Lundi 17 Mai 2021
Istres, Hagetmau, Puerto, Azpeitia, Huelva, Pontevedra…

jb03xz

Sortie a hombros de Juan Bautista qui a coupé trois oreilles aux toros de Margé…

Donnée devant environ une demi-arène, cette corrida 100% française a débuté par un paseo au son de La Marseillaise. Les toros de Robert Margé, bien présentés, ont donné un jeu divers, avec la mention pour le second qui a eu les honneurs de la vuelta posthume.

rm03m

Patrick Varin (oreille et vuelta) a reçu une sympathique ovation de bienvenue puis après d’excellents capotazos, il a composé une faena agréable toute en détails toreros face à un adversaire noble mais limité de forces. Entière recibiendo. Avec le quatrième, qui provoqua un batacazo, Patrick brinda à Bernard Marsella un trasteo auquel il ne put donner tout le relief voulu, affichant toutefois recours et bonnes dispositions artistiques sur des muletazos isolés face à un bicho parado qu’il tua bien.

pv03m

Juan Bautista (deux oreilles et oreille) tomba d’abord sur le meilleur de l’envoi avec qui il brilla au capote par véroniques puis sur un quite par chichelinas. Il brinda aux enfants de Jacques Monnier une faena complète et dense en passages de qualité sur les deux rives conclus par entière. Avec le cinquième, qui sortit en troisième position sur erreur des torileros, l’Arlésien se fit remarquer sur une réception par rodillazos avant une faena plus âpre de par les conditions plus limitées de son opposant qui baissa rapidement, Juan manifestant toutefois une belle entrega en lui tirant tout ce qu’il pouvait et concluant par entière.

jb03m

Mehdi Savalli (saluts et silence) se distingua au capote puis avec les palos à son premier avant une faena compliquée par la propension du toro à gagner les planches. L’Arlésien fit preuve d’une belle détermination, se fit accrocher sans mal et salua pour son entrega. Avec l’ultime, reçu par deux largas de rodillas avant d’être applaudi en deux rencontres en venant de loin, Mehdi se fit encore ovationner au second tercio, se montrant volontaire sans prendre totalement les commandes dans un trasteo au relief inégal.

ms03m

Olivier Riboulet a remporté le prix Jacques Monnier au meilleur piquero et Juan Bautista le trophée Pierre Pouly au meilleur matador.

ist03m

A noter que la classe pratique prévue le matin avait été annulée, compte tenu des mauvaises prévisions météo.

(Photos : Daniel Chicot)

HAGETMAU

 Environ deux tiers d’arène, beau temps. Six novillos de Rocío de la Cámara inégaux de présentation, décevants dans l’ensemble par manque de forces pour certains, de bravoure pour d’autres… A l’entame du paseo, un émouvant hommage a été rendu à Hubert Yonnet.

hag03m

 David Martín Escudero (silence aux deux) a d’abord hérité d’un novillo faible avec lequel il se distingua au capote avant une rencontre. Sa faena ne prit jamais son envol à cause des conditions limitées de son adversaire. Entière et descabello. Au quatrième, reçu par larga de rodillas avant deux rencontres, David aguanta des réponses brusques au cours d’un trasteo irrégulier face à un bicho qui eut vite tendance à raccourcir sa charge. Entière et descabello.

 dme03m

Filiberto (silence et vuelta) tomba d’abord sur un opposant qui prit deux piques désordonnées et après un second tercio bien exécuté puis un brindis à l’assistance, il composa notamment plusieurs séries gauchères sans toutefois trop s’engager, le novillo affichant de plus en plus son attirance vers les planches. Echec aux aciers. Après deux rencontres avec la pièce montée puis un brindis au ciel, Filiberto se lança dans une faena décidée et par moments bien cadencée face au quinto, conclue par tiers de lame avant trois coups de verdugo. Vuelta pour son compte.

 fil03m

Ginés Marín, venu suppléer Vicente Soler, tomba sur un premier client plus enclin à lorgner vers le toril qu’à s’engouffrer correctement dans le leurre, s’avérant dangereux sur plusieurs avertissements sans frais. Maladroit aux aciers. Le dernier provoqua un batacazo, davantage pour gagner la sortie que par pure bravoure, puis fit tinter les étriers sur un second assaut. Début de faena indécis avant quelques redondos bien léchés, la suite étant ternie par une muleta certes volontaire, mais trop souvent enganchée avant final dans les cornes, pinchazo puis entière. 

 gm03m

PUERTO

Devant des gradins pratiquement pleins, Sébastien Castella est sorti a hombros par la Puerta Grande des arènes du Puerto de Santa María après avoir coupé une oreille à chacun de ses opposants de Torrealta.

sc03m

 Saluts aux deux pour Enrique Ponce, saluts et silence pour Alejandro Talavante.

(Photo : Com. Castella)

 AZPEITIA

Avec Feria TV, voir le résumé de la corrida de Pedraza de Yeltes en cliquant ICI

HUELVA

 

Devant trois quarts d’arène, mano a mano triomphal pour Diego Ventura, oreille, deux oreilles et vuelta, et pour Andrés Romero, silence, oreille et deux oreilles. Les deux a hombros, toros de Sampedro.

 

PONTEVEDRA

Devant 3/5 d’arène, triomphe d’Iván Fandiño qui est sorti a hombros après avoir salué à son premier Victoriano del Río puis coupé deux oreilles à son second. Oreille et applaudissements pour El Juli et saluts puis oreille pour Miguel Ángel Perera. Son banderillero José Antonio Gutiérrez a été légèrement blessé, puntazo de quatre centimètres au jumeau droit.

Avec Feria TV, voir le résumé de la corrida d'Alcurrucén en cliquant ICI

 

Paul Hermé

soler 2017

Affiches / Cartels

 valv23aff

 arl03aff

 ist03aff feria

 vic23aff

 cer22aff

 mdm0aff