Samedi 08 Mai 2021
Nîmes

manz21xz

Sortie a hombros de Manzanares le matin, puis final en demi-teinte…

Matin. Beau temps, trois quarts d’arène environ. Six toros de Zalduendo et un sobrero du même fer pour remplacer le dernier. Un lot peu piqué donnant un jeu inégal, nobles la plupart, mais trop justes de forces. Le troisième, « Hospedero », a été honoré par la vuelta posthume.

Les trois maestros ont été invités à saluer après le paseo.

nim21p

Finito de Córdoba (saluts et oreille) a brillé à la réception de son premier en signant des capotazos allurés avant deux piques de faible intensité, la seconde pour faire le compte étant néanmoins applaudie ! Le bicho s’affala ensuite dès le premier muletazo et son manque de forces gâcha une faena bien conduite à mi-hauteur, mais qui ne pouvait générer aucune émotion, le conclave finissant par signifier son indisposition au maestro de Cordoue qui néanmoins eut le bon goût d’enjoliver son trasteo de somptueuses pinceladas. Entière et sifflets au toro. Avec le quatrième, manso en trois rencontres, dont deux sur le réserve, Finito démarra par le haut une faena égrenée de gestes templés sur les deux bords au son de l’Encantada. Après avoir remercié l’orchestre Chicuelo II, il plaça une entière que l’on pensait décisive, mais son puntillero, voulant enlever l’épée, fit relever l’animal qui par la suite se ferma et refusa pendant de longues minutes de se coucher, ne le faisant qu’au moment où sonnait le troisième avis. De là, une division d’opinions par rapport à l’oreille concédée, certains justifiant leurs sifflets par la non application d’un règlement… qu’ils ne connaissent pas, car rien n’y est prévu concernant ce cas de figure ! Disons que sans ce fâcheux épilogue, Finito avait exécuté une faena de deux oreilles, et c’est bien ça l’essentiel.

fdc21p

Morante de la Puebla (silence et saluts) ne tomba pas sur les meilleurs. Il prit d’abord un toro qui marchait sur des œufs et après deux piques, il soigna le geste dans une faena de tanteo qui eut toutefois du mal à passer la rampe. Trasteo aussi gris que son costume ! Trois quarts au second envoi. Avec le quinto, Morante se distingua par capotazos élégants à une main. Deux piques sans style et confirmation de la faiblesse de son opposant au cours d’une faena qui ne put jamais s’envoler, compte tenu des conditions du Zalduendo. Trois détails, entière tendida, la messe était dite.

mdp21p

Manzanares (deux oreilles et silence) prit en premier lieu un toro qui partit seul… et sortit seul du premier assaut avant de pousser au second, ce qui lui valut la musique avec ovation au piquero Chocolate. Bon second tercio avec saluts de Rafael Rosa et Luis Blázquez puis l’on entendit un bruit sec, synonyme de claquage pour le toro. Manzanares prit alors l’épée de muerte pour en finir avec ce Zalduendo lésionné, fit quelques passes… et se rendit alors compte de la qualité de ses attaques.

manz21p

Se ravisant, il retourna à la barrière pour truster l’épée par l’ayuda et au son du Concerto d’Aranjuez, diversement accueilli au début, il composa une œuvre subtile dont il a le secret, le toro s’étant repris et oubliant sa blessure. Un grand moment de torería où les sentiments prennent le dessus, Manzanares signant sur les deux mains une faena au cachet artistique très relevé rematée par un estoconazo. Outre les deux oreilles, Manzana reçut après la vuelta de son adversaire, un magnifique bouquet… de pommes !!!

manz21k

L’ultime fut prié de regagner rapidement le toril, et sortit à sa place un sobrero de la même maison qui n’était guère plus gaillard. Accueilli par chicuelinas mains basses, bien piqué en deux fois, l’animal afficha quelques qualités, mais aussi une propension à se réserver. Faena comprenant quelques passages harmonieux, mais à la transmission limitée, au son de « El Deguello », conclue par demie caída.

zald21p

Après-midi. Toujours beau temps pour environ deux tiers d’entrée. Panaché de toros avec trois élevages, Daniel Ruiz les deux premiers, Jandilla les deux suivants et Victoriano del Río les deux derniers. Un mezclum bien présenté donnant un jeu divers, meilleurs les 2 et 5.

Sobresaliente : Jérémy Banti.

Juan Bautista (saluts, saluts et oreille) débuta avec un castaño oscuro de Daniel Ruiz qui prit deux bonnes piques entrecoupées d’un superbe quite par chicuelinas. Ismael González se fit accrocher en posant les bâtonnets et revint en piste vêtu… d’un jeans !!!

ig21p

Jean-Baptiste brinda à l’assemblée une faena volontaire et mesurée avec séquence arrodillada, malheureusement ternie par deux pinchazos avant entière. Au troisième, reçu par larga cambiada de rodillas et poursuivie encore à genoux avant deux piques légères, l’Arlésien débuta sa faena par un cambio puis enchaina par derechazos templés, passage agenouillé, changement de mains, naturelles puis dosantinas, le tout étant encore éthéré par un pinchazo a recibir, deux autres et deux descabellos. Bon capoteo de réception au cinquième, deux piques cuidées puis tercio de banderilles à la charge de Juan qui s’attira une belle ovation. Brindis au conclave, début à genoux, la suite en donnant la distance sur les deux rives par échanges harmonieux et dominateurs, Jean-Baptiste finissant par luquecinas, sous le regard intéressé de… Luque !!! Recibir réussi après pinchazo.

jb21p

Daniel Luque (oreille, silence et silence) démarra avec un Daniel  Ruiz qui prit deux rations, la seconde homéopathique, brindant ensuite au public une faena de bonne qualité sur le plan esthétique, relevée par ses fameuses luquecinas. Entière. Après deux piques insignifiantes, il brinda la faena du Jandilla à Maurice Behro, son adversaire étant au sol sur les remates. Le bicho ne dura pas et s’il s’en défit par trois quarts de lame après pinchazo. Avec l’ultime, bonne réception capotera, deux bonnes piques et quite applaudi, par véroniques, de Jérémy Banti. Le maestro de Gerena se distingua par quelques détails fleuris au cours d’une faena complexe, son opposant se réservant et jouant du chef, l’affaire se concluant par demie avant que le toro ne se relève, puis descabello.

dl21p

 

Paul Hermé

soler 2017

Affiches / Cartels

 valv23aff

 arl03aff

 ist03aff feria

 vic23aff

 cer22aff