Samedi 08 Mai 2021
Cortés, La Puebla, Mexico, Mimizan…

jc24wx

Javier Cortés, au premier palier d’un sommet à conquérir…

 Dimanche dernier à Vergèze, Javier Cortés avait enfin deux toros à combattre en habit de lumières, ce qui ne lui était plus arrivé depuis trois ans. Sans pouvoir totalement triompher face aux Prieto de la Cal à cause du mauvais maniement des aciers, cette course a représenté une opportunité toutefois positive pour le Madrilène puisque au cours de sa deuxième faena, il a pu étaler sur plusieurs séquences une torería cohérente et relâchée, révélant un potentiel prometteur pour l’avenir…

crav24f

Ce vendredi, à Raphèle, chez Gilbert Ayme, Javier a tienté plusieurs vaches d’origine Urcola de la ganadería La Cravenque et à l’issue du tentadero, il m’a confié ses impressions sur sa corrida de Prieto et évoqué son futur, tout comme son apoderado Stéphane Fernandez Meca qui voit en Javier Cortés un torero émergeant qui n’est qu’au début d’une possible ascension vers les sommets…

sm24f

« Concernant ce tentadero, j’ai pris beaucoup de plaisir à toréer ces trois vaches qui étaient différentes, mais toutes avec des qualités, la seconde étant pour moi la meilleure, mais la troisième, plus sérieuse et exigeante, était parfaite pour te forcer à faire un effort face à ses complications…

jc24j

Pour revenir à la corrida de Vergèze, il y a eu plusieurs toros intéressants, le problème étant que certains se soient arrêtés en cours de faena, se révélant nobles, mais manquant de moteur. En ce qui concerne mon lot, le berrendo est sorti compliqué, surtout à droite, et comme ça a trainé à la mort, il est à vite oublier.

jc24f

En revanche, avec mon second, j’ai pu davantage m’exprimer. Car sans être parfait, il m’a tout de même permis de tirer plusieurs séries templées et de montrer mon envie. Dommage que j’aie pinché cette faena, ça m’a privé de trophées et évidemment, c’est un point que je vais travailler à fond cet hiver.

jc24h

La situation actuelle est très difficile, je m’entraine au quotidien, mais ce n’est pas évident d’entrer dans les cartels, que ce soit en Espagne ou chez vous. Mon souhait le plus cher, c’est de débuter tôt dans la saison pour pouvoir m’ouvrir le chemin en cas de succès… »

jc24k

L’avis de Stéphane Fernandez Meca…

« Le corrida de Prieto était bien présentée, elle a donné un bon jeu pour l’aficionado. Il y a eu trois et trois, avec un toro plus compliqué et un autre plus noble pour chaque torero. Morenito a toréé sa corrida de despedida dignement, Sánchez Vara n’est plus à présenter, toujours sérieux et professionnel, et Javier, pour qui c’était sa première corrida depuis trois ans, a montré des capacités à s’adapter, avec un premier toro compliqué devant lequel il n’a pas baissé les bras, le problème venant de l’épée, et ensuite, avec le meilleur toro de la course, j’ai vu un torero fin, sérieux et capable…

jc24g

Je suis certain que Javier a les capacités pour être un bon torero devant les corridas dures, ce qui n’est pas une petite chose. Je préfère un torero qui a des difficultés à l’épée mais qui est capable de péguer des passes avec l’attitude qu’il a, plutôt qu’un torero qui tue bien les toros, mais qui n’en pègue pas une comme il faut !

L’épée, ça se corrige. C’est vrai qu’il y a un énorme travail à faire, surtout sur le plan psychologique… car c’est surtout dans la tête que ça se passe. La technique, tout le monde la connait, elle est basique. Mais il ne faut pas douter, et justement, Javier a eu un moment de doute et n’arrive pas à le surmonter. Ce n’est pas la peine de faire des heures de carretón, ça ne servirait à rien, mais il faut d’abord changer le mental du torero et après, ça ira mieux. Ce qui manque à Javier, c’est cette volonté de rentrer à fond. Une fois qu’il aura corrigé le tir dans ce domaine, je suis convaincu que Javier fera parler de lui…

jc24i

Dimanche dernier, sans tuer les toros, il a quand-même laissé une forte impression chez les professionnels et les aficionados. Il y a  des empresas qui cherchent de nouveaux toreros, des cartels pour corridas dures dans lesquels il peut entrer en tant que troisième, et je pense qu’il peut constituer une agréable surprise. Javier en a le potentiel, à moi maintenant de lui donner confiance. Je vais l’avoir avec moi pas mal de temps, que ce soit en France ou en Espagne, je sais parfaitement où il en est, et lui aussi, et ce qu’il y a de positif avec la corrida de Vergèze, c’est d’avoir pu faire un bilan, avec la prise de conscience de lacunes à corriger, mais en même temps, en étant conforté par ses capacités à grandir et à devenir un torero important.

jc24l

Ce sera le challenge de l’an prochain, mais je suis certain que les empresas qui l’ont vu à Vergèze ou qui en ont eu des échos auront été sensibles à sa prestation. J’ai d’ailleurs déjà quelques contacts, il n’y a rien de fait, mais s’il n’y avait pas eu un Javier Cortés comme on l’a vu dimanche, ces contacts n’auraient pas eu lieu. C’est un premier palier qui a été franchi, mais le sommet est encore loin… »

jc24t

Effectivement, on gardera en mémoire cette seconde faena et la volonté de Javier, en souhaitant que dans le futur, les aciers ne le privent plus de trophées. Suerte…

LA PUEBLA

Total succès du Festival Taurin de La Puebla del Río qui avait dû être reporté d’une semaine suite aux précipitations qui avaient détérioré le ruedo…

mo24t

Dans une arène pratiquement pleine et face à des novillos de La Capea pour le rejón et de Zalduendo, deux oreilles et la queue pour Ortega Cano, Morante de la Puebla, Diego Ventura et le novillero local « Liqui », deux oreilles pour Ruiz Miguel et deux fois deux oreilles pour El Soro qui a demandé le sobrero de regalo…

(Photo : Mundotoro)

MEXICO

Avec Top Evasion, deux séjours au choix…

mex24t

MIMIZAN

Le Club Taurin Mimizannais organisait vendredi le traditionnel repas des bénévoles.

Le Président Larrazet a souligné que rien ne serait possible sans leur dévouement, tout en appelant à une plus large participation de la jeunesse.

mim24t

La temporada 2016 se prépare activement : conférences, voyages, spectacles taurins et en point d’orgue, la traditionnelle corrida du mois d’août…

(Communiqué – Photo : H. Dufaure)

 

Paul Hermé

soler 2017

Affiches / Cartels

 valv23aff

 arl03aff

 ist03aff feria

 vic23aff

 cer22aff