Lundi 10 Mai 2021
Aficion

cast31wz

Journée réussie pour le vingtième anniversaire du Club l’Aficion de Béziers...

« On n’a pas tous les jours vingt ans ! », refrain connu, et bénéficiant d’une météo printanière, cet anniversaire a été fêté dans un cadre particulièrement agréable, la finca Sainte Thérèse d’André Castella, à Bessan.

cast31i

Si au cours de cette journée le père de Sébastien n’a pas ménagé sa peine, étant au four et au moulin,  il avait auparavant, pour bien faire les choses, mis beaucoup de cœur à l’ouvrage, construisant de ses mains une superbe placita dans laquelle se sont déroulés une tienta le matin puis un combat de novillos l’après-midi.

cast31h

Mais avant le début des opérations, le père Yannick Casajus, d’Agde, grand aficionado s’il en est, a béni cette enceinte entouré des toreros et du président de l’Aficion, Bernard Mula, qui a prononcé quelques mots de bienvenue.

cast31g

Ensuite, quatre vaches de Turquay ont été tientées respectivement par Paulita, Morenito de Aranda, Tomas Cerqueira et Cayetano Ortiz, avec de seconds le novillero Jesús Olivas et plusieurs élèves de l’école taurine, la pique étant tenue par Gabin. Si certaines d’entre elles n’étaient pas dépourvues de qualités, la faiblesse des vaches a toutefois altéré l’impression d’ensemble malgré les bonnes dispositions des toreros.

cast31f

Après les agapes de la mi-journée et quelques cadeaux remis aux toreros, ainsi qu’à André Castella et son épouse Yannick, tous les participants se sont retrouvés à nouveau dans la placita pour le « plato fuerte » de cette journée, le combat de deux novillos d’origine Núñez d’André Castella, puis de deux novillos de Turquay. Un note originale a alors illustré leurs interventions le sable du ruedo formant des nuages de poussière qui ont offert aux photographes l’occasion de réaliser des clichés quelque peu différents de l’ordinaire, mais bien sûr, pour les toreros, ce fut un peu moins évident. Un petit bémol qui sera bientôt rectifié, soyons-en sûrs, quand on connait la ténacité et le pundonor du maitre des lieux pour que tout soit irréprochable....

cast31v

Avec le premier novillo, Paulita a trouvé rapidement en face de lui un adversaire coriace, violent au cheval et dangereux jusqu’au bout, qui ne lui laissa que trop peu d’occasions de s’illustrer à la muleta. Ayant subi au passage un sérieux accrochage, Paulita esquissa toutefois plusieurs gestes harmonieux, sans pouvoir aller au bout de ses intentions, puis tua rapidement.

cast31k

Morenito de Aranda prit ensuite le second Núñez, lui aussi peu enclin à lui rendre la partie facile. Il fit cependant un bel effort, s’arrimant comme un beau diable pour tirer des muletazos au cachet méritoire avant de s’en défaire avec efficacité, laissant lui aussi l’impression d’un torero poderoso, autant appliqué qu’impliqué.

cast31l

Tomas Cerqueira prit ensuite un Turquay au tamaño plus réduit qui s’employa davantage et permit au Biterrois de construire une faena agréable par séries bien enchainées et templées après une intervention réussie aux banderilles de David Adalid et Morenito de Aranda. Las, le maniement de la rapière a été moins efficace.

cast31m

Enfin, Cayetano Ortiz a pu à son tour profiter des bonnes qualités d’un deuxième Turquay pour clôturer la séance de la meilleure façon qui soit, égrenant des muletazos valeureux avant d’en finir rapidement.

cast31n

Le novillero Jesús Olivas est sorti à plusieurs reprises, montrant son envie et ses bonnes manières, bien conseillé depuis le burladero par Morenito de Aranda.

cast31o

A noter dans la brega les interventions de David Adalid, Manolo de los Reyes, Miguelito, Marco Leal et Merenciano.

Enhorabuena à tous les participants, avec mention spéciale à André Castella et son épouse pour la qualité de leur accueil, ainsi qu’aux organisateurs et membres du Club Taurin Aficion qui n’ont pas ménagé leur peine pour faire passer une journée très agréable aux nombreux présents...

cast31p

En soirée, au cours d’une réception à la Marjolaine, Bernard Mula et son acolyte Claude San Nicolas, vice-président, ont remis plusieurs souvenirs aux quatre maestros, à savoir une sculpture taurine de Cathy Jalabert et un carton de vin du Domaine Augé. D’autres participants ont été aussi fêtés, dont David Adalid et Manolo de los Reyes, ainsi que plusieurs membres pour leur anniversaire, et enfin, à ma plus grande surprise, à moi aussi ! Qu’ils en soient remerciés et qu’ils sachent bien que c’est toujours un plaisir de relater les initiatives de tous ceux qui œuvrent dans l’intérêt de  la tauromachie, surtout en offrant l’opportunité aux toreros de s’exprimer...

 

Paul Hermé

soler 2017

Affiches / Cartels

 valv23aff

 arl03aff

 ist03aff feria

 vic23aff

 cer22aff