Lundi 09 Décembre 2019
Séparations
Mercredi, 10 Décembre 2014

Les changements d’apoderados se succèdent sur un rythme soutenu…

Question d’argent ou de stratégie ? Toujours est-il qu’il ne se passe pratiquement pas un jour sans que l’on apprenne de nouveaux bouleversements dans le petit monde de l’apoderamiento….

Après Manuel Escribano, voici venu le tour de Fernando Cruz et Juan del Álamo… Et probablement d’autres suivront. Si pour Fernando Cruz, en constante recherche de relance de carrière et qui a passé cette dernière saison sans apoderado, l’ex-matador Miguel Rodríguez sera certainement d’une aide précieuse, la surprise est surtout venue de Juan del Álamo, auteur d’une bonne temporada et que l’on pensait désormais calé dans un  statut ascendant et plus confortable, même si rien n’est jamais définitivement acquis dans cette profession.

Car très attaché à la casa Mercedes Pérez Tabernero, le voir se séparer de Guillermo Marín, le propriétaire et époux de Mercedes, a davantage de quoi surprendre. Juan y était comme chez lui depuis ses débuts et s’il a décidé de s’en séparer, c’est que certainement il a une idée derrière la tête. Un nouveau départ sur lequel nous en saurons certainement plus dans les jours qui viennent, tout comme pour… les prochaines séparations !

 

Paul Hermé

logo uctpr 17

soler 2017

Affiches / Cartels