Mardi 22 Juin 2021
Arles, Mugron, Observatoire, Madrid, Málaga, José Tomás...

jda06xz

Triomphe de Juan del Álamo avec les Baltasar Ibán et le matin, d’Andy Cartagena et Léa Vicens...

Donnée devant une petite demi-arène par temps ensoleillé mais frais, avec par moments des rafales bien moins fortes que la veille, la corrida de Baltasar Ibán, de belle présentation, a été sérieuse, offrant un jeu varié. Des toros bravos, la plupart solides, devant lesquels il ne fallait pas se tromper... A l’issue de la course, le mayoral a salué.

El Cid (sifflets et silence) a ouvert le bal avec un adversaire qui envoya le piquero compter les pâquerettes de l’autre côté de la barrière sur la première des trois charges. Devant ce sérieux client qui se réserva par la suite, le maestro de Salteras eut du mal à lui prendre le dessus au cours d’une faena de tanteo qu’il stoppa prématurément, faute de solutions. Demie puis descabello.

elc06h

Le quatrième alla d’abord saluer le picador qui faisait la porte avant un second assaut sur le titulaire. Après un bon quite par chicuelinas de Juan del Álamo, puis un second tercio lamentable, Manuel Jesús ne put une nouvelle fois imposer sa loi au cours d’une faena sans relief conclue par entière au second envoi.

Joselito Adame (saluts aux deux) tomba d’abord sur un opposant au comportement imprévisible qui prit deux piques, bien la première et plus légère l’autre. Début de faena agenouillé, la suite en mode âpre avec toutefois quelques derechazos valeureux, le Mexicain se fâchant en fin de séance, mais se faisant désarmer une fois par un toro qui finit au toril. Conclusion médiocre par trois quarts tendida puis trois coups de verduguillo.

ja06h

Au cinquième, le petit José se fit désarmer au capote mais se reprit bien, deux assauts puis brindis au public et trasteo compliqué par les forces limitées de son adversaire, Adame étalant sa volonté et son entrega sans totalement s’imposer, clôturant l’affrontement par entière caída.

Juan del Álamo (oreille et deux oreilles) a été le grand vainqueur de cette dernière étape. Visiblement très motivé, il afficha ses prétentions dès la réception du troisième, « Camarito », qui prit deux bonnes piques, la seconde en partant du centre. Au second tercio, son banderillero Gómez Pascual se fit spectaculairement toucher à la face après avoir perdu l’équilibre, étant rapidement évacué vers l’infirmerie et s’en tirant avec une coupure au niveau du nez. Brindis à l’auditoire, début en donnant la distance avec bonnes réponses du bicho dès les premiers derechazos, la suite sur les deux bords, réalisée avec aplomb et conviction, étant conclue par manoletinas puis entière. S’en est suivie une pétition pour la vuelta de Camarito que le palco n’a pas  trouvé opportun de satisfaire. Et pourtant...

jda06h

Au sixième, après une larga afarolada de rodillas et un bon capoteo puis deux rencontres en mettant les reins suivies d’un tercio de banderilles appliqué, Juan se lança dans un trasteo volontaire composé de séries enlevées en surmontant les exigences du toro, le tout allant a más avant conclusion par entière caídita. Avec deux oreilles de plus dans l’esportón, del Álamo venait de gagner la bataille... Pour sa combativité et son entrega, en voilà bien un qui devrait être encore plus pris en compte, non ?

rej06h

En matinée, devant trois quarts d’arène, les toros de Murube ont permis à Andy Cartagena (deux oreilles et deux oreilles) et Léa Vicens (oreille et oreille) de s’imposer (photo Daniel Chicot). Rui Fernandes, oreille et saluts.

MUGRON

Demi-arène pour assister en matinée à l’affrontement entre Tibo Garcia et Adrien Salenc arbitré par les erales d’Alma Serena qui se sont avérés aussi imposants qu’âpres dans leurs charges.

tg06h

Les deux aspirants ont fait preuve d’entrega et de courage, Tibo Garcia (saluts) puis Adrien Salenc (vuelta), qui se fit sérieusement accrocher, s’en sortant plutôt bien devant la sérieuse adversité.

as06h

Adrien Salenc, invité à lidier le troisième, tout aussi agressif et compliqué, a coupé une oreille.

adrien2

L’après-midi, dans une arène pleine, les novillos de Baltasar Ibán vendirent très chèrement leur peau. Un lot sérieux, lourd, agressif, qui a créé de l’émotion.

ama06hAlejandro Marcos : silence et saluts.

lh06hLouis Husson : saluts et oreille.

pa06hPablo Aguado : silence et saluts.

(Photos Jean-Michel Dussol et Laure Crespy)

OBSERVATOIRE

L'ONCT DEMANDE L'INTERDICTION DES MANIFESTATIONS ANTI TAURINES AU REGARD DE LEUR DANGEROSITÉ

L'Observatoire National des Cultures Taurines condamne avec la plus extrême fermeté l'attentat commis en réunion par des activistes radicaux de la cause animale dont le but était de lâcher dans la ville les taureaux de la corrida du dimanche à Arles, ce qui aurait eu pour effet de mettre en danger la vie de très nombreux citoyens et notamment des enfants.

Cet attentat fait suite à la présentation d'une proposition de loi dont le but est d'interdire l'entrée des enfants aux arènes, et il est troublant de retrouver, en soutien de la député écologiste Florence Abeille qui en est l'instigatrice, les noms des diverses associations impliquées dans les manifestations d'Arles, dont certains des participants sont en garde à vue pour leur implication dans les faits incriminés.

L'ONCT demande à la Justice que toute la lumière soit faite sur la responsabilité éventuelle des associations autorisées à manifester, et sur les liens qu'elles entretiennent avec les auteurs de ce lâche attentat dont les conséquences auraient pu être meurtrières.

En prévention des troubles à l'ordre public que leurs dérapages systématiques provoquent, et au regard de l'incapacité des associations incriminées à se plier aux arrêtés municipaux ou préfectoraux qui encadrent le déroulement de leurs manifestations, l'ONCT demande également au Ministère de l'Intérieur que celles-ci soient désormais interdites, afin de garantir la sécurité de tous les citoyens dont la vie, pour ces extrémistes, pèse moins que celle des animaux.

(Communiqué)

MADRID

Avec Feria TV, voir la vidéo de la tarde réussie d’Eugenio de Mora à Las Ventas en cliquant ICI

MÁLAGA

Toujours avec Feria TV, voir celle de la bonne actuation de Miguel Ángel Perera à la Malagueta en cliquant ICI

JOSÉ TOMÁS

DANS LA PEAU DE... JOSÉ TOMÁS...

Le jeudi 30 avril, à 20 heures à l'Hôtel Imperator de Nîmes, les Avocats du Diable et le mystérieux Cercle 16/9 vous proposent une expérience totalement inédite : vous mettre - littéralement... - dans la peau de José Tomás, trois jours seulement avant son grand retour dans les arènes d'Aguascalientes (Mexique), où le Maestro faillit perdre la vie suite à un terrible coup de corne.

Que se passera-t-il le 30/4 ?  Mystère...  Programme aussi mystérieux que peut l'être le Maestro...

jt106h

Une chose est sûre : les spectateurs seront aussi acteurs de cette soirée, et ressortiront transformés par cette rencontre.

Places limitées à 116 invitations.  Entrée libre exclusivement sur réservation à : Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.

En partenariat avec L'hôtel Imperator, L'UCTPR et RBC.

(Communiqué)

 

Paul Hermé

soler 2017

Affiches / Cartels

 arl10aff

 vic23aff

 cer22aff

 mdm0aff

 stm23aff