Lundi 10 Mai 2021
Dax, Béziers…

fr17xz

A Dax, sortie a hombros de Fernando Robeño pour la clôture et d’Andy Cartagena le matin, et à Béziers, de Juan Bautista à l’issue de la miurada et d’Andrés Roca Rey pour la novillada  matinale…

No hay billetes, temps ensoleillé. Six toros d’Escolar Gil et un sobrero du même fer remplaçant le troisième, bien présentés, dans le type, astifinos, donnant un jeu varié, meilleurs les 2 et 4.

eg17pn

Rafaelillo (saluts et vuelta) est passé à côté d’un grand triomphe à son second, le meilleur de l’envoi, pour avoir lamentablement séché avec le verdugo qu’il mania une quinzaine de fois. Il avait reçu son adversaire par larga cambiada de rodillas avant un tercio de piques mouvementé, l’Escolar envoyant le piquero au tapis puis se lançant dans une longue course poursuite avec la monture finie violemment aux planches, sans toutefois trop de dégâts. Faena brindée à l’auditoire avec bon début sur la rive droite, Rafaelillo faisant vibrer les étagères sur plusieurs redondos irréprochables de conception, puis naturelles templées et autres muletazos valeureux. Bref, jusque-là, les deux oreilles étaient en pointillés. Jusque-là… Auparavant, Rafaelillo combattit un opposant qui poussa sur un premier assaut avant que son lidiando, Joselito Rus, ne se fasse une grosse frayeur en glissant et se retrouvant à la merci du toro. Heureusement, il s’en tira sans mal. Faena dynamique du petit Rafael qui fit preuve d’une grande décision, sans totalement  s’imposer, mais en restant digne.

raf17m

Fernando Robleño (oreille et oreille) tomba sur un premier opposant qui prit trois piques et qui, après saluts d’Ángel Otero au second tercio, afficha des qualités à la muleta bien exploitées par le Madrilène. Brindis au public et bonne entame à droite avec enchainements profonds, manoletinas puis entière. Avec le quinto, deux bons puyazos puis Robleño débuta à gauche un trasteo bien conçu, poursuivant par derechazos allongés en faisant l’effort de tirer le maximum d’un bicho qui allait a menos, puis finissant par espadazo.

 fr17m

Thomas Dufau (silence et applaudissements) combattit un sobrero, après renvoi du titulaire pour boiterie arrière, qui s’avéra sérieux et qui prit une première pique en poussant puis une seconde rencontre plus banale. Thomas donna la distance en début de faena dans des séries appliquées mais inégales d’intensité, avant de finir plus près des cornes. Trois quarts. Le dernier sortit en mettant les gaz, mais fut décevant au cheval.

eg17m

Le Montois brinda au Fundi, venu en famille accompagner son beau-père, puis se lança dans de méritoires derechazos au centre en donnant la distance. La suite s’écoula en séquences irrégulières mais égrenées de détails ajustés. Après manoletinas, Thomas pincha trois fois avant une demie.

td17m

En matinée, par beau temps et dans une arène pleine, beau triomphe d’Andy Cartagena qui coupa deux oreilles et le rabo à son second Fermín Bohórquez après avoir fait la vuelta à son premier.

ac17m

Diego Ventura a vendangé un triomphe à cause du rejón de muerte et pour Martín Burgos, venu suppléer Leonardo, saluts et vuelta.

(Photo rejón: Alain Garres)

 BÉZIERS

Environ 3/4 d’arène, beau temps. Six toros de Miura bien présentés, offrant un jeu varié, tous toréables à divers degrés.

jb17m

 Triomphe de Juan Bautista qui a remporté son challenge…

jb17n

Juan Bautista : saluts, oreille et oreille.

 jc17n

 Javier Castaño : silence aux trois.

 A noter qu’au quatrième, qui prit quatre piques de Tito Sandoval, la quatrième al regatón, les deux toreros ont exécuté un superbe quite « por colleras » puis David Adalid et Fernando Sánchez ont salué au second tercio…

 bez17n

(Photos : JC Carbonne)

 

arr17m

En matinée, devant un tiers d’arène et par beau temps, Andrés Roca Rey est sorti a hombros pour avoir coupé une oreille à chacun de ses adversaires de Pagès-Mailhan.

arr17n

Un élevage qui a séduit pour sa présentation et le jeu de la plupart des novillos.

 vs17m

Silence et oreille pour Vicente Soler.

 lh17m

Oreille et silence pour Louis Husson.

(Photos : Daniel Chicot)

 

 

Paul Hermé

soler 2017

Affiches / Cartels

 valv23aff

 arl03aff

 ist03aff feria

 vic23aff

 cer22aff