Mercredi 17 Juillet 2019
Madrid, Séville, Bolsín, Mora, Mimizan, Boujan, Aguado, Aficionadas…
Lundi, 26 Mai 2014

gc26xz

Décevante novillada de Guadaira et Montealto…

 Devant trois quarts d’arène, les novillos ont offert peu de possibilités de triomphe à la terna du jour.

gc26h

Le plus en vue a été Gonzalo Caballero, qui a défilé avec un capote de paseo à l’effigie de l’Atletico de Madrid ! Il a salué à son premier, le reste n’étant que silence, autant à son second que pour Román et Posada de Maravillas…

(Photos : Juan Pelegrín - Las Ventas)

SÉVILLE

Avec Feria TV, retour sur la novillada dominicale au cours de laquelle Miguel Ángel de León a coupé la seule oreille à un Villamarta.

se

Cliquez ICI

BOLSÍN  

Cocorico général le dimanche 25 mai pour le classement du deuxième bolsín organisé à Gimeaux avec nos deux animateurs du week-end Robert Del Testa et Paquito Leal entourés de la dynamique équipe de l’école taurine d’Arles. Ce sont en effet les trois élèves français qui ont remporté les trophées...

eta26f

Dans l’ordre, Pierre Mailhan, Maxime Solera et El Azabache ont remporté respectivement un capote de paseo offert par l’ETA, un capote de brega et une muleta offerts tous deux par l’UCTPR.

pm26h

Côté espagnol, Emilio Sivera (Sevilla) fut le plus en vue devant Adrian Henche (Guadalajar) et Antonio Cuadro (Zaragoza).

eta26h

Les novillos du Mas de Sainte-Cécile (vainqueur de la première édition en 2013) ont donné un excellent jeu et ont remporté logiquement pour la deuxième année consécutive le prix du meilleur élevage. Étaient en compétition Tierra d’Oc le samedi matin et Bernard Taurelle le samedi après-midi.

(Texte et photos BP)

MORA

Suite à la cornada  de 30 centimètres reçue dans la cuisse, entraînant un arrachement de la fémorale et de la veine iliaque,  David Mora a reçu la visite de nombreux aficionados,  dont deux Biterrois, Claude San Nicolas  et Eric  Landuze, ainsi que de  professionnels taurins. Son état est plus que satisfaisant, avec un moral d'acier, et  il compte reprendre rapidement  le chemin des ruedos…

dm26

(Communiqué)

MIMIZAN

Le Club Taurin Mimizannais tient à féliciter Pierre Mailhan qui vient d’être déclaré vainqueur de la finale du Bolsín « Les Princes de l’Arène » et se réjouit de sa présence pour une novillada non piquée le jeudi 29 mai dans les Arènes du Courant à 11h aux côtés d’Andy Younes et Carlos Olsina face à trois erales de Malabat et Alma Serena.

A découvrir donc la nouvelle génération… Bonne nouvelle : la météo devrait être clémente. La novillada sera suivie du repas de l’aficion.

Forfait journée: 20 euros

Entrée novillada: 12 euros

Repas: 12 euros

Réservation: 06 45 34 94 52 ou Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.

BOUJAN

bouj26h

AGUADO

Prochain contrat pour Pablo Aguado, le protégé de Luisito qui, en outre, devait entrer dans plusieurs arènes importantes au cours de la temporada estivale…

pa26h

AFICIONADAS

Du 19 au 24 mai, une vingtaine de personnes avait répondu présent à l'invitation du club taurin "Las Aficionadas" de Manduel (30) et de l'agence Turitoros de Coria (Cáceres) pour un séjour taurin au cœur du Campo Charro. Hébergés dans un hôtel du centre ancien de Salamanca, les participants ont à la fois profité des charmes de la plus belle ville de Castille ainsi que de nombreuses excursions taurines et culturelles.

gl26h

La première journée avait pour thématique "la Salamanque Taurine" avec la visite du très complet Musée taurin et des mythiques arènes de la Glorieta.

db26h

Le jour suivant, malgré une météo exécrable, la journée restera gravée dans la mémoire de tous les participants.

En matinée le groupe a pu contempler la beauté des fameux "Patas Blancas" de la ganadería Barcial avec entre autres la novillada qui sera lidiée à Vic-Fezensac en septembre, ainsi que le toro pour la corrida concours de la Feria d'Alès. Après un convivial repas dans la finca, le maestro Javier Castaño accompagné de ses peones David Adalid et Marco Galán ont fait honneur de leur présence pour tienter deux impressionnantes vaches de Barcial de 5 et 7 ans.  Il est important de saluer le geste de Javier Castaño qui ḿalgré une pluie battante et de fortes rafales de vent a tenu à ce que la tienta soit maintenue. Une après-midi pleine d'intensité de par la maîtrise de ce grand lidiador et le caractère affirmé des deux "Patas Blancas". La première, "Cacharera", se révéla fuyarde au capote et à la pique puis d'une grande noblesse dans la muleta. La seconde, "Peregrina", fut excellente aussi bien au cheval qu'à la muleta et reçut l'approbation du ganadero Jesús Cobaleda pour devenir une des mères de l'élevage. Autant le ganadero que les toreros ont fait preuve d'une grande gentillesse et simplicité avec les membres du club taurin en se prêtant avec patience au jeu des autographes et photos ; ainsi que de la tertulia d'après tentadero.

jc26h

Le jeudi, c'est la prestigieuse ganadería du Puerto de San Lorenzo qui était au programme avec la visite des lots préparés pour Madrid, Salamanca, Gijón et autres arènes de renom. Un petit bonus imprévu au programme, le groupe a eu le privilège d'assister à l'embarquement d'un toro à destination d'un spectacle de rue dans la province de Valence. L'après-midi a été dédiée à la visite du magnifique village de la Alberca où de nombreux participants en ont profité pour faire le plein de délicieuses charcuteries typiques des montagnes de Salamanca.

af26f

Pour son dernier jour sur le Campo Charro, c'est chez Mercedes Pérez Tabernero que le groupe avait rendez-vous pour la visite de la finca et une longue et intéressante tertulia avec le mayoral de l'élevage. À midi, le repas a été pris au restaurant « El Cruce » à la Fuente de San Estebán, point de rendez-vous de tous les taurins du secteur. A l'issue du repas, l'agence Turitoros et la présidente du club taurin ont chaleureusement remercié tous les assistants et leur ont remis un diplôme de participation. Après ce moment de convivialité, la journée s'est poursuivie dans la ganadería de Carreros de Fuenterroble où le groupe a découvert une des plus anciennes propriétés du Campo Charro où venaient autrefois tienter Bombita, Mazzantini, Belmonte, Manolete, El Viti... et qui héberge dans son ancien corps de ferme un véritable musée de la tauromachie.

psl26h

Le samedi matin, le groupe est reparti en direction du sud de la France avec des souvenirs et des toros pleins la tête… (Communiqué)

 

Paul Hermé

logo uctpr 17

soler 2017

Affiches / Cartels

 jb elj222

 cer06aff

 mdm30aff

 arl11aff