Jeudi 02 Février 2023
Castellón, La Fragua, St-Etienne, Valencia, Candeleda…

var28wx

Sortie a hombros de Varea à l’issue de son encerrona de Castellón…

Ouverture triomphale de la Feria avec une première bonne surprise, plus de trois quarts d’arène pour une novillada !

Trois novillos de Fuente Ymbro (1, 4 et 6) et les trois autres d’El Parralejo, l’ensemble bien présenté et donnant du jeu, avec mention au cinquième qui a eu les honneurs de la vuelta al ruedo.

var28f

Varea : oreille, saluts, silence, oreille, deux oreilles et silence.

Voir la vidéo de cette encerrona en cliquant ICI

(Photos : Mundotoro)

LA FRAGUA

Environ 500 personnes. Cinq erales de la ganaderia Tierra d’Oc, noble le premier, compliqués les quatre autres.

Juan Molas : une oreille, silence à l’eral réservé au vainqueur de la Fragua.

Fernando Plaza : silence.

Ignacio Olmos : silence.

Alfonso Pablo Ortiz : une oreille.

Juan Molas a profité de la noblesse d’un eral presque soso pour construire une faena élégante conclue rapidement à la mort. Il a été à la peine face au compliqué cinquième.

Fernando Plaza et Ignacio Olmos ont été mis en difficulté par des erales mansos, et ont mal tué.

Alfonso Pablo Ortiz a réalisé la meilleure faena du jour qu’il conclut moyennement avec les aciers.

Juan Molas a été déclaré vainqueur de la Fragua, décision contestée par une partie du public.

pont28x

(Photo : Maurice Berho)

Matin : La dernière journée de la Fragua 2016 a commencé par un tentadero. Très belle ambiance sur les gradins et en piste, à l’émotion d’Ortega Cano écoutant au centre de la piste la voix de Rocío Jurado, son épouse, ont succédé les olés déclenchés par les muletazos du maestro puis ceux de Juanito, jeune élève d’Adour Aficion.

Mais l’image symbole de cette Fragua restera probablement l’accolade entre le jeune apprenti torero Tristan (10 ans) et le maestro de Carthagène...

 pont28g

On retiendra au plan taurin, la superbe faena d’Ortega Cano à la troisième, commencée par de superbes doblones genoux ployés et les séries de Juan Leal la seconde. S’est invité dans la cour des grands Jean Laroquette, déjà brillant à Arzacq et qui a enthousiasmé les spectateurs présents.

Dorian Canton a mis en suerte plusieurs des vaches avec beaucoup de technique.

Sont sortis de second Yonn, Florian, Jules, Dorian, Yonn, Jean et Tristan. Avec beaucoup de courage, ils ont fait quelques séries à des vaches compliquées de Jean-Louis Darré.

pont28f

Ont participé aussi à la tienta un jeune élève de l’’école de Saragosse et un petit débutant un peu timide nommé Richard Milian…

(Corridasi - Photos : Eric Depecker)

ST-ETIENNE

Festival de St-Etienne du Grès : trois quarts d’arène.

ms28t

Mehdi Savalli, toro de Taurelle, saluts.

elch28t

El Chihuahua, toro de Pagès-Mailhan, oreille.

galo28t

El Galo, novillo de Jalabert frères, oreille.

dr28t

Dylan Raimbaud, novillo de Jalabert frères, oreille.

vp28t

Vincent Pérez, novillo de Pagès-Mailhan, applaudissements.

(Photos : Elisa Martinez « Lagartija Chica »)

VALENCIA

Voir la très originale vidéo de présentation des Fallas taurines 2016 en cliquant ICI

val28t

CANDELEDA

Festival triomphal avec de bons novillos de Virgen María qui ont laissé neuf oreilles et une queue…

Deux oreilles et la queue pour Morenito de Aranda, deux oreilles pour le rejoneador Leonardo Hernández, Juan José Padilla et le novillero José Fernando Molina, et une oreille pour Francisco José Espada.

En matinée, le Bolsín a été remporté par José Fernando Molina, ce qui lui a valu, outre de gagner un capote de paseo,  d’incorporer le cartel du festival de l’après-midi…

Raúl Montero a fini second et Luis Pasero troisième.