Vendredi 07 Mai 2021
Mont-de-Marsan, Châteaurenard, Lunel, Toros, Fernay …

if17xz

Triomphe d’Iván Fandiño qui a coupé trois oreilles aux toros de La Quinta…

 No  hay billetes, chaleur tropicale. Six toros de La Quinta bien présentés, à l’exception du dernier fuera de tipo, inégaux de comportement et de forces, la plupart quelconques sous le fer.

Antonio Ferrera (silence et oreille) s’illustra au capote avec un toro ensuite long à placer au cheval pour deux rencontres, la première sortie fermée et la deuxième pour la forme. Ovation aux banderilles, puis brindis à l’assemblée avec un curieux début de faena puisque son adversaire s’affaissa sur un recorte, restant longtemps sur le sable avant de finir par consentir à se relever… La suite avec nécessaire suavité et à mi-hauteur, compte tenu des conditions de son opposant. Echec avec la ferraille. Avec le quatrième, préservé en deux fois au cheval, Ferrera fut encore ovationné palos en mains, notamment sur une troisième paire au quiebro, avant de se mettre en évidence lors d’un trasteo décidé sur les deux bords, avec final par circulaires puis séquences plus encimistas. Entière.

 af17m

El Juli (silence aux deux avec sifflets de despedida) ne s’est pas montré très inspiré ni motivé lors d’une tarde qui le vit repartir sous la bronca. A son premier, bien accueilli au capote avant deux rencontres sans grand style, El Juli effectua un trasteo convenable sur les deux bords, mais manquant de transmission et d’émotion. Final en trois fois par julipié en passant par la Douze. Julián ne put ensuite réussir le desquite avec le quinto, piqué légèrement à deux reprises, avec une faena de tanteo de courte durée avant une nouvelle démonstration de l'estocade de la casa en passant cette fois par la Midouze…

elj17h

Iván Fandiño (oreille et deux oreilles), tout auréolé de son statut de triomphateur de Pamplona et de la Madeleine 2013, a accueilli un premier client qui sortit en trombe avant de prendre un premier puyazo sortie fermée et un second au terme d’une belle arrancada. Brindis au public avec un début assez hésitant avant que le Basque ne trouve la bonne distance et la cadence adéquate sur les deux rives, templant plusieurs séries avant de conclure par entière. Avec l’ultime, un toro âgé qui déparait du lot, deux piques sans éclat puis faena techniquement ajustée, Fandiño se montrant en dessus d’un toro qu’il liquida d’une autre entière avec longue poursuite, se voyant octroyer deux pavillons, le second protesté par une partie du conclave. Mais de toute évidence, il fut aujourd’hui l’homme de la situation…

if17m

En matinée, par temps ensoleillé et devant une demi-arène, concours de ganaderías du Sud-Ouest.

Diogo Peseiro (silence), de Lisbonne, a pris un Malabat bien présenté, se mettant en évidence sur véroniques puis demie. Il fut ensuite ovationné avec les palos, notamment sur un quiebro au violon. Brindée au public, sa faena débuta par cambio au centre avant plusieurs séries en mode tirage de lignes, sans peser sur son adversaire qui finit par le désarmer à deux reprises. Entière au troisième envoi. Novillo applaudi à l’arrastre.

dp17m

Daniel García Navarrete (saluts), de Baza, récent vainqueur du Bolsín de Bougue, prit un Alma Serena applaudi à sa sortie pour son gabarit, mais le pupille des frères Bats ne tarda pas à manifester sa propension à se réfugier aux planches, ce qui compliqua d’autant la tâche d’un novillero volontaire, certes, mais qui se fit trop souvent attraper, sans mal heureusement. Deux pinchazos, entière, descabello.

dg17m

El Adoureño (saluts de son banderillero) dut être évacué vers l’infirmerie après avoir reçu un coup de corne qui a provoqué une profonde entaille à sa cuisse droite. Auparavant, l’élève d’Adour Aficion s’était plutôt bien entendu avec un Lartet à qui il servit un début de faena appliqué, donnant la distance après deux cambios. Bonnes séquences droitières au centre, gauche plus aléatoire, puis accrochage. Le public, à qui Yannis avait brindé sa faena, a tenu à l’applaudir par l’intermédiaire de sa cuadrilla.

ad17m

Pablo Mora (silence), de Moralzarzal, venu remplacer Cristian Pérez, a perdu le crédit d’une faena agréable face à son Camino de Santiago à cause des aciers. Brindée à l’assistance, elle comprit une alternance assez allurée de séries ajustées, le bicho finissant rajado, n’entamant pas la volonté de Mora qui servit plusieurs séries de bonne facture avant de connaître hélas l’échec dans la conclusion, avec sonnerie de deux avis.

pm17m

En définitive, et assez curieusement, c’est à Daniel García Navarrete (palmas) que revint le privilège de lidier le cinquième, un novillo de Casanueva correctement présenté. Il brinda à son apoderado une faena entamée avec suavité avant que les choses ne se compliquent, subissant une voltereta et commettant l’erreur de ne pas le remonter davantage lorsque le novillo eut tendance à  filer vers les planches. Faena essentiellement gauchère comprenant toutefois des gestes méritoires à bâbord conclue par entière avec puntazo à l’entrejambe puis deux descabellos.

dg17n

Le prix de l’ACOSO est allé à Daniel García Navarrete, celui du CT du Libournais à Pablo Mora, le CT Montois remettant une enveloppe à chaque novillero.

mdm17m

Avec Feria TV, voir les vidéos de la corrida d’ouverture, avec le triomphe de Manzanares, en cliquant  ICI et de la novillada non piquée en cliquant 

Ce vendredi en soirée, corrida portugaise au Plumaçon...

port17m

CHÂTEAURENARD

Le mardi 15 juillet, traditionnelle mais néanmoins trés conviviale visite des toros au campo chez le ganadero Jean Luc Couturier en prélude à la feria de Châteaurenard du 18 ,19 et 20 juillet.

jlc17g

Encierro des Concha y Sierra au " torodrome " par le propriétaire des lieux et tienta avec Roman Perez  lidiant deux vaches de Concha y Sierra dont la deuxième montra des qualités certaines au cheval puis une grande noblesse en allant " a más " et avec de la durée, Maxime Solera passant en second.

jlc17f

Un apéritif offert par le Cat et l'Uctpr  a conclu cette soirée d'aficion.  

(texte et photos  BP)

Les toros pour Châteaurenard…

cys17h

cys17g

cyc17f

jlc17h

(Photos : Jean-Claude Carbonne)

cha02f1

LUNEL

Aperçu de quelques novillos du Camino de Santiago (JL Darré)  qui seront lidiés dimanche prochain à Lunel…

jld17f

jld17g

jld17h

lu20g1

TOROS

Le numéro 1980 de la revue TOROS est paru le 17 juillet 2014...

toros17m

Au sommaire : la chronique du temps : les taureaux de l’été,  l'éphéméride : 17 juillet... 1882, la naissance du « Gallo », miroir, gentil miroir, 1924, dans le mundillo les rapports de force faisaient déjà la une…, rencontre avec... Guillermo Valencia, parte facultativo : quelques lumières sur la jambe d’Alberto Aguilar, l'actualité taurine : les comptes rendus de Saint Sever, Rieumes, Tarascon, Vauvert, Eauze et Madrid, le dessin humoristique, les cartels, les brèves

(Communiqué)

FERNAY

Il était 21h quand Javier Conde a gracié « Nazareno », de la ganaderia Olivier Fernay y sus Hijas, sous les yeux de son épouse Estrella Morente !!!  

Hier soir, à la tombée de la nuit, comme pour profiter au maximum de cette rencontre parfaite entre l'artiste et Nazareno, qui a permis à  l'assistance d'être témoin de cet indulto, cete grâce a fait chaud au cœur des deux familles amies, les Conde et les Fernay.

jc17m

Le Maestro était ravi et a expliqué à l'issue de ce beau moment qu'il était très difficile de sortir un toro avec autant de qualités.   Nazareno a été soigné de ses blessures par le vétérinaire. Attendons maintenant qu'il récupère pour découvrir la nouvelle vie qui sera la sienne, celle de semental !!!

(Communiqué)

 

Paul Hermé

soler 2017

Affiches / Cartels

 valv23aff

 arl03aff

 ist03aff feria

 vic23aff

 cer22aff