Lundi 20 Mai 2019
Chroniques du Mardi
Lundi, 18 Mai 2015

Fortes, Cartagena, Mora, Skate, Mujeres…

FORTES

A mi-chemin du cycle, la Feria de San Isidro a déjà laissé quelques toreros sur le carreau, en particulier Alberto López Simón et Saúl Jiménez Fortes, rarement épargné par les toros.

Déjà, l’an dernier, il faisait partie de la terna de la fameuse corrida interrompue après trois toros, faute de combattants ! Le blessé le plus sérieux, David Mora, a peut-être vécu là sa dernière corrida (voir plus bas), les deux autres étant Antonio Nazaré et Jiménez Fortes…

Ce 14 mai, un toro de Salvador Domecq lui infligea une sérieuse voltereta puis le reprit au sol pour deux cornadas dans le cou. Horrible blessure et miracle pour le maestro de Málaga, comme il le dit lui-même.

Depuis, il poursuit une rééducation qui semble évoluer favorablement et d’ailleurs, sans se sentir des ailes, le torero pense déjà à sa reprise… pour montrer au public venteño ce qu’il est capable de faire... Et certainement pour conjurer le mauvais sort !

On dit que la chance, la suerte, tourne. Alors…

CARTAGENA

Ce qui s’est passé dimanche dernier à Palavas n’est pas ordinaire. En aspergeant le rejoneador Andy Cartagena et une de ses montures avec une bombe de peinture rouge, je ne suis pas sûr que cette anti-corrida ait obtenu le résultat escompté.

L’image a fait le tout du Monde, provoquant beaucoup d’indignation pour ce manque de respect. Pour l’homme et pour l’animal.

C’est une honte, nous ne sommes plus protégés, y compris dans l’arène. Ou les autorités vont prendre sérieusement les choses en mains, ou tout ça va très mal finir et les conséquences pourraient être très graves ! ”, a déclaré le centaure d’Alicante.

Personne ne tient évidemment à ce qu’un drame ne survienne, mais une fois de plus, avec de tels actes, on est bien loin de manifestations déclarées. Acte inconsidéré, certes, mais acte provenant d’une mouvance, d’une pression et d’une provocation de plus en plus insupportables. Jusqu’où ?

MORA

En cette pleine période de San Isidro, une petite pensée pour David Mora qui continue au quotidien ses efforts de rééducation. En Colombie, il a été pris en mains par un service spécialisé dans la récupération nerveuse et selon ses propres dires, une amélioration s’est fait sentir.

Toutefois, David Mora, s’il peut mener une vie normale, a encore beaucoup à récupérer pour espérer un jour reprendre le toreo. Avec nos vœux de prompte guérison, bien entendu.

SKATE

Il aura fallu que les frères Chopera manifestent leur intérêt pour un montage de quatre corridas lors de la Semana Grande de San Sebastián pour que la riposte du maire ne se fasse pas attendre. Négativement, évidemment.

Et par le chemin détourné d’un plan d’occupation, qui tenez-vous bien, a prévu dans le cadre d’activités culturelles réservées à la jeunesse pour les quatre mêmes jours des compétitions…  de skate bord ! Coïncidence étrange, non ?

Je doute un peu que dans une ville si importante, la seule installation possible pour ce type d’activité soit la plaza de toros d’Illumbe, d’autant plus que depuis que BILDU gère la ville, il était question effectivement de la vouer aux compétitions sportives… dont on n’a pratiquement plus entendu parler depuis, si ce n’est pour quelques rencontres de basket !

Pour le retour des toros à San Sebastián, l’issue la plus probable vient désormais des prochaines élections municipales du 24 mai. Soit dimanche prochain. Ojala…

MUJERES

Partant du príncipe que les aficionados en ont assez de voir toujours les mêmes, certains impésarios sont en quête d’innovation pour tenter d’apporter une dose d’originalité dans les cartels.

La dernière en date vient de la constitution d’un groupe de trois toreras, une rejoneadora, Ana Rita, et deux novilleras, María del Mar Santos et Vanessa Montoya qui vont désormais se produire ensemble sous l’appellation de “3 Toreras3”.

S’il est vrai qu’il arrive assez souvent que la composition des cartels ne soit pas totalement du goût des aficionados, je ne suis pas sûr pour autant que cette nouvelle terna soit à même de révolutionner le toreo ! Toute mysoginie mise à part et avec mon plus profond respect. Mais…

 

Paul Hermé

logo uctpr 17

soler 2017

Affiches / Cartels

 jb elj222

 nim20aff

 vic30aff

 al23aff

 ist16z

 cer06aff