Mercredi 12 Mai 2021
Riscle, Bayonne, Azpeitia, Huelva, Paluna...

ddm01wx

Sortie a hombros de David de Miranda qui a coupé trois oreilles aux novillos d’Osborne...

Beau temps, arènes quasiment pleines. Six novillos d’Osborne très bien présentés, donnant un jeu intéressant, plus un sobrero de Turquay (5) remplaçant un titulaire rapidement invalidé, s’avérant compliqué.

David de Miranda (oreille et deux oreilles) s’est distingué au capote avant une pique sortie fermée. Brindis au public et bon début par le haut puis plusieurs séries harmonieuses des deux côtés, sans grand engagement toutefois. Entière. Avec le superbe quatrième qui prit un bon puyazo avant un quite par tafalleras, second tercio médiocre puis entame par le haut suivie de naturelles templées, David soignant le geste, bien que toréant surtout sur le voyage. S’ensuivirent en alternance des séquences limpides, le tout étant conclu d’une entière sin puntilla.

ddm01k

Louis Husson (silence aux deux) prit un premier client qui poussa droit sur le premier assaut avant un second plus cuidé. Quite contrarié de Galdós puis brindis au public suivi d’un gros susto lorsque Louis se fit spectaculairement soulever, heureusement sans mal apparent. Face à un adversaire réservé et violent, il exécuta principalement des naturelles aidées sans pour autant pouvoir construire un trasteo complet. Pinchazo puis trois quarts. Le Dacquois connut ensuite l’infortune de voir le splendide quinto s’invalider rapidement, prenant pour la circonstance un Turquay qui alla deux fois au cheval, Nicolas Bertoli devant faire les premiers pas pour le contraindre à foncer. Par la suite, Louis tenta sans pouvoir vraiment lier de le faire passer à droite, les aciers n’arrangeant rien.

lh01k

Joaquín Galdós (oreille et silence) prit en premier lieu un superbe castaño veleto astifino qui alla une fois au cheval. Brindis au public et début de faena agenouillée en frôlant la correctionnelle. Ensuite, le Péruvien donna la distance et enchaina les séries templées sur les deux bords, finissant par quelques adornos allurés puis entière au second envoi. Avec l’ultime, Joaquín signa d’excellents capotazos, mais le bicho cogna fort au burladero  et le choc contre le peto finit par faire chanceler le piton droit sur sa base. Du coup, Galdós dut se résoudre à aligner les séquences gauchères, mais relation  de cause à effet, il sauva ainsi les apparences sans parvenir à vraiment emballer la machine. Echec aux aciers.

jg01k

En matinée, devant une demi-arène, sont sortis deux novillos et deux becerros du Lartet bien présentés, plus maniables les erales.

José Ruiz Muñoz (silence et sifflets) a laissé une impression nettement plus défavorable par rapport à sa venue l’an dernier qui avait constitué une bonne surprise. Débutant bien au capote avant une pique poussée puis un bon quite par chicuelinas, il brinda à l’assistance une faena qui allait s’avérer rapidement délicate, le bicho, aux retours brusques, mettant José sur le reculoir puis le désarmant. Entière. Son second n’allait pas lui permettre de réussir le desquite. Très charpenté, il prit deux bons puyazos puis ne tarda pas à mettre en difficulté le protégé de Gonzalito qui se montra totalement desconfiado. Courte faena de tanteo marquée par le doute et la peur, espantada, capitulation sans conditions et entière au troisième envoi.

jm01k

Tibo Garcia (saluts) laissa filer l’oreille à cause d’une mort trop longuette. Auparavant, il s’était bien comporté au capote avant une bonne competencia au quite avec Adrien. Brindis au public, bons doblones genou ployé puis faena agréable face à un eral noble, Tibo alignant les séquences harmonieusement dessinées, le tout conclu par pinchazo puis entière avant que le bicho ne tarde à rouler au sol.

tg01k

Adrien Salenc (vuelta) se distingua au capote lors de la réception de son novillo puis sur un quite par farols. Applaudissements aux banderilles, notamment pour un superbe quiebro près des planches puis trasteo débuté par le haut comprenant ensuite des séries décidées face à un bicho qui prenait bien le leurre, mais qui lorgnait vers les planches et qu’il fallait retenir dans la muleta. Au final, les aciers vinrent ternir l’impression laissée auparavant.

as01k

BAYONNE

Devant des gradins pratiquement pleins, triomphes de Pablo Hermoso de Mendoza, silence et deux oreilles, et de Léa Vicens, deux oreilles et vuelta, qui sont sortis a hombros des arènes de Lachepaillet. Saluts et vuelta de Manuel Moreno.

lv01k

Photo : Jean-Michel Lamy. Voir son reortage en cliquant ICI

AZPEITIA

Devant trois quarts d’entrée, Juan Bautista a coupé l’unique oreille de cette tarde à l’excellent quatrième d’Ana Romero - qui a fourni un lot très intéressant, varié et comprenant plusieurs bons toros -, après silence au premier. Saluts aux deux pour Manuel Escribano et Arturo Macías.

Avec Feria TV, voir lav idéo de la corrida de Cuadri en cliquant ICI

HUELVA

Devant 4/5 d’arène, Manzanares a triomphé en coupant deux puis une oreille aux Juan Pedro Domecq. Saluts et oreille pour Enrique Ponce et saluts aux deux pour Morante de la Puebla.

PALUNA

Pour l'ouverture de la 20ème édition de la feria de la Pêche et de l'Abricot, la ganadería La Paluna, à Saint-Gilles, vous offre une "tienta" de deux de ses vaches (test de sélection des femelles reproductrices) avec le novillero Andy Younes le mercredi 19 août à 19h30.

Le taureau "Pirata", gracié par Andy l'an passé lors de cette même féria, aujourd'hui semental, sera visible dans son Campo en face des arènes de la ganadería.

 ay01hj

L'entrée est gratuite, et un bar-tapas sur place est prévu pour ceux qui désirent se restaurer. Nous vous attendons nombreux pour cette soirée taurine et festive qui nous rappellera de bons souvenirs de 2014 et qui en promet d'autres pour cette année !!!

(Communiqué)

 

Paul Hermé

soler 2017

Affiches / Cartels

 valv23aff

 arl03aff

 ist03aff feria

 vic23aff

 cer22aff

 mdm0aff