Dimanche 16 Mai 2021
Istres

ist14xz

Sortie a hombros de Manuel Escribano et Joselito Adame…

Beau temps, vent parfois gênant, arènes pleines. Six toros de La Quinta correctement présentés pour la catégorie, dans le type, inégaux de forces, offrant un jeu varié, la plupart manquant de fonds, plus exploitables le second d'Escribano et le lot d'Adame.

Manuel Escribano (saluts et deux oreilles) accueillit son premier adversaire, applaudi à sa sortie, par larga afarolada de rodillas suivi de capotazos décidés. Une pique contournée avec batacazo, bon quite par chicuelinas, puis tercio de banderilles ovationné, en quatre paires, avec notamment une troisième assis sur l’estribo par quiebro. Brindis à l’assemblée, deux cambios au centre puis succession de derechazos templés, passage à gauche méritoire, l’ensemble manquant toutefois d’un peu de transmission à cause d’un toro certes noble, mais faible et au moteur limité, qui alla a menos. Metisaca et bajonazo. Avec le quatrième, reçu encore par larga avec grosse frayeur sur le capotazo suivant, Manuel étant à deux doigts de se faire coincer, une pique sortie fermée suivie d’un bon quite, puis nouvelle ovation avec les palos. Brindée à sa peña, la faena comprit de bons moments. Démarrant à genoux, le maestro de Gerena poursuivit par enchainements ajustés sur la rive droite avant d’être davantage inquiété sur l’autre bord. Mais Manuel se reprit bien, finit par adornos puis desplante et tua d’une entière caída. Deux oreilles, dont la seconde diversement appréciée, accordée au départ de l'arrastre.

me14f

Paco Ureña (silence et saluts) reprenait après sa sérieuse blessure de  Las Ventas et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’il est tombé sur un premier au comportement bien curieux, distraído, bien plus intéressé par le callejón où son regard se portait au sortir de chaque passe, qu’au leurre présenté par le maestro de Lorca. Et comme Eole se mit encore plus de la partie, ce fut carrément mission impossible, le seul reproche que l’on puisse lui faire, c’est peut-être de ne pas l’avoir changé de terrain plus tôt, histoire de voir si son comportement pouvait s’améliorer. Sérieux avertissement à gauche avant pliage des gaules et conclusion par pinchazo puis quasi entière habile. Son second prit un puyazo sortie fermée puis brindis au public suivi de tentatives de le faire venir de loin plus ou moins réussies. Derechazos templés puis gauche plus aléatoire, avec plusieurs menaces avant désarmé. Entière après deux pinchazos.

pu14h

Joselito Adame (saluts et deux oreilles) accueillit son premier adversaire qui sortit avec fougue par capoteo énergique avant deux bonnes piques. Au second tercio, moment de susto lorsque le banderillero Quintana fut violemment mis au sol. Se relevant sans mal, belle réaction de pundonor en allant saisir d’autres palos pour poser une paire applaudie. Brindis au conclave et bonne entame par redondos, José se l’enroulant bien et poursuivant avec la même entrega face à un opposant noble, mais manquant de fonds. Pinchazo, demie et trois descabellos. Avec l’ultime, de meilleure condition, bon accueil au capote en aguantant toutefois un extraño. Bien pris sur le premier et unique assaut, le piquero connut la mésaventure de voir son palo brisé, avant bon quite par zapopinas. Brindant au public, le Mexicain s’appliqua lors d’un trasteo complet et varié rematé par un estocodón.

ja14h

En définitive, une corrida plutôt entretenue qui connut quelques bons moments, mais qui concernant le bétail, fut loin d'être homogène dans le comportement. Le prix au meilleur picador est resté desierto.

 

 

Paul Hermé

soler 2017

Affiches / Cartels

 valv23aff

 arl03aff

 ist03aff feria

 vic23aff

 cer22aff

 mdm0aff