Jeudi 06 Mai 2021
Juan del Álamo, Margé, Bonijol, Esplá, Tomás, Istres, Fiesta Campera, Aubais, Fos, Andalucía, Palmas y Pitos, San Fermín, Grana y Oro…

jda03wx

Rencontre avec Juan del Álamo…

L’assemblée générale de l’Union des Clubs Taurins Paul Ricard favorise les rencontres car chaque année, parmi les lauréats, il se trouve toujours quelques personnalités taurines de premier plan, ce qui constitue une belle opportunité de rencontres et d’entrevistas. Après Alberto López Simón, je suis revenu avec Juan del Álamo sur ce qu’a été sa dernière temporada, le Salmantino se prêtant bien volontiers au jeu des questions…

- Comment peux-tu définir ta temporada 2015 ?

- Je suis très satisfait dans la mesure où en France comme en Espagne, j’ai connu quelques triomphes très importants dans des arènes de première catégorie.

jda03a

- Quels ont été les moments les plus importants, tes meilleurs souvenirs ?

- Chez vous, Arles, Dax et Bayonne, et en Espagne Madrid, Bilbao, Santander, Saragosse, Albacete, ainsi que dans des plazas plus modestes.

jda03b

- Comment as-tu vécu la tarde de Dax pour la corrida de Pedraza, où tu as coupé deux oreilles, ce qui t’autorisait à sortir a hombros, alors que tu es reparti à pieds passablement contrarié ?

- J’ai vu la plaza complètement en faveur de la ganadería, sans reconnaitre les mérites du torero, c’est pour cela que j’ai décidé de ne pas sortir a hombros. J’en suis ressorti avec des sentiments mitigés car j’avais fait deux efforts importants dans une corrida de respect et les gens n’ont retenu que le spectacle au cheval.

jda03c

- Tu as fait 25 corridas la saison dernière. Pour toi, c’est la bonne moyenne ?

- Si l’on tient compte de la situation actuelle et du fait que j’ai pu passer dans des arènes importantes, je crois que ce n’est déjà pas mal.

jda03d

- Tu as récolté pas mal de trophées pour ta bonne saison. C’est important pour toi ?

- Oui, bien sûr. Les trophées et les triomphes maintiennent le moral, mais au-delà des triomphes, je crois que le plus important est comment tu te sens comme torero. J’ai atteint une certaine maturité et c’est bien ça le plus important par rapport au futur.

jda03e

- Celui que tu as obtenu à Las Ventas en tant que « torero révélation » a-t-il été le plus beau pour toi ?

- Bien sûr que ça m’a fait très plaisir, si l’on considère la catégorie de cette arène qui par ailleurs m’a donné beaucoup en tant que matador et au travers des succès à la Ventas, elle m’a permis de gagner en maturité.

jda03f

- Nous sommes actuellement en période de préparation, mais la temporada va arriver très vite. Où en es-tu de ta préparation ?

- Je pense que mes triomphes de l’an passé vont avoir quelque répercussion et que je vais toréer davantage. Pour cela, si la mentalisation est très importante, je ne néglige aucun aspect de ma préparation à base d’entrainement physique, toreo de salon, tentaderos et toros au campo.

jda03g

- Aujourd’hui, tu as reçu le trophée des Clubs Taurins Ricard comme meilleur matador dans le Sud-Ouest. Comment as-tu ressenti cette distinction ?

- Ça fait évidemment très plaisir, c’est pour moi un signe de reconnaissance et ça me fait mesurer combien le public m’apprécie. Je pense que je le dois à mes prestations dans le Sud-Ouest à Dax et Bayonne, ça donne beaucoup de responsabilités et ça me pousse à réaliser le toreo que je porte en moi.

jda03h

- Que voudrais-tu voir se réaliser en 2016 ?

- Pouvoir poursuivre avec les objectifs que je me suis fixés, être encore meilleur torero et entrer davantage dans les bons cartels…

jda03v

C’est évidemment tout le mal qu’on lui souhaite ! Suerte, Juan…

MARGÉ

Des toros de Margé à la prochaine San Isidro madrilène ? Un rêve qui s’approche de la réalité pour l’éleveur des Monteilles depuis que Florito, le célèbre veedor de Las Ventas, est venu voir ça de plus près dans la ganadería  et a mis une option sur une dizaine de toros répondant aux critères de cette importante arène. A suivre, évidemment…

rm06d

Site des arènes de Béziers : cliquez ICI

BONIJOL

ab03t

ESPLÁ

Si l’on a appris il y a quelques jours que Luis Francisco Esplá serait le grand protagoniste pour la prochaine Feria du Riz d’Arles, on pourra rencontrer auparavant l’Alicantino à Nîmes pour un dîner-débat qui aura lieu le 20 février à l’hôtel C-Suites.

imp03t

En effet, ce mercredi matin, Christophe Chalvidal, directeur de l’Imperator et Charles Crépin, président du Cercle Taurin Nîmois, ont présenté à la presse les grandes lignes de cette soirée exceptionnelle ayant pour thème : « La corrida face à ses nouveaux démons », un sujet choisi par le maestro. Tout un programme que les aficionados pourront découvrir en s’inscrivant à l’Hôtel Imperator, 04 66 21 90 30 - Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir. .

lfe03t

lfe03r

lfe03h

lfe03g

 TOMÁS

Rafael Herrerías, empresa de la Monumental de Mexico, possède à l’évidence l’art de souffler le chaud et le froid. Après le mano a mano de dimanche dernier, il a livré ses impressions sur une radio et il n’y est pas allé avec le dos de la cuillère…

Le froid… Concernant José Tomás, Herrerías lui a reproché grosso modo de ne pas l’avoir salué le jour de la corrida, de ne même pas avoir brindé une de ses faenas au public, d’avoir eu des exigences outrancières en plus de son cachet pour un piètre résultat (« Il m’a demandé 300 billets et je crois qu’il n’a même pas trois amis ! Alors, à qui étaient-ils destinés ? »), ce qui selon ses propos aurait fini par lui coûter de l’argent, et allant aussi jusqu’à dire qu’actuellement, selon lui, il n’était pas le meilleur. Bref, Rafael en a gros sur la patate et parle volontiers d’ingratitude, surtout venant d’un torero qu’il a aidé à ses débuts, et à qui il a fait prendre l’alternative… Tout ça à prendre avec des pincettes, sous le coup de la déception, bien entendu, mais quoi qu’il en dise, il m’étonnerait beaucoup que le sieur Herrerías, d’un biais ou d’un autre, n’ait pas gagné quelques pesos dans l’entreprise…

jt03t

Le chaud… Après cette sévère charge, voilà que le directeur d’arène s’est radouci, allant même jusqu’à proposer à José Tomás une seconde corrida le dimanche 28 février ! Cette proposition a quelque chose d’un peu saugrenu par rapport à ses déclarations précédentes, et l’on peut notamment se poser la question de savoir pourquoi il lui a fait cette offre… après une telle diatribe pas franchement sympa, et surtout si, comme il le prétend,  la course de dimanche dernier lui fait perdre de l’argent ! Ou alors, c’est un grand philanthrope, mais par les temps qui courent, je n’en connais pas beaucoup !

Reste maintenant à attendre la réponse du maestro de Galapagar, mais à mon avis, si j’étais Herrerías, je ne me ferais pas trop d’illusions…

ISTRES

 La Feria d’Istres honorée au CTPR de Saint-Chamas…   C’est devenu traditionnel maintenant que les organisateurs de la féria d’Istres soient reçus à l’Office de Tourisme de Saint Chamas, à la rencontre des membres du Club Taurin Paul Ricard et de leur sympathique président Gérard Mélanie.

ist03t

Ce club taurin soutient la féria d’Istres depuis toujours et cette première rencontre auprès des aficionados lance l’important circuit de promotion auquel se livreront les organisateurs jusqu’au mois de juin.

(Communiqué)

FIESTA CAMPERA

Comme annoncé fin novembre, le Club Taurin Toros y Caridad vous présente le programme de sa Fiesta Campera qui aura lieu le 28 Février à La Paluna. Nous organisons pour la première fois ce type d’événement en dehors de Rodilhan et espérons vous y voir nombreux afin de passer un moment convivial en ce début de saison.

fc03t

Vous pouvez également d’ores et déjà noter la date du festival qui aura lieu le dimanche 16 octobre à Rodilhan.

(Communiqué)

AUBAIS

Après une entrevue ce jour avec Mme le Maire d'Aubais, la tienta aura bien lieu cette année le samedi 6 août prochain à 18h30 dans la Monumental du Plan d'Aubais.

3 ou 4 jeunes toros mâles seront toréés par Chinito et ses compagnons (le choix de l'élevage est en cours, celui des toreros aussi).

Un groupe vocal, mais aussi un trio musical avec trompette, accompagneront véroniques de rêves, naturelles de verdad et autre delantales de folie ! Ils nous accompagneront tout au long du vin de l'amitié offert sur le Plan à l'issue de la course (une boisson énergisante à base de gingembre préparée par Chinito vous sera servie), ainsi que durant les signatures de livres proposés par nos éditeurs préférés.

Et pour la première fois, Mme le maire nous met à disposition les caves du château où un repas servi par une association (avec traiteur) vous sera proposé.

Participation aux frais : 10 euros (hors repas), gratuit pour les moins de 12 ans.

A vos agendas donc ! L'été sera brûlant !

(Communiqué)

FOS

fos03t

ANDALUCÍA

Si vous êtes tenté par un voyage en Andalousie, cliquez  ICI

aa03t

PALMAS Y PITOS

pyp03

SAN FERMÍN

Pour bien vivre la San Fermín 2016…

sf03t

Renseignements et réservations : cliquez ICI

GRANA Y ORO

Avec pour invité le jeune matador de toros Martín Escudero, l’émission propose des sujets sur la finale du Bolsín Serranillo à Segovia, un tentadero de l’école taurine de Salamanca, un hommage à Juan José Padilla à Zamora, le tentadero de Talavera de la Reina avec Juan Mora, Paco Ojeda, Victor Mendes et Joselito, et les récentes courses en Amérique…

me03t

Pour suivre cette émission, cliquez ICI

 

Paul Hermé

soler 2017

Affiches / Cartels

 valv23aff

 arl03aff

 ist03aff feria

 vic23aff

 cer22aff