Jeudi 24 Juin 2021
Magescq, Séville, Tibo, Monteño, Happycionado, Lyon…

mag16xz

Retour sur la Journée Taurine de Magescq…

Comme déjà évoquée hier, la Journée Taurine de Magescq nous a réservé quelques bonnes surprises, et en tout cas, en ce début de temporada, nous a rassuré sur le potentiel de l’aficion à se retrouver dans la convivialité autour d’une ambiance taurine.

mag16f

Il faut dire que dès l’entame, à charge du trio Joselito-Fundi-Bote, les aficionados venus nombreux ont passé un bien agréable moment lors de la tienta des vaches de Santafé Martón, avec la participation de plusieurs élèves d’Adour Aficion.

jos16e

La première vache a permis à Joselito de faire admirer son aisance et sa technique avant que ne sorte de second Jesús Mejía, un élève de l’école de Madrid venu dans le fourgon avec ses trois professeurs qui s’est mis en évidence sur quelques gestes bien ajustés.

jm16d

El Fundi est moins bien tombé avec une vache plus accrocheuse et protestona, mais son expérience lui a permis de s’en tirer à son avantage.

elf16d

Baptiste Cissé, d’Adour Aficion, a pris le relais sur la fin.

bc16d

José Luis Bote n’a pas voulu être en reste et tombant sur une vache de bien meilleure qualité que la précédente, il construisit un faenón qui fit monter la température sur les étagères. Assurément, le meilleur moment de cette matinée.

jlb16d

Dorian Canton, d’Adour Aficion, lui a succédé.

dc16d

José Luis Bote a fait venir l’éleveur en piste pour le féléciter.

sm16d

Avec la quatrième vache, Joselito a dû repenser un moment à son triomphe d’Istres puisque l’excellente formation « La Mi Do Ré » de Castets s’est mise à jouer « La vie en rose » pour l’accompagner, une pareja Joselito-Piaf qui a ravi le conclave !

ca16d

Clément Hargous est sorti de second.

Décidément peu heureux au sorteo, El Fundi a pris une seconde vache distraite qui ne lui a pas rendu la partie facile, mais une nouvelle fois, le maestro de Fuenlabrada a fait appel à sa technique pour en tirer le maximum.

jos16d

Surprise ! Joselito a tenu le rôle de piquero...

Jesús Mejía, apparemment très « puesto », est revenu pour quelques séries.

José Luis Bote a clôturé la séance pour un deuxième passage convenable, mais qui n’a pas atteint l’intensité du premier malgré quelques bons détails.

ap16d

Alexis Persillon est ensuite sorti puis Baptiste Cissé est revenu pour mettre le point final à une matinée qui a enchanté les témoins…

mus16e

Après les agapes de la mi-journée, l’heure était venue de faire place à la novillada sans picadors avec du bétail de Joselito (El Tajo y La Reina). Un lot sérieux, plusieurs au tamaño de novillos qui auraient pu supporter une pique, meilleurs les 4 (qui a été crédité de la vuelta posthume) et le 6, peut-être supérieur…

lv16d

Leo Valadez (silence et deux oreilles), le plus avancé des trois puisqu’il ne va pas tarder à passer dans la catégorie supérieure à Valencia, a toréé dans son corte dynamique et entreprenant, se mettant en évidence au capote puis banderillant avec succès. Brindis à José Luis Bote, son ancien professeur de l’école de Guadalajara, à présent dirigée par Luis Miguel Encabo et Pedro Alonso, sa faena a été parfois trop électrique, comprenant toutefois quelques bons moments, mais étant gâchée par l’emploi du descabello après entière tombée. Au quatrième, le Mexicain se fit remarquer au capote, y compris sur des passages agenouillés puis notamment sur un quite par lopecinas. Nouvelle ovation avec les palos, brindis à l’assistance avant début arrodillado au centre. La suite relâchée, Leo profitant des bonnes conditions de l’eral pour enchainer des séquences templées et verticales. Final à genoux puis entière qui libéra les deux trophées.

as16d

Adrien Salenc (oreille et oreille) faisait sa présentation officielle en France. Elève de la Fundación El Juli, il était accompagné de son professeur Ángel Gómez Escorial et d’emblée, il se fit apprécier sur la réception au capote de son premier opposant. Banderillant lui-même, Adrien reçut une belle ovation, notamment pour une pose au quiebro. Brindée aux trois professeurs de l’école de Madrid, il débuta en se pliant, donna la distance et alterna plusieurs séries agréables avant que le toro ne se mette à chercher l’abri des planches où ce fut plus délicat. Pinchazo puis entière.

as16wLa Peña Adrien Salenc

Le quinto, playero, fit un peu mentir l’adage et Adrien le reçut par larga, véronique puis remate à genoux. Il partagea les banderilles avec Valadez, les deux s’attirant une ovation. Brindis au public pendant que le novillo se mette à déboiter un burladero puis second combat passablement compliqué, le Nîmois s’arrimant pour faire front avec entrega et vaillance. Entière.

at16d

Ángel Tellez (saluts et deux oreilles), passé de l’école de Guadalajara à celle de  Madrid, était venu remplacer Carlos Ochoa. Il reçut son premier client a portagayola puis afficha sa détermination au capote. Brindis à l’assemblée, cambio au centre avant de se montrer appliqué, mais parfois un peu brouillon. Trasteo allant a menos avec bousculade sans mal. Demie. Au sixième, au demeurant très bon, Ángel retourna a portagyola puis brinda à Joselito une faena comprenant des séquences bien ajustées, notamment à gauche, au cours d’un long trasteo conclu par entière, ce qui lui permit d’égaliser avec ses compañeros pour une sympathique sortie a hombros collective très fêtée par le conclave.

A noter encore que les trois novilleros ont joué le jeu de la competencia aux quites, ce qui visiblement a plu à l’assistance et donné un bon rythme et une note de fraîcheur au spectacle.

En conclusion, une journée où tous les acteurs et organisateurs ont su donner une bonne image de l’aficion. N’en déplaise à la vingtaine d’antis qui au loin s’époumonaient pour dans le vide…

SÉVILLE

Les responsables de l’empresa Pagés et les Maestrantes ont présenté l’affiche de la Feria de Séville qui est l’œuvre de l’artiste sévillan Juan Fernández Lacomba. Jugez vous-même…

sev16d

(Photo : Mundotoro)

TIBO

Deux dates à retenir… Inauguration du nouveau siège de la Peña Tibo Garcia le vendredi 20 février et la Fiesta Campera de la peña le dimanche 15 mars chez François André…

tg16e

tg16d

MONTEÑO

Le Matador de toros Mathieu Guillon "El Monteño" invite les aficionados aux Arènes de Mont de Marsan…

« Chers amis aficionados, la prochaine Fiesta Campera de la Peña "El Monteño" aura lieu le Dimanche 15 mars à 11h dans les Arènes de Mont de Marsan.

A cette occasion, le matador combattra deux toros de la ganadería de Blohorn.

Entreée gratuite. Nous vous attendons nombreux pour partager cette matinée taurine en compagnie de notre torero. »  

mg16d

 

(Communiqué)

HAPPYCIONADA

« Happycionado » est un projet de promotion de la tauromachie auprès des enfants et du grand public. Par cette initiative, nous souhaitons rassembler tous les acteurs du mundillo, unir nos forces et notre passion pour créer les jeunes aficionados de demain : les happycionados ! Des aficionados heureux, fiers de leur passion et ambassadeurs de la tauromachie.

hap16j

Pour cela, nous avons créé la première arène gonflable pour les enfants ! Louable à la journée par les mairies, les organisateurs de spectacles, les peñas, les clubs taurins ou les écoles souhaitant offrir aux enfants un moment de divertissement autour de la corrida.

Je lance ce projet pour que la tauromachie et ses valeurs perdurent, pour que nous puissions transmettre notre passion et pour redonner à l’art taurin la place qu’il mérite dans notre culture ! Si vous avez la même envie, vous êtes happycionado !

hap16w

Toutes les informations sont disponibles sur le site www.happycionado.com et nos réseaux sociaux. Cliquez ICI

(Communiqué)

LYON

La Peña Romería de Lyon aura l'immense honneur de recevoir le ganadero Victorino Martín fils le samedi 27 juin prochain à 20h à L'Œil Écoute, quai Romain Rolland, 69005 Lyon.

vm16d

Le nombre de places étant limité, je vous invite à me dire si vous êtes intéressés. 20€ la soirée : 0626980752.

(Communiqué)

 

Paul Hermé

soler 2017

Affiches / Cartels

 arl10aff

 vic23aff

 cer22aff

 mdm0aff

 stm23aff