Jeudi 30 Mai 2024
Saintes, Madrid, Vic, Nîmes, Blessures, Agglo, Mauguio, Hemingway, Mora…
Mardi, 17 Mai 2016
stes17wz 001
Présentation par Marie Sara de la corrida flamenca 2016 des Saintes Maries de la Mer…
ms16t
(Photo : Igor)
 
Cette année, c’est Sébastien Castella qui sera à l’honneur puisque le 6 août, il s’enfermera avec six toros dans la plaza saintoise !
 
 stes16t
 
Dimanche dernier, dans la bodega de la « Cour des Grands » à Nîmes, celle où joue d’ailleurs Sébastien depuis pas mal d’années,  Marie Sara a présenté la traditionnelle corrida flamenca aux côtés de Sébastien Castella, mais aussi de plusieurs membres des Gipsy Kings qui l’accompagneront…
 
stes17h Copie
 
Ci-dessous, tous les détails sur cette corrida, le lot de toros étant annoncé ultérieurement, et plus généralement, sur la Feria du Cheval 2016…
 
 stes18t 001
 stes17cd
stes17g 001
stes17a
MADRID
 
Corrida de la Presse. Beau temps, trois quarts d’arène, six toros de Pedraza de Yeltes bien présentés, décevants la plupart, meilleur le troisième.
 
Corrida marquée par la confirmation d’alternative de Juan Leal (silence et saluts) qui prit pour la cérémonie "Mira-Bajo", un toro décasté qui faillit le cueillir sur son entame de faena. La suite est allée « a menos » malgré la volonté de l’Arlésien, son adversaire ne lui permettant pas de construire quoi que ce soit de suivi. Avec l’ultime, Juan afficha une belle détermination et pas mal de courage, entrant dans son terrain pour tirer des séries valeureuses alors que son opposant finissait arrêté. Entière au second envoi mettant un terme à une actuation digne.
 
jl17t
 
Auparavant, Manuel Escribano (silence aux deux) avait reçu son premier par larga cambiada  avant de se distinguer avec les palos puis de brinder à la présidente de la Comunidad Cristina Cifuentes. Faena sans grand brio, son toro prenant les passes sans classe, le maestro de Gerena se distinguant surtout pour l’exécution du coup d’épée, sans aucune chance de réussir le desquite avec le quatrième, un autre exemplaire décevant face auquel Manolo brilla aux banderilles avant d’expédier les affaires courantes, faute d’option, avec la flanelle.
 
 me17t
Le plus en vue a été Juan del Álamo (oreille et silence) qui a obtenu l’unique trophée de la tarde à son premier, le meilleur de l’envoi, un toro bravo juste de forces, mais qui afficha une belle combativité à la muleta. Faena essentiellement droitière qui comprit de bons mouvements et conclue par entière. L’imposant quinto lui compliqua la vie au cours d’une faena brindée à l’assistance au cours de laquelle il afficha ses ganas et de bonnes manières, sans toutefois totalement s’imposer, mais laissant tout de même une bonne impression avant de conclure par entière tombée.
 
jda17t
(Photos : Juan Pelegrín – Las Ventas)
 
VIC
Retour sur la novillada non piquée du lundi matin :
 
Trois erales de la ganadería du Lartet très bien présentés, donnant beaucoup de jeu. Le second "exceptionnel" sera primé d'une vuelta al ruedo.
 
Juan Antonio Romero : salut au tiers.
 
Baptiste Cissé : un avis et une oreille.
 
André Lagravère « El Galo » : un avis et salut au tiers.
 
Un quart d'arènes. Excellente initiative de la part des Vicois de programmer une non piquée le lundi de la Féria. Le public a répondu en masse et est sorti très satisfait des arènes. Le mérite en revient aux excellents erales de la famille Bonnet avec surtout un très encasté second qu'il nous aurait bien plu de voir avec un an de plus en piquée. Le travail des ganaderos gersois paye et pourquoi ne pas envisager une montée dans la division supérieure.
 
Juan Antonio Romero, déjà vu au Bolsín de Bougue, a été appliqué mais il a été débordé par un eral très noble et aussi distrait qu'il n'a pas su canaliser et qu'il a mal tué.
 
Baptiste Cissé a hérité d'un exceptionnel eral, très bien présenté et très encasté. Le point d'orgue d'une faena de bon niveau sera deux séries très templées à droite, le novillo humiliant jusqu'à toucher la piste des arènes.
 
André Lagravère s'est assagi. Il a posé sa tauromachie et construit une bonne faena face à un novillo noble mais un peu faible qu'il tuera mal.
 
Le prix du triomphateur du jour a été accordé à André Lagravère, décision contestée par le public et qui a créé un malaise en fin de course. De grâce, arrêtons avec ces prix, ce sont des toreros, leur récompense ce sont les trophées qu'ils gagnent trastos en main. De plus, évaluer un torero est compliqué, mes derniers échanges avec un apoderado l'attestent, et en particulier sur un seul toro.
vic17t
 
André Lagravère "El Galo est ici en photo avec notamment le président du club taurin Vicois André Cabannes, le président d'honneur Marcel Garzelli, les ganaderos Paul et Jérôme Bonnet et Baptiste Cissé de l'Ecole Adour Aficion qui a brillé lui aussi. Félicitations à tous. On retrouvera "El Galo" à Castelnau Rivière Basse le 2 juillet avec Baptiste Cissé et Antoine Madier.
 
(Thierry Reboul - Corridasi)
 NÎMES
 
Avec Feria TV, regardez les vidéos des principalres courses de la Feria nîmoise...
 
nim17t
 
 
BLESSURES
 
Le week-end de Pentecôte a apporté son lot de blessures plus ou moins grave, mais avant de les évoquer, signalons que concernant la blessure du vétéran mexicain « El Pana », hospitalisé à Guadalajara (Mexique), son état s’est semble-t-il aggravé car les médicaments prescrits pour maintenir son rythme cardiaque ne produisent pas le résultat escompté. 
 
A Madrid, la novillada de lundi a laissé deux blessés sur le carreau, Filiberto et Luis David Adame, accrochés par des novillos du Montecillo. Filberto a été blessé à la main gauche, avec section d’un tendon, ce qui l’a empêché de poursuivre et qui va le contraindre à porter une attelle durant trois semaines, tout comme Luis David Adame, le frère de Joselito, victime de deux cornadas de 30 et 25 cm dans la jambe gauche. Pronostic grave (Photo Ferdinand de Marchi). 
lda17t
 
Du coup, cette novillada s’est transformée en encerrona pour Juan de Castilla qui par sa décision et sa torería est passé près de la grande porte après avoir coupé une oreille et recueilli plusieurs ovations ! 
 
fil17t
 Filiberto (Photo Las Ventas)
 
A Vic-Fezensac, César Valencia a été victime d’une triple cornada de 10 cm dans la cuisse droite et d’un pneumothorax. Quant à Paco Ureña, il se fit blesser ce lundi à Vic par son premier Victorino qui lui infligea une cornada dans le fessier droit pour laquelle il s’est fait rapatrier rapidement vers Madrid afin de  s’y faire opérer…
 
AGGLO
 
Suite à la campagne publicitaire de la Métropole de Montpellier concernant la course camarguaise, mise en opposition avec la corrida comme nous vous en avions informés la semaine dernière, Alain Gaido, président de l’UVTF, a réagi en faisant parvenir un courrier au président de Montpellier-Métropole Philippe Saurel…
 
Monsieur le Président, cher Philippe,
 
Je constate que votre service des Sports, soutient une campagne d’information concernant le Trophée des Courses Camarguaises, et je vous en félicite.
 
Ce qui me gêne fortement, c’est le thème agressif et polémique que cette campagne soulève en opposant deux tauromachies l’une à l’autre. « Nous ne tuons pas les toros, nous les célébrons », c’est une opposition directe, mesquine et gratuite à la Corrida.
 
Vouloir grandir l’une par rapport à l’autre, n’est pas bienvenue dans le climat actuel.
 
Un thème faisant le bonheur de tous les groupes radicaux anti-corrida, qui ne vont pas manquer de l’utiliser.
 
Non, la corrida n’assassine pas les taureaux, comme le sous-entend votre thème, qui a fait bondir tous les Maires des Villes Taurines et les aficionados, aussi adeptes des Courses Camarguaises et Landaises. La corrida est un combat où le torero risque aussi sa vie, célébrant un rite vieux de plusieurs millénaires.
 
Comme la Camarguaise, la Corrida c’est d’abord la célébration du taureau de combat.
 
L’UVTF, association des Maires des villes taurines, qui gère les spectacles de corrida est extrêmement désolée du thème de votre campagne.
 
Thème que je me permets de qualifier, pour le moins de malvenu, car si la corrida disparait, il ne faudra pas longtemps pour que la Camarguaise suive. Cela a déjà commencé.
 
J’étais présent lors de la manifestation de la nation gardianne, pour la disparition de la tradition de la « bourgine » à Eyragues.
 
Aussi, afin d’éviter que cette « maladroite » action ne crée trop de dégâts, il nous semblerait pertinent de retirer dans les boulangeries les sacs en papier imprimés pour le pain et autres supports publicitaires, et que vous les remplaciez par un thème plus consensuel qui éviterait la polémique et surtout le jeu des anti-taurins.
 
Je sais l’importance que vous accordez à nos cultures tauromachiques du Sud, je ne peux pas croire que vous mépriserez la culture et l’aficion de plus de deux millions d’aficionados dans nos zones « taurines autorisées » du Sud, faisant ainsi un précédent, qui marquerait nos populations autochtones.
 
Sachant pourvoir compter sur vous, pour éviter que cet incident ne prenne une tournure désastreuse, dont la polémique ne fera que le jeu des antis et des radicaux, et qui serait défavorable à toutes nos tauromachies, veuillez accepter, Monsieur le Président, cher Philippe, mes salutations cordiales et amicales.
 
Réponse de Philippe Saurel : 
 
 
 Monsieur le Président, 
 
Votre courrier concernant la campagne de communication du Trophée taurin de la Métropole de Montpellier a retenu toute mon attention.
 
Nous avons bien noté que certiaines interprétations d’un des thèmes de cette campagne ne son pas sans conséquences sur d’autres traditions.
 
Nous sommes désolés et mon équipe va faire tout son possible pour modifier les supports à venir afin que les nouveaux thèmes dans le cadre de cette campagne publicitaire soient moins polémiques(…)
af04v1
 
Une maladresse qui sera heureusement rectifiée, ce qui me parait la moindre des choses, l’Aficion n’étant pas en mesure actuellement de se payer le luxe de querelles aussi intestines que byzantines…
MAUGUIO
 
Dans une ambiance chaleureuse, venez découvrir le programme et l’affiche de la Romería del Encuentro 2016 lors du prélude organisé par la Ville de Mauguio Carnon. Au cœur des arènes, emportés par la musique espagnole, vous pourrez rencontrer les artistes, oser quelques pas de danse et partager un moment festif : prémices de ce rendez-vous si singulier.
 
Rendez-vous jeudi 26 mai à 19 h dans les arènes de Mauguio...
 
mau17f
 
LA ROMERÍA DEL ENCUENTRO
 
Typiquement andalouse, la Romería del Encuentro offre aux espagnols installés à Mauguio, un retour à leurs racines culturelles. Elle invite les Melgoriens à mieux connaître les traditions de leurs concitoyens. Messe Flamenca, procession, spectacles, jeux, concours de Sévillanes et de paellas, et art tauromachique mêlent harmonieusement le païen au sacré. « La Romería nous parle d’émotions, ravive tous nos sens avec sa musique, ses danses, ses couleurs, ses mets, ses coutumes… et ses toros qui offrent des spectacles si typiques du Sud de l’Espagne. »
 
Du 10 au 12 juin 2016 à Mauguio.
 
mau17g
 
CORRIDA : LE CARTEL 2016
 
Pour cette nouvelle édition, la traditionnelle corrida se déroulera le dimanche 12 juin à 17 h 30.
 
Sur le sable des arènes : cartel composé d'UCEDA LEAL, de ROMAN PEREZ, de CAYETANO ORTIZ et de TONY MARTINS (rejoneador) face aux toros de la ganadería des Frères Jalabert.
 
Billetterie au 07 84 31 98 01 (prix d'un appel local), à partir du 23/05 à l'espace Morastel et au Café du Midi, les 10, 11 et 12 juin aux Arènes de Mauguio.
 
(Communiqué)
 
HEMINGWAY
 
Le XIIème Prix Hemingway  est allé à Adrien Girard pour sa nouvelle « Uriel, berger sans lune » qui a été lue par Philippe Béranger.
 
 hem17t
 
Il lui a été remis par Léa Vicens le lundi de Pentecôte dans les jardins de l’Imperator après la corrida de rejón. 
 
MORA
 
Après sa corrida de dimanche matin où il a coupé une oreille à un toro de Zalduendo, le torero David MORA a été reçu au restaurant « Le P'tit Bec » de Nîmes par la toute nouvelle Peña créée à son nom et présidée par François Hidalga, assisté de Christian Robert, trésorier, et Clément Fargier, secrétaire.
 
 dm17c
 
Après les discours de bienvenue, David MORA a reçu le trophée Amistad de la Peña Don Eduardo MIURA, coorganisatrice de l'apéritif avec le soutien de l'UCTPR et du repas qui a réuni plus de 70 convives autour du maestro, de son apoderado et  sa cuadrilla…
 
 dm17f
(Communiqué)