Mardi 22 Juin 2021
Pleindoux, Arzacq, Adrien, Camille, Candeleda, Toulouse, Grana y Oro, Malabat, Flamenco…

eld23xy

 Belle réussite de la journée taurine de l’école de Montpellier avec Mehdi Savalli et El Diego…

eld23l

 Météo printanière au Mas de Pleindoux pour une journée taurine de l’Ecole de Montpellier qui avait pour but d’offrir à Mehdi Savalli et El Diego, le « Gitano Blanco », deux vaches et deux toros des frères Gallon.

gal23j

Pour être dans l’ambiance, l’assistance a pu apprécier l’accompagnement flamenco du groupe de Nanasso Ballardo qui plus tard devait animer la soirée…

eld23k

Avec sur le cheval Marc Reynaud et Gabin, ainsi que David Romero et Morenito d’Arles pour la brega et Lucas Gonzalez de second,  chacun aura pu apprécier la bonne forme de Mehdi et les progrès réalisé par le gitan blanc.

ms23y

Quant au bétail, disons que les deux vaches auront permis par leur race aux deux toreros de séduire l’assistance, le premier toro, encasté lui aussi, étant en retrait pour s’être invalidé en perdant le sabot antérieur gauche, tandis que le second affichait pas mal de qualités.

ms23j

On a retrouvé le Mehdi que l’on aime, entreprenant, complet, varié, affichant une grosse entrega et des dispositions qui semblent prometteuses dans sa préparation pour la miurada arlésienne…

eld23m

Quant à El Diego, qui n’a pas souvent l’occasion de toréer, cet exercice en public a démontré les progrès réalisés, lui aussi prenant manifestement beaucoup de plaisir à toréer, se payant même le luxe d’un estoconazo qui coucha le toro sans puntilla !

eld23n

Enhorabuena aux organisateurs et à tous les participants, y compris les recortadores qui ont exécuté quelques sauts des plus spectaculaires…

rec23j

ARZACQ

 Dimanche 23 février, novillada sans picador. 3/4 d'arène environ 800 spectateurs. Six novillos de Pablo Hermoso de Mendoza, le troisième ovationné.

 Roberto Armendáriz : silence et deux oreilles.
Joaquin Galdos, bleu ciel et or : silence.
Andy Younes, gris perle et or : saluts après avis et silence.
Luis David Adame, vert bouteille et or : silence après avis.

Andy Younes a remporté le trophée du "Jambon de Cristal". Roberto Armendáriz est sorti en triomphe.

La journée taurine d'Arzacq a été couronnée de succès, assurant ainsi la pérennité de cette singulière placita, la troisième du Béarn avec Orthez et Garlin où la corrida a été relancée il y a moins de dix ans. L'aficion a répondu en masse à l'appel du nouveau président, Jean Dubroca, qui a repris le flambeau avec une petite équipe déterminée et courageuse dans des conditions difficiles. Organisation parfaite, accueil amical et convivial. L'avenir est assuré.

 Les antis ont été moins nombreux qu'à Magescq, moins de cinquante, agressifs comme toujours, mais sans qu'il y ait eu d'incidents à déplorer. Il est vrai que pour l'occasion, les pandores étaient venus en masse ; il y avait même en matinée un hélicoptère.

 La matinée avait bien commencé avec une belle démonstration des élèves d'Adour Aficion, une douzaine désormais devant des vaches de Frères Bats. Dorian Canton, qui jouait à domicile puisqu'il est Béarnais, s'est particulièrement distingué: déjà beaucoup de maîtrise dans ce tout jeune homme de 13 ans qui a vraiment la vocation.

 Le soir, les novillos de Pablo Hermoso de Mendoza étaient de présentation irréprochables ; le sixième particulièrement impressionnant pour la catégorie. Le ramage ne fut pas à la hauteur du plumage, l'ensemble manquant de fond, partant aux planches, le sixième manquant de force; les exemplaires dédiés au rejoneo (1er et 5ème) manquant de la mobilité indispensable à l'exercice. Le troisième, par contre, fut unanimement applaudi pour sa noblesse que sut exploiter Andy. Il aurait pu faire la vuelta.

jg23j

 Joaquín Galdos, malgré sa détermination, ne put imposer sa loi : le Péruvien a du courage, mais il n'a pas fait preuve de la fantaisie et de la joie de toréer de son compatriote et copain Andrés Roca Rey. L'adversaire ne lui a pas facilité la tâche.

 Luis David Adame

Luis David Adame a du courage lui aussi et il s'est fait déchirer la culotte après avoir été secoué à plusieurs reprises. Il a brillé à la cape avec notamment une belle série de lopesinas, une spécialité de la maison puisque son grand frère Joselito la pratique avec bonheur. Il n'a pas été aidé lui non plus par l'opposition.

 ay24j

Très beaux débuts de faena d'Andy Younes au centre pied joint en cambiadas qui mirent l'ambiance. Il avait touché la perle et sut exploiter le filon avec classe, toujours dans le tempo, dans de longues séries le corps relâché. Il tua d'une entière, mais hélas échoua au descabello, ce qui lui ôta toutes récompenses. Il gagna le droit de revenir face au sixième et patatras, à nouveau il perdit les oreilles par la faute du descabello.

 ra23j

Grand professionnel, Roberto Armendáriz s'imposa sur une piste exigüe pour le rejoneo face à des adversaires dont il fallait extraire tout le suc. Il le fit sans démagogie et avec classe à son second passage où ses deux chevaux de banderilles firent merveille. C'était la première fois qu'un cavalier défilait sur la piste arzacquoise ; une expérience risquée qui s'avéra réussie…
(Texte Pierre Vidal – Photos Erick Depecker)

 ADRIEN

Et de deux pour Adrien Salenc ! Après avoir remporté le VIème Trophée de l’Ecole d’Arganda del Rey de la Fundación Juli dont il est pensionnaire, le jeune Arlésien vient de récidiver ce samedi, remportant une nouvelle fois le trophée qu’il a dû partager avec Alejandro Gardel, ce qui leur a valu en outre de recevoir chacun un capote et une muleta du Juli.

ad23w

Avec ce VIIème Trophée en poche, on n’a certainement pas fini d’entendre parler d’Adrien. Un jeune qui monte…

(Photo : Mundotoro)

CAMILLE

 Sous la douceur du temps de ce samedi après-midi, Camille Juan a repris le chemin des tentaderos à l’approche de son début de temporada.

cj24j

 A Franquevaux, chez Alain Bonijol et face à deux vaches intéressantes du ganadero Fabien Alexandre (ganadería La Pampa), Camille a démontré qu’il était physiquement et mentalement préparé pour affronter ce qui l’attend.

 cj24l

La première vache se laissa essentiellement sur le piton gauche, tandis que la seconde, ayant déjà fait preuve de bravoure au cheval, se révéla tout aussi complète à la muleta, permettant à Camille d’en tirer de bonnes séries sur les deux côtés.

 cj24k

La préparation de Camille se poursuivra dès le week-end prochain puisque nous le retrouverons le samedi matin face à un toro de Yonnet à l’occasion du Printemps des Aficionados organisé à Saint-Gilles…

 (Communiqué – Photos : Laure Crespy)

 A noter encore que le CTPR Jean-Marie Bourret de Caveirac organise une fiesta campera le dimanche 11 mai à Franquevaux, chez Alain Bonijol.

 A 10h30, Camille Juan tientera deux vaches puis lidiera un toro des frères Gallon.

 12h : apéro – Possibilité de réserver un repas à 15 €.

 Renseignements et inscriptions : 04 66 81 56 96

 CANDELEDA

Álvaro García a remporté le Vème Bolsín Taurin « Villa de Candelada (Ávila) qui consiste en un capote de paseo à l’effigie de la « Virgen de la Chilla », patronne de la cité, ainsi que le droit de participer aux novilladas de Candelada et Ávila.

ag22j

Le bétail provenait de César Jiménez, s’avérant imposant et avisé et Álvaro s’est imposé en finale devant José Ruiz et Francisco Colmenero.
(Communiqué)

Par ailleurs, le festival de l’après-midi, donné dans une arène pleine, a été pléthorique en trophées… Face à du bétail de Hermanos Sampedro et Buenavista, Diego Ventura a coupé une oreille, Miguel Abellán, El Cid, Daniel Luque et le novillero Román deux oreilles et la queue, El Fandi obtenant pour sa part deux trophées.

TOULOUSE

Jacques Teissier, "l'abbé des toreros", sera à Toulouse le jeudi 6 mars à 20h à l'invitation du Club des Cigares de la ville rose. Si la fumée ne vous gêne pas, vous pouvez participer à cette soirée-débat conviviale et gastronomique. Prix du repas apéro et digestif 40€/personne + 12€/personne pour les fumeurs de cigare. Renseignements et inscriptions : Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.

(Communiqué)

GRANA Y ORO

Avec pour invité Víctor Janeiro, frère de Jesulín de Ubrique, l’émission propose notamment des sujets sur la ganadería navarraise de Macua, diverses remises de trophées et toute l’actualité venant d’Amérique…

vj23j

Pour voir cette émission, cliquez  ICI

MALABAT

mal23w

FLAMENCO

fla23j

 

 

Paul Hermé

soler 2017

Affiches / Cartels

 arl10aff

 vic23aff

 cer22aff

 mdm0aff

 stm23aff