Lundi 17 Mai 2021
Nîmes

nim19xz

Oreille pour Juan Leal et Manuel Escribano…

Ciel couvert, un tiers d’entrée. Six toros d’El Torero bien présentés, charpentés, inégaux de forces, donnant un jeu divers, meilleurs le 5 et surtout le 6.

elt19p

Il aura fallu attendre le troisième tiers de cette corrida, à savoir les deux derniers toros, pour que l’amphithéâtre sorte du ronron qui a présidé aux premiers combats. Car si les toros d’El Torero étaient irréprochables de présentation, il n’en a pas été de même de leur comportement à la muleta, liées à leur forces et leur propension à durer. Mais comme on le dit pour le sport, un match n’est jamais fini avant le coup de sifflet de l’arbitre. Et dès la sortie du cinquième, la cuvette a eu davantage d’occasions de vibrer. Dans deux styles différents, Leal et Escribano ont su tirer parti de leurs adversaires face aux deux toros qui ont offert le plus de possibilités…

Manuel Escribano (saluts et oreille) est allé recevoir son premier a portagayola, mais il ne put exécuter sa larga, compte tenu de l’angle d’attaque de son adversaire. Il enchaina toutefois par bons capotazos et se fit encore remarquer sur un quite entre les deux puyazos, le second pour faire le compte. Au second tercio, gros susto lorsqu’il perdit l’équilibre, le bicho lui pardonnant la vie. Le maestro de Gerena brinda ensuite au public une faena commencée à genoux, comprenant des passages méritoires avant un autre accrochage. Final par derechazos puis manoletinas, entière et quatre descabellos. Manuel passa alors à l’infirmerie où il a été opéré illico d’une cornada de 7 cm au mollet droit qui ne l’empêcha pas de revenir en piste, une fois l’ordre modifié, ce qui lui permit de récupérer un peu avant de combattre son second El Torero en sixième position.

me19p

Pour bien montrer qu’il ne revenait pas pour faire de la figuration, Escribano retourna face au toril pour une autre réception a portagayola suivie de vibrantes véroniques. Placement au cheval par chicuelinas marchées, le bicho mettant les reins sur le premier assaut, puis demi-vuelta de campana avant une seconde rencontre plus cuidée. Tercio de banderilles lamentable et faena démarrée par cambio au centre et suite décidée avec des échanges bien rythmés, Manolo profitant de la bonne caste de son opposant pour construire un trasteo rondement mené avec un taux élevé de transmission. Faena soutenue, poursuivie par naturelles, passe du mépris puis manoletinas. On le voyait déjà les deux oreilles à la main, mais l’épée n’a pas été concluante, l’entière résultant tendida, avant une autre puis un descabello, le bicho tardant à tomber, ce qui lui valut deux avis, ces longueurs ayant quelque peu limité l’impact de son labeur… et le résultat final.

me19q

Saúl Jiménez Fortes (silence aux deux) n’a pas eu le meilleur lot. Son premier, un superbe castaño applaudi à sa sortie, s’employa au capote avant un premier puyazo sans style. Désarmé de Fortes en le replaçant, seconde pique ridicule, puis brindis au public. Le Malagueño a étalé quelques beaux gestes en début de faena, mais le toro baissa trop rapidement et finissant deslucido. La suite au ralenti, et pour cause, final par circulaire inversée et entière. A son second, qui sembla se ressentir d’une vuelta de campana, Jiménez Fortes donna la distance et s’appliqua à maintenir debout son opposant affaibli, traçant d’estimables derechazos avant un désarmé. Bajonazo et un descabeello.

jf19p

Juan Leal (silence et oreille) se distingua au capote avant deux piques puis brinda à l’assistance un premier trasteo composé de séries inégales avant séance de surplace face à un opposant dépourvu de la moindre flamme. Deux pinchazos puis entière caída.

jl19p

Avec le quinto, de meilleures conditions, qui prit deux piques applaudies, Juan brinda sa faena à l’assemblée après un bon tercio de banderilles. Début par cambio au centre, la suite en donnant la distance avec plusieurs enchainements à l’impact irrégulier avant sa propension à aller dans les cornes pour un final encimista, un avis sonnant avant d’aller chercher l’épée. Entière avec spectaculaire voltereta puis deux descabellos.

 

jl19q

 

Avec Feria TV, voir la vidéo de cette corrida en cliquant ICI

 

Paul Hermé

soler 2017

Affiches / Cartels

 valv23aff

 arl03aff

 ist03aff feria

 vic23aff

 cer22aff

 mdm0aff