Mercredi 19 Mai 2021
Arles, Andy, Salin, FSTF, Saragosse, Madrid, Séville, Flamenco…

jb12xz

Le palmarès 2014 de la Commission Taurine Extra Municipale d’Arles…

La Commission Taurine Extra Municipale d’Arles s’est réunie le vendredi 10 octobre et a attribué les trophées suivants :  

Matador Triomphateur : Juan Bautista (qui a obtenu 16 voix devant José Mari Manzanares 4 voix et Joselito Adame 2 voix).  

 

jb12p

Meilleur Rejoneador : Andy Cartagena.  

ac12p

Meilleur Toro de la temporada : « Vaccarès », de la ganadería Robert Margé, combattu le 21 avril par Paco Ureña (2 oreilles et vuelta au toro).  

vac12p

Novillero triomphateur : Francisco José Espada, qui a obtenu 8 voix devant César Valencia 7 voix.  

fje12p

Meilleur Novillo de la temporada : « Vridi », de la ganadería Blohorn, combattu le 12 septembre par César Valencia (1 oreille et vuelta au novillo).

bloh12p 

Meilleur Novillero sans picadors : Ángel Sánchez, de l’école Taurine de Colmenar Viejo.

as12p 

Coup de cœur à Paquito Leal et à l’équipe des Corrales d’Arles.   Les trophées seront remis le 17 janvier à Arles lors de l’annonce des cartels 2015.

pl12p

(Communiqué)

ANDY

Voir la vidéo de FR3 sur la faena d'Andy Younes à Fourques avec "Ponciste", novillo de la Paluna, en cliquant ICI

ay12p

SALIN

Les arènes de Salin de Giraud n'avaient pas vu de corrida depuis quelques années et c'est donc sous l'égide de Jean Biondi, du ctpr " les Amis du Mundillo" et de la municipalité que s'est tenu ce festival taurin débuté le matin par une " competencia " entre différentes écoles taurines avec une tienta de quatre vaches de l'élevage de Jacques Giraud. L'Arlésien El Azabache s’est qualifié pour le festival de l'après-midi.  

sal12p

Morenito de Nîmes a ouvert le festival,  suivi par Tomasito (qui remplaçait Sanchez Mejías), Sofianito et Daniel Soto, tous avec quatre novillos de Jacques Giraud de comportement égal avec de la bravoure et un fond de noblesse...

sal12q

Seul Tomasito a coupé deux oreilles à son opposant.

sal12r

La surprise est venue d’El Azabache, très centré avec son novillo du même fer qui présentait de grandes qualités, à tel point que l'éleveur du Sambuc demandera et obtiendra sa grâce... Deux oreilles et rabo symbolique. Arènes peu remplies avec il est vrai une alerte rouge sur la région qui a certainement découragé les aficionados à se déplacer.  

elaz12p

(Texte et photos BP)

FSTF

Programme du 98ème Congrès de la Fédération des Sociétés Taurines Françaises qui se déroulera à Alès :

Samedi 18 octobre :

Réception de 10h à 11h au siège de l'Union Taurine Alésienne, Bar le concorde, centre commercial (magasin Cora), quai du Mas d'Hours 301OO Alès.

12h30 : Repas d'ouverture au restaurant « Le Gout », (GARCIA Traiteur), 33 avenue Vincent d'lndy (Zone Industrielle), 30100 Alès.

14h 30 Séance de travail.

15h 30 Colloque : l'enfant - la corrida. Salle du Capitole, Place de la Mairie.

19h30 Réception en mairie d'Alès suivie d'un apéritif.

20h30 Diner de Gala.

Dimanche 19:

9h30 : Assemblée Générale annuelle.

12h30 : Conférence de presse et déjeuner de clôture.

fstf12p

Pour plus d'info : 04 66 86 t275 ou 06 03 43 70 32.

(Communiqué)

SARAGOSSE

 Pour la clôture, corrida de Parladé (2, 4 et 6), Victoriano del Río (3 et 5) et le premier de Toros de Cortés, meilleurs les 2 et 5.

elj12p

Saluts et silence pour Juan José Padilla, sortie a hombros pour El Juli pour avoir coupé les deux oreilles du quinto après avoir salué à son premier et applaudissements et silence pour Miguel Ángel Perera.

 (Photo : José Ramón Lozano - Mundotoro)

 MADRID

Pour la clôture de la temporada 2014 à Las Ventas, la corrida de Palha n’a pas eu le succès escompté. Toros d’inégale présentation et de jeu le plus souvent médiocre, l’ultime se sauvant de la quema.

gc12p

 Tarde de six silences pour Sánchez Vara, Israel lancho et  Guerrita Chico, qui se présentait et qui a été le plus en vue.

rr12p

 A noter qu’au quatrième, le banderillero Raúl Ramírez a effectué l’exercice rare du saut de la garrocha !

(Photos : Juan Pelegrín – Las Ventas)

 SÉVILLE

 La traditionnelle « corrida de la Hispanidad », donnae devant une demi-arène, consistait en fait en l’encerrona du novillero Lama de Góngora face à des novillos d’El Parralejo, Fuente Ymbro, Javier Molina, El Pilar et Luis Algarra (le cinquième en tant que sobrero du Daniel Ruiz).

 Lama de Góngora : saluts, vuelta, silence, silence, oreille et oreille.

 lg12p

Le novillero local manqua la Porte du Prince pour avoir mal tué le bon Fuente Ymbro au terme d’une faena allurée. Prestation en demi-teinte, relevée sur la fin avec les deux exemplaires de Luis Algarra.

Voir la vidéo de cette novillada en cliquant ICI

 FLAMENCO

fla12p

 

Paul Hermé

soler 2017

Affiches / Cartels

 valv23aff

 arl03aff

 nim pent17aff

 ist03aff feria

 vic23aff

 cer22aff

 mdm0aff