Mercredi 17 Juillet 2019
St-Martin, Espagne, Albaserrada, Aguascalientes, Mugon, Orthez, Master…
Samedi, 26 Avril 2014

reh26xy

Corrida entretenue de Rehuelga avec deux toros de vuelta al ruedo…

 Devant deux tiers d’arène environ par temps changeant, cette corrida de Rehuelga a donné quelques belles satisfactions, même si tout ne sortait pas du même tonneau.

 Impeccable de présentation, le lot a surtout valu par le troisième et le quatrième, les deux premiers s’avérant nobles, mais justes de forces et manquant de piquant, et les deux derniers, plus compliqués, fade le cinquième, pegajoso, incierto et avisé l’ultime. A l’issue de la course, le mayoral a salué.

reh26w

 Après le paseo, une minute d’applaudissements a été dédiée à la mémoire de Jacques Monnier et Jean-Louis Fourquet.

 Morenito de Aranda (saluts aux deux) entama la séance avec un superbe adversaire (photo du haut) qui s’arranqua bien sur deux assauts, tombant toutefois sous le choc au second après avoir été placé au centre.  Après un bon second tercio, Morenito se montra appliqué lors d’un trasteo ambidextre et classique auquel il a toutefois manqué un poil de transmission, son opposant y étant pour quelque chose. Pinchazo, entière et descabello. Avec « Jilguero », sorti en  quatrième position, on pensait que Morenito allait réussir brillamment le desquite, mais une déficience coupable avec l’estoc le priva de récompense. Auparavant, le Rehuelga prit trois piques, les deux dernières en s’arranquant de fort belle manière depuis le centre, ce qui déclencha la musique. Lors d’une faena brindée à l’assistance, le bicho ne refusa rien, prenant le leurre avec classe, au point qu’une partie du public finit par réclamer l’indulto pour cet exemplaire encasté. Avec lui, Morenito a composé des séries bien rythmées et ajustées avant que le soufflé ne retombe pour le motif évoqué ci-dessus. Vuelta chaleureusement fêtée pour le toro et grosse déception pour Morenito, visiblement abattu à cause de sa contre performance avec la rapière.

ma26h

 Rubén Pinar (silence aux deux) n’a pas eu le meilleur sorteo. Son premier était noble, mais de charge limitée et surtout trop molle. Après deux piques, Rubén s’engagea dans une faena essentiellement droitière au demeurant agréable, mais manquant de percussion et d’écho, les aciers n’arrangeant rien. Si on entend souvent qu’il n’y a pas de quinto malo, le dicton n’a pas été vérifié ce jour. L’Albaceteño est tombé sur un opposant s’avérant tardo et après brindis au public, rien ne s’arrangea en cours de faena, une tentative de soumission par naturelles aidées restant sans effet. Face à cet adversaire fade et sans classe, Rubén décida d’abréger, ce qu’il fit par trois quarts de lame.

rp26h

 Thomas Dufau (silence aux deux) a perdu avec « Sombrerero », son premier client, une belle occasion de se payer un triomphe. Après un bon tercio de piques en trois assauts puis deux bonnes paires de Rafael Viotti qui fut invité à saluer, le Montois brinda à l’auditoire une faena entretenue, trouvant rapidement la bonne cadence et alignant sur les deux bords plusieurs séries ajustées. Las, après entière qui ne fit pas tomber le morlaco, de trop nombreuses tentatives avec le verdugo firent s’envoler les oreilles avant que le Rehuelga ne soit fêté comme il se devait au cours de sa vuelta posthume… L’ultime fit une entrée prometteuse, bien en Buendía, s’attaquant aux planches avec fougue, mais son fichu caractère recelait quelques mauvaises intentions et après deux piques protestées puis une tentative de naturelles aidées, l’affaire tourna court, une entière au second envoi et deux descabellos clôturant la séance.

td26h

 ESPAGNE

 A Saragosse, devant deux tiers d’arène pour la corrida concours, le toro de Cuadri a remporté le prix au meilleur toro, Antonio Ferrera (saluts et silence), celui du meilleur lidiador et son picador Juan Manuel Sangüesa celui au meilleur picador.

 Javier Castaño : applaudissements et vuelta, et Paulita : saluts aux deux. A noter aussi l’excellent comportement de l’exemplaire de Fuente Ymbro.

 A Brihuega, devant trois quarts d’arène, triomphe de Finito de Córdoba qui a coupé les deux oreilles de son second Victoriano del Río après silence à son premier.

 Diego Ventura : silence puis oreille, Miguel Abellán : silence et oreille, et Iván Fandiño : oreille et silence.

 A Palos de la Frontera, dans une arène quasiment pleine et face aux José Luis Pereda et La Dehesilla, El Cid : saluts puis deux oreilles, José Doblado : silence et saluts et Daniel Luque : deux oreilles et oreille.

 A Tomelloso, face aux Buenavista, Juan Bautista : deux oreilles et oreille, Matías Tejela : silence et deux oreilles et Manuel Escribano : deux oreilles et oreille.

 A Cáceres, devant une demi-arène et avec des novillos de Luis Algarra pour une novillada goyesque, José Garrido : oreille et deux oreilles, Posada de Maravillas : deux oreilles et oreille et Ginés Marín : deux oreilles et saluts.

 ALBASERRADA

Ses frères en ont décidé ainsi : Timonero, le toro qui combattait le tracteur, n’ira pas à Vergèze. Il est mort. Ce toro d’Albaserrada, la fierté de Fabrice Torrito, a reçu plusieurs coups de corne de la part de ses congénères préparés pour la corrida du 18 mai (voir chronique du jour : « Timonero »).

tim26h

Lire cette bien triste histoire en cliquant ICI

AGUASCALIENTES

Devant des gradins quasiment pleins, Pablo Hermoso de Mendoza, à qui a été remis un souvenir à l’issue du paseo, de la part de l’Académie Taurine d’Aguascalientes, a coupé une oreille de son second Julio Delgado après avoir été applaudi à son premier.

Chez les piétons, face à des toros de La Estancia, El Payo a été applaudi les trois fois, sobrero de regalo compris, et Juan Pablo Sánchez a obtenu un trophée à son premier avant de saluer à l’autre.

MUGRON

Palmarès de la nouvelle taurine 2014 organisée par la Peña Taurine Mugronnaise…

1- "La lettre" de Jean-Pierre DUFOURCQ

2- "Mort de salon" de Jérôme SUDRES

3- "Veronica" de Pierre VIGNAUD

4ème ex aequo:

"La ruine de Don Euleterio" de Alain PIERSON, "Des chapeaux de papier dont se parent les dames" de Michel DUVIGNAU, "Soliloque un soir de pluie dans le Marsan" de Jean-Pierre FERRO et "Chagrin d'aficionado" de Nicolas HAVOUIS.

mug26h

Les prix ont été décernés le lundi 21 avril à l'occasion des Pâques taurines.

(Communiqué)

ORTHEZ

Le club taurin « La Lidia » d'Orthez recevra le vendredi 9 mai à 19h, dans son local des arènes du Pesqué, Marcel Garzelli, président du Club Taurin Vicois. Il nous présentera un DVD, réalisé au campo par Yves Petriat,  sur les toros de la Feria de Pentecôte et fera également une intervention sur l'Observatoire National des Cultures Taurines.

uc13i

(Communiqué)

MASTER

Master International pour Aficionados Prácticos du 20 au 22 juin à la finca Rollanejo de El Cubo de Don Sancho…

Unique en Europe pour les Aficionados Prácticos, sous la direction d’une immense Figura de la Tauromachie, le Maestro Victor Mendes, accompagné par le Maestro Aníbal Ruiz…

Trois jours enfermés dans une finca, complètement immergés dans le toreo, en totale cohabitation élèves et professionnels.

Trois jours à s’entraîner en matinée et à toréer les après-midis.

16 élèves, 12 becerras, sous les ordres de 4 professionnels, sois un des rares privilégiés… Viens concourir pour le trophée  “Aficionados Prácticos sin Frontera – Salamanca junio 2014”

Informations : Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir. http://aficionados-practicos.overblog.com/

(Communiqué)

 

Paul Hermé

logo uctpr 17

soler 2017

Affiches / Cartels

 jb elj222

 cer06aff

 mdm30aff

 arl11aff