Dimanche 09 Mai 2021
San Sebastián, Madrid, Mora, Granada, Grana y Oro, Expo…

ss25zw

Cartels officiels de la Semana Grande de San Sebastián à Illumbe avec la présence de José Tomás…

La Casa Chopera a communiqué la programmation de la prochaine Semana Grande de San Sebastián qui se déroulera du 13 au 16 août. Alors que cette feria était remise en cause et qu’on ne savait pas trop ce qui allait finalement sortir du chapeau, si tant est qu’il en sortirait quelque chose, c’est finalement un ferión qu’ont monté Pablo et Óscar Chopera, avec comme cerise sur le gâteau la participation de José Tomás…

jt25t

Samedi 13 : six Fuente Ymbro pour Diego Urdiales, Paco Ureña et Joselito Adame.

Dimanche 14 : deux Bohórquez et quatre Garcigrande/Domingo Hernández pour Pablo Hermoso de Mendoza, José Tomás et El Juli.

Lundi 15 : six Zalduendo pour Sébastien Castella, Alejandro Talavante et Andrés Roca Rey.

Mardi 16 : six Juan Pedro Domecq pour Enrique Ponce, Manzanares et Alberto López Simón.

MADRID

Sans que l’on n’en sache vraiment la raison, le lot de Jandilla a été changé au dernier moment par un de Vellosino... Dans la Cátedra, ça la fout un peu mal, non ? Finalement, sont sortis cinq Vellosino charpentés et un sobrero de Garcigrande (6 bis) formant  un ensemble inégal de comportement, manquant de race la plupart, meilleurs les 3 et 4. Bonnes faenas du Juli au 4 et de López Simón au 3, mais mal conclues aux aciers.

elj25t

El Juli : silence et saluts.

map25t

Miguel Ángel Perera : silence aux deux.

ls25t

Alberto López Simón : saluts et silence.

(Photos : Joël Buravand)

MORA

Un seul être vous manque et tout est dépeuplé, a-t-on l’habitude de dire. Et hier, à Las Ventas, après une tarde dramatique et deux années de disette, l’Aficion a retrouvé un Torero. Comme une Résurrection, un Miracle !

En soi, c’était déjà une grande victoire, car pour retrouver un état physique en phase avec les exigences du toreo, David Mora en avait bavé des ronds de chapeaux dans le domaine de la rééducation musculaire et nerveuse. Mais aussi morale. A vrai dire, peu, et peut-être même pas lui-même, pensaient qu’il pourrait un jour revêtir le costume de lumières. Et pourtant…

dm25f

S’il fallait choisir un exemple pour redonner le moral à tous ceux qui ont tendance à le perdre après un accident laissant de graves séquelles, ce serait bien David Mora qu’il faudrait citer. Pour son énorme volonté, pour son courage exemplaire, sa foi et sa passion, qui lui ont fait soulever des montagnes ! Et sortir de Las Ventas par une porte bien plus glorieuse que la précédente…

dm25g

L’Aficion a donc retrouvé un torerazo, un modèle qui vient d’obtenir sa plus belle récompense dans l’émotion générale d’une Monumental pleine à craquer qui lui avait réservé en prologue une ovation de gala pour tout ce qu’il avait surmonté ces deux dernières années. Mais personne ne savait encore qu’environ deux heures plus tard, cette ovation serait encore amplifiée… et que désormais, elle en appelle beaucoup d’autres. Pour la plastique et le sérieux de son toreo, lui qui vient de confier qu’il n’aurait jamais pu imaginer un tel retour, même dans ses rêves les plus fous… Enhorabuena y Suerte, Maestrazo !!!

(Photos : Ferdinand de Marchi)

GRANADA

Devant seulement un tiers d’arène et face à des toros des frères Sampedro, le mano a mano entre les deux frères Rivera s’est soldé par une sortie a hombros conjointe…

gra25t

Pour Francisco, silence, oreille et oreille, et pour Cayetano, oreille, deux oreilles et oreille.

(Photo : REYMA)

GRANA Y ORO

Avec le matador de toros Javier Jiménez, l’émission propose notamment des sujets sur les meilleurs moments de Madrid, Nîmes et Vic…

jj25t

Pour suivre cette émission, cliquez ICI

EXPO

Depuis le 16 mai 2016, le photographe magescquois William Lucas tient une exposition permanente à l’Hôtel Restaurant le Relais de Plages de Saint-Paul les Dax, 158 avenue de l'Océan, établissement du Chef Dominique Sousbielle.

wl25f

Une sélection d'images faites lors de son dernier déplacement en Andalousie et au Portugal dans des ganaderías prestigieuses, telles que celles du Marquis d'Albaserrada, Celestino Cuadri et Murteira Grave, mais aussi des photos prises dans les corrales des arènes de Vieux-Boucau et sur le sable des arènes dacquoises. Une salle du restaurant est aussi consacrée aux paysages du Sud-Ouest, autre domaine dans lequel le photographe aime exercer.

wl25g

L'exposition installée pour une durée indéterminée est visible aux heures d'ouvertures du restaurant (Fermé le lundi, le jeudi soir et le dimanche soir. Ouvert 7/7 jours en août).

wl25h

http://www.hotel-relais-des-plages.com/

(Communiqué)

 

 

Paul Hermé

soler 2017

Affiches / Cartels

 valv23aff

 arl03aff

 ist03aff feria

 vic23aff

 cer22aff