve des confiseurs du mois de janvier dédiée aux vœux.

C’est une tradition républicaine dans notre pays.

Il aura donc fallu deux années à Monsieur Jeunet pour découvrir que notre ville est une ville taurine. C’est pourquoi je lance dès à présent une manifestation de soutien en faveur :

- De la course camarguaise,
- De la corrida,
- De la défense de nos traditions taurines,
- De la pérennisation d’un secteur économique aujourd’hui en proie à de nombreuses difficultés.

Que seraient la Camargue et l’Espagne sans l’élevage des taureaux et des chevaux ?

Que deviendraient les zones protégées andalouses et camarguaises ?

Monsieur, Jeunet, le monde taurin n’a pas à rougir de son histoire, il a fait de nous des femmes et des hommes libres, libres d’aimer et de respecter les différences.

Enfin, j’invite le monde de l’aficion à me rejoindre au travers de ce combat culturel et identitaire.

Je propose que nous nous rassemblions aux côtés d’André Viard et de l’Observatoire national des Cultures Taurines le samedi 19 avril sur la place de la République à Arles. »

 jb11m

Je reviendrai plus tard sur les diverses interventions, mais pour l’heure, évidemment, toute mon approbation et mon soutien envers les initiatives qui seront prises par ceux qui font autorité pour défendre nos Traditions et notre Culture…

CAFÉ TORO

ct11g

PARIS

Au Club Taurin de Paris…

Il y a des toros qui changent une vie. Celui-ci s’appelait Datilero, n°31, 563 kg, de la ganaderia de E. Miura, dernier toro de la féria de Séville, le 21 avril dernier. Il aurait dû être toréé par El Juli et cet affrontement était un des événements les plus attendus de la féria. Malheureusement pour lui, l’avant-veille, Julian fut grièvement blessé par un toro de Cortés. Il fut remplacé par un Sévillan quasi-inconnu du nom de Manuel Escribano, qui avait pris l’alternative 10 ans plus tôt et avait depuis sombré dans l’oubli (0 contrat en 2009 !). Et ce fut en effet le grand événement de la féria ! D’autant plus bouleversant que celui-ci était inattendu. Manuel ne laissa pas passer Datilero : porta gayola, chicuelinas, 3 paires de banderilles avec cran, faena de puissance et d’assurance (comme s’il venait d’enfiler 40 contrats), grande estocade, le tout avec le sourire et l’enthousiasme d’un novillero, 2 oreilles, triomphe et entrée dans la gloire. Une nouvelle vie commence, les contrats pleuvent et les succès s’enchainent (Pampelune face aux Dolores Aguirre, Bilbao face aux La Quinta, etc.) jusqu’à la terrible blessure à Sotillo de la Adrada en septembre.  « C’est un miracle qu’il ne soit pas mort » dirent les chirurgiens. Ce nouveau miracle offrit une troisième vie à Manuel Escribano. Le double ressuscité de 2013 vient en effet de reprendre l’épée en ce mois de février : nouveau triomphe en ouverture de saison à Valdemorillo !

Nous sommes fiers de recevoir, pour la première fois à Paris, un des toreros les plus attendus de la saison 2014, Manuel Escribano, le lundi 3 mars à partir de 20h.

me11g

Pour cet événement, nous nous retrouverons dans un endroit nouveau. Il s’agit du premier étage privatisé du Medi-terra-néa, 13 rue du Faubourg-Saint-Denis, Paris 9ème (métro Grands boulevards, lignes 8 et 9).

Important : Pour cette soirée il est impératif de s’inscrire le plus rapidement possible (et pour ceux qui partent : avant les vacances scolaires d’hiver) car les inscriptions seront closes le mardi 25 févier. Inscriptions par email en réponse à ce courriel ou à l’adresse Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir. , ou sur notre site : http://clubtaurindeparis.com

Participation aux frais, comprenant la soirée, suivie d’un buffet dînatoire de spécialités méditerranéennes : membres du Club : 30€, jeunes jusqu’à 25 ans (à jour) : 18€, hôtes de passage : 40€. Vous pourrez à cette occasion vous mettre à jour de votre cotisation annuelle ou adhérer au Club. Rappel du montant des cotisations : individuels : 55€, couples : 80€, jeunes : 20€.

NB : les contraintes de l’agenda de début de saison de Fernando Robleño nous ont obligés à reporter notre invitation.
(Communiqué)

FRAGUA

Juan Leal, alma mater du Concours “La Forge” 2014 communique la liste des 15 participants sélectionnés. Nous vous rappelons que le Concours aura lieu à Samadet (France) les 8 et 9 mars prochains et se déroulera de la manière suivante: le samedi 8 mars, il y aura deux tentaderos publics et le dimanche 9 mars en matinée, la finale du Concours lors d'une classe pratique réunissant les 4 finalistes. Parmi les finalistes, 3 seront sélectionnés par le jury tandis que le dernier poste sera choisi par le public. Le bétail  des tentaderos et de la classe pratique proviendront de la ganadería d’Albarreal. Le triomphateur aura le privilège de toréer différentes novilladas sans picador du sud de la France et aura son passeport pour débuter avec picadors lors de la feria de LA FAÏENCE 2015 de Samadet.

sam03g

Le jury sera présidé en tant que président d'honneur par l'ancien grand rugbyman Pierre Albaladejo et sera composé de Victorino Martín, César Jiménez, Bernard Langlade (Rions-des-Landes), P.A.Blain (Radio France Bleu), Philippe Ducasse (Bayonne), Serge Dupouy (Samadet), Jean Louis Darré (ganadero),Guillermo García Palacios, ganadero d'Albarreal, Maurice Berho et Juan Leal.

sam03f

Les novilleros sélectionnés sont: Adrián Henche (Guadalajara), Adrián Velasco (Alicante), Emilio Silvera (Huelva), Antonio Hernández (Salamanca), Alejandro Gardel (Fundación El Juli), Borja García Haro (Madrid), Carlos Llandres (Camas), El Chispa (Béziers), El Adureño (Adour Afición), Jesús Álvarez (Camas), Jorge Isiegas (Madrid), Juan Martínez (Arles), Leo Valadez (Fundación El Juli, Mexico), Rubén Franco (Sanlúcar de Barrameda), Alvarito (San Sebastián de los Reyes).

sam11g

A noter que la date du Concours "La Forge" coïncide avec le week-end des rencontres taurines se déroulant à Nîmes, ce qui exclut de ce fait les novilleros français retenus pour cette occasion.
(Communiqué)

CTN

Tienta de vaches et becerros à la ganadería de Jesús Marcet à Villanueva de Galago (Zaragoza)…

6

Un groupe d'élèves du Centre de Tauromachie de Nîmes et de l’école taurine de Catalogne a participé le dimanche 9 février à une tienta organisée à la ganadería de don Jesús Marcet, avec la présence du maestro Serafín Marín, dans la localité de Villanueva de Gallago, à 10 km de Zaragoza.

ctn11h

7 vaches et 3 becerros extraordinaires de qualité ont été tientés par Antonio Arrebola, Antonio Cuadra et Miguel Ángel Martínez pour les becerros et Anaïs Magnard, Vincent Laratta, Alexandre Marion Maria, Rafael Ponce de León et Quentin Brousse, pour les vaches.

ctn11m

Tous montrèrent à leurs différents niveaux, une très ferme décision et de grandes qualités tout au long de la matinée.

(Communiqué)

VENTURA

Le rejoneador Diego Ventura a annoncé son intention de créer dans sa finca une école de rejoneo s’adressant à tous ceux qui veulent apprendre cette discipline taurine.

 dv01a

Le centaure de La Puebla del Río se donne deux ans pour concrétiser son projet pour lequel il impliquera notamment des compañeros retirés...

MOLINOS

mol11g

MAUBOURGUET

Samedi 14 mars à 20h30 au Centre d’Action Culturelle, conférence sur le thème « L’élevage du Taureau de combat en France ».

Animation de Miguel Darrieumerlou et Francis Fabre, de la revue Toros. Entrée libre et gratuite. Organisation Maubourguet Toros.
Renseignements : 06 43 78 53 15
(Communiqué)

QUERENCIA

Le samedi 8 février, le Cercle taurin la Querencia s’est réuni pour son Assemblée Générale annuelle. En présence de Monsieur Alain Gaido, Maire de Saint-Gilles, de nombreux adhérents et sympathisants ont participé au compte rendu moral et financier de l’année. Ces deux rapports étant des plus positifs, ils ont été approuvés à l’unanimité.

Le programme 2014 débute le samedi 22 février au Centre du Scamandre à Gallician pour une journée Découverte,  suivi le 15 Mars par une matinée au Campo chez le ganadero Michel Barcelo au Mas de la Sire à Quissac (30).

que11g

La suite du programme est en cours de préparation.

Tout ce petit monde s’est retrouvé devant le verre de l’amitié offert par l’UCTPR avec comme à l’accoutumée les délicieuses tapas de ces dames.  Félicitations à Philip Kugener et à toute son équipe.
(Communiqué BP)

 

 

Paul Hermé

soler 2017

Affiches / Cartels

 arl10aff

 vic23aff

 cer22aff

 mdm0aff

 stm23aff