Vendredi 14 Mai 2021
Procès, Séville, Bautista, Palavas, Escribano, A los Toros, CFT, Grana y Oro, Expo…

rod14wz

Procès de Rodilhan1 : sanctions plutôt lourdes pour les aficionados…

Ce jeudi, le tribunal correctionnel de Nîmes a rendu son verdict : Deux prévenus ont pris de la prison ferme, neuf autres de la prison avec sursis, un a été relaxé et les autres ont pris des amendes.

Pour le président du CRAC : 4 mois avec sursis et 2000 € d’amende pour organisation de manif non déclarée.

Résumé de Maître Ludovic Parra :

- Un seul appel sera demandé.

- Patrick Laugier a été relaxé

- les peines des aficionados en moyenne inférieures aux réquisitions

- les seules peines d'emprisonnement prononcées sont convertibles en jours amende

- la peine de prison avec sursis du Président du CRAC doublée par rapport aux réquisitions, assortie de la plus forte amende du dossier

- une grande partie des victimes déclarées irrecevables

- le Tribunal a considéré que les "fautes des victimes" les privaient de 50% de leur indemnisation

- sur plus de 200.000 € demandés à titre de dommages et intérêts par les antis corrida : 6850 € obtenus...

Communiqué des Jeunes Aficionados

Rodilhan 2011, le délibéré est tombé :

« Prison ferme pour deux aficionados de 6 mois qui, avec le juge d'application des peines, pourront être aménagées en fonction des personnes concernées (donc peu de risque d'enfermement). La relaxe, celle de notre ganadero Patrick Laugier injustement cité à ce procès. Et enfin le reste des peines allant du sursis à la simple amende. Parce que les aficionados s'étaient à tort, substitués aux forces de l'ordre dans le ruedo de Rodilhan, il était logique d'indemniser la société pour cela et en faire son mea culpa.

Pour autant, certaines peines sont extrêmement sévères, notamment pour notre Président Corentin Carpentier (jugé coupable et condamné à 600€ d'amende) dont le procès a pourtant permis de mettre en lumière son innocence pour les faits qui lui sont reprochés. Notre Président a annoncé faire appel de cette décision.

Pour le reste, et les indemnisations que les anti-corridas réclamaient, le juge a considéré qu'ils étaient victimes de leur propre action illégale, qui a elle-même entraîné derrière les débordements regrettables dont ils ont été victimes. Ces indemnités ont dont été divisées par 2 et c'est là la reconnaissance que sans cette mascarade, rien ne se serait passé, et aucunes violences n'auraient pu avoir lieu.

Les avocats des aficionados ont donc considéré que les indemnités à verser aux anti-corridas étaient bien trop importantes du fait de leur pleine responsabilité dans les débordements qui ont eu lieu. Ils feront donc appel au civil du montant des indemnités prononcées.

Les Jeunes Aficionados Nîmois apportent leur soutien le plus total aux aficionados concernés par le procès ! »

NDLR : Inutile de préciser, mais précisons-le quand-même, que Torofiesta soutient à fond la cause des accusés dans la mesure où effectivement, tout ce qui s’est passé à Rodilhan a eu pour cause initiale l’envahissement de la piste par des individus qui s’y sont enchainés en guise de provocation. Un peu le monde à l’envers, non ?

SÉVILLE

Arènes pleines. Six toros de Núñez del Cuvillo corrects de présentation et donnant un jeu inégal, meilleurs ceux pour Manzanares, convenables mais manquant de fonds ceux pour Castella et plus compliqués les deux de Garrido.

sc14t

Sébastien Castella : silence aux deux.

manz14t

Manzanares : oreille et oreille.

jg14t

José Garrido : saluts et silence.

Sébastien Castella a montré de belles choses au capote à son premier puis a été appliqué à la muleta sans pouvoir réellement s’imposer. Le quatrième ne dura pas et le Biterrois, entreprenant en début de faena, n’eut aucune option de réussir le desquite.

Manzanares a dansé avec les plus belles. Il a obtenu une récompense à l’issue de chaque trasteo, imprimant une touche artistique qui fait la différence, surtout en un tel lieu, sans s’engager plus que de mesure, mais en tuant bien les deux fois.

José Garrido s’est battu comme un lion avec son difficile premier qui a fini par le déshabiller, le jeune diestro évitant la corne par miracle. Avec l’ultime, revenu de l’infirmerie vêtu d’un jean, José proposa une faena de tanteo à une carne qui n’avait de la caste qu’une très lointaine idée…

jg14v

Légère commotion cérébrale, varetazo à l’abdomen et à l’aisselle gauche pour Garrido.

(Photos : Joël Buravand)

BAUTISTA  

A l’occasion de la corrida en solitaire dont Juan Bautista sera le protagoniste le samedi 30 avril dans les Arènes de Palavas, un jeu-concours est proposé à tous ceux qui désirent gagner 2 places pour assister à cette corrida.

Les cinq questions sont les suivantes :

1 – Combien de corridas Juan Bautista a-t-il toréé dans les Arènes de Palavas depuis l’alternative ?

2 – De quel élevage sont issus les six toros que Juan Bautista affrontera en solitaire lors de la corrida du samedi 30 avril dans les Arènes de Palavas ?

3 – Combien de fois Juan Bautista a combattu seul six toros dans toute sa carrière, y compris en novillada avec picadors ?

4 – Combien d'oreilles Juan Bautista a-t-il coupé en tant que Matador de Toros dans les Arènes de Palavas depuis sa présentation le 4 mai 2003 ?

5 – A quand remonte la dernière prestation de Juan Bautista dans les Arènes de Palavas ?

Les réponses sont à envoyer par message privé sur la page Facebook Juan Bautista Officiel ou sur le site www.juan-bautista.com avant le jeudi 21 avril à 12h en précisant votre adresse postale, un numéro de téléphone ainsi qu’un mail.    

Bonne chance à tous !

(Communiqué)

PALAVAS

Rappel…

Pour cette 19ème Feria de la Mer, deux très grands évènements :  

Samedi 30 avril à 17h  

Après les triomphes retentissants de ses deux solos d'Istres en 2013 et d'Arles en 2014, et pour la quatrième fois de sa carrière de Matador de Toros, Juan Bautista affrontera en solitaire six toros. Cette corrida aura un caractère exceptionnel car pour la première fois dans l'histoire taurine de Palavas et de la tauromachie française un torero combattra six toros issus d'un élevage français, celui de Robert Margé.  

pal14f

 Dimanche 1er mai à 17h  

Un deuxième seul contre six pour celui du rejoneador Andy Cartagena, qui pour fêter ses 20 ans d'alternative combattra 6 toros de la ganadería Portugaise Passanha.

  pal14g

pal14h

pal14ha

pal14i

Réservation au 04 67 50 39 56…

ESCRIBANO

En se plaignant ouvertement dans la presse du traitement que lui a réservé l’empresa de Séville, à savoir un confinement sur les corridas dures alors que le maestro de Gerena aurait souhaité quelque chose de plus équilibré, nous avons l’illustration parfaite des contradictions recelées par le monde des toros.

me14f

J’ai envie de dire « cada uno en su corte », encore plus depuis hier, car imaginons une seconde, et ce n’est qu’un exemple, que Ramón Valencia et consorts aient cédé à sa demande en lui proposant, au lieu de celle de Victorino, la corrida de Jandilla avec celle de Miura… Manolo serait passé à côté d’un triomphe dont les Sévillans n’ont pas fini de parler, alors que la veille, pour les Jandilla, ils ne se souviennent déjà de rien, sinon d’une totale débâcle ganadera !

me14g

Ce jeudi matin, je suppose qu’Escribano vit un authentique rêve qui est devenu réalité grâce à la conjonction de l’excellente caste de « Cobradiezmos » et de ses qualités toreras, bien adaptées à ce genre de toros. Et si ma mémoire est bonne, c’est par une substitution du Juli, pour une corrida à connotation torista de Miura le 22 avril 2013, qu’il avait pu triompher une première fois à Séville face au fameux « Datilero ». Une tarde qui l’avait fait sortir du montón dans lequel il végétait depuis longtemps.

pal14h

Dans le toreo comme dans toute expression artistique ou technique, on ne change pas sa nature, ni son style, au risque de se fourvoyer. Aussi, franchement, Manolo, après ce 13M sévillan qui t’a porté au faîte de ta gloire, pourquoi vouloir changer une formule qui gagne ? Surtout, reste comme tu  es, un torero vrai pour les vrais toros !  Et pense qu’avant toi, avec les toros dits de respect, certains de tes aînés ont été des maestros importants dans l’histoire du toreo… et dans le cœur des aficionados !

me14i

Voir la vidéo de la lidia complète de « Cobradiezmos » en cliquant ICI

me14j

Voir aussi la chronique de Jean-Michel Mariou dans Faenas, « Victorino passe à l’orange ! », en cliquant ICI

(Photos : Joël Buravand)

A LOS TOROS

Pour la clôture de son cycle de conférences hivernales, la Peña Taurine « A Los Toros » de Mont de Marsan recevra le vendredi 29 avril à 19h30 l'aficionado gasco-béarnais Laurent LARRIEU.

Chroniqueur et photographe au sein de l'équipe de « Campos y Ruedos » (www.camposyruedos.com), il vient de publier aux éditions Atelier Baie un ouvrage consacré à l'incroyable ganadero portugais récemment disparu Fernando Pereira Palha ; rencontré en 2008, et à qui il ne cessera de rendre visite ensuite pour la beauté et la rareté de ses toros.

fp14t

Il nous présentera bien évidemment cet élevage atypique pour lequel l'Aficion éprouve une tendresse et une estime toutes particulières.

Entrée Libre. Ouverture des portes au public dès 19h00.

Peña Taurine A Los Toros, 2, rue Léon Lalanne - BP 163, 40003 Mont de Marsan Cedex.

Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir. - http://www.pena-alostoros.fr/

(Communiqué)

CFT

Retour sur le week-end de Terre d’Aficion avec notamment les vidéos sur les prestations de deux élèves du CFT qui se sont illustrés : El Rafi pour la non piquée et El Péré qui est sorti derrière Andy Younes lors de la tienta de machos.

rafi14t

Pour voir ces vidéos, cliquez ICI

GRANA Y ORO

Avec pour invité le jeune matador de toros Posada de Maravillas, cette émission propose notamment des sujets sur le début de la Feria de Séville, la novillada de Pablo Aguado à Madrid, le triomphe de Ponce à Guadalajara, les courses de San Clemente, Cieza et Cordoue, le triomphe de Galván en Equateur et ceux du Payo et du Zotoluco au Mexique…

pdm14t

Pour voir cette émission, cliquez ICI

EXPO

Prochaine expo de José Manrubia ce vendredi 15 à partir de 18h30 à la Maison M, 6 rue des Lombards à Nîmes…

jm14t

 

Paul Hermé

soler 2017

Affiches / Cartels

 valv23aff

 arl03aff

 ist03aff feria

 vic23aff

 cer22aff

 mdm0aff