Mardi 18 Mai 2021
Hagetmau, Lunel, Plaisance, La Brède, Cristina, Alicante, Badajoz, Algeciras, Députés, Cano, Grana y Oro…

hag22wz

Cartels officiels de la Feria d’Hagetmau 2016…

Samedi 30 juillet à 18h  :  six novillos de Raso de Portillo pour Manolo Vanegas, Juan de Castilla et Guillermo Valencia.

rdp22t

Dimanche 31 juillet à 18h : six Ana Romero pour Juan Carlos Carballo, Léo Valadez et Luis David Adame.

ar22t

A 11 h : deux vaches de la Espera en  tienta et deux becerros d'Alma Serena toréés.

as09x

(Communiqué)

LUNEL

Tous les détails sur la Pescalune 2016

lu22xs

lu22m

lu22f

lu22g

PLAISANCE

La peña “Vivement 5 Heures” a dévoilé le cartel de sa novillada du 14 juillet 2016 à Plaisance du Gers  : Alejandro Gardel, Jesús Mejias García et Antoine Madier affronteront six novillos de Sainte Cécile pour cette XVème sin caballos sur les bords de l’Arros.

plais22v

Le matin, tienta de trois vaches de Sainte Cécile pour Julien Lescarret, Javier Valverde et Thomas Dufau.

LA BRÈDE

Rappel…

lb15t

CRISTINA

Exceptionnellement, Cristina Sánchez va retrouver le chemin des ruedos puisque le 22 août, elle sera au cartel de Cuenca avec Enrique Ponce et El Juli, toros de Daniel Ruiz.

cs22t

Ce retour est motivé par le caractère bénéfique de cette course en faveur d’enfants atteints d’un cancer de l’Hôpital Niño de Jesús de Madrid pour lesquels Cristina se produira bénévolement…

ALICANTE

Dans une arène pleine et face à des toros des frères García Jiménez (les deux derniers d’Olga), qui ont donné du jeu la plupart, le bon quinto étant honoré de la vuelta posthume, sorties a hombros du Fandi et de Cayetano.

al22t

Silence aux deux pour Francisco Rivera « Paquirri », oreille et deux oreilles pour le Fandi et oreille et oreille pour Cayetano.

(Photo : Antonio Viguras - Mundotoro)

BADAJOZ

Pour la corrida d’ouverture de la Feria de San Juan, dans une arène remplie aux trois quarts, triomphe du Juli qui a coupé une puis deux oreilles aux toros de Garcigrande (son premier de Domingo Hernández).

Silence et légers applaudissements pour Morante et saluts puis oreille pour Andrés Roca Rey.

ALGECIRAS

Devant une demi-arène et face à des toros de La Palmosilla qui ont donné du jeu dans l’ensemble, triomphe de López Simón qui a coupé les deux oreilles de son premier avant de saluer à l’autre.

ls22t

Oreille puis vuelta pour Juan José Padilla, et oreille et saluts pour Sébastien Castella.

(Lances del Futuro - Photo : Arjona)

DÉPUTÉS

Suite à l’initiative de cinq députés UCDI qui ont déposé un projet à l’Assemblée de loi visant à abolir les corridas, Yvan Lachaud, Président de l'UDI du Gard et de Nîmes Métropole, leur a adressé le courrier suivant…

Yvan LACHAUD

Président de Nîmes Métropole et de l’UDI du Gard

Nos réf : PPLAC/CC/YL/062016

Nîmes, le 10 juin 2016

Monsieur le Député,

C’est avec grand regret que j’ai pris connaissance de votre proposition de loi visant à abolir la corrida. Je peux bien évidemment comprendre que cette tradition vous paraisse quelque peu « exotique » vu de votre circonscription, mais ici dans le sud de la France, elle rassemble et passionne des millions de personnes tout au long de l’année et génère une économie importante pour nos territoires notamment sur Nîmes Métropole.  

La corrida n'est pas, comme vous l’écrivez, un spectacle barbare ou sanguinaire. Née au siècle des Lumières, elle est une illustration du pouvoir de l'homme et de la civilisation sur la nature brute. Les aficionados ne sont ni des pervers, ni des sadiques. Peuvent en témoigner Mérimée, Lorca, Bergamín, Picasso et bien d'autres acteurs du monde culturel et intellectuels. La plus grande émotion éprouvée dans une arène par les spectateurs est l'admiration : admiration pour la puissance et la bravoure du taureau, admiration pour le courage et le sang-froid de l'homme. La corrida est une école de respect : pour le rituel, pour l'animalité et la manière dont elle s'exprime, pour l'humanité.

La corrida Monsieur le Député, est une des dernières formes d'élevage extensif existant en Europe. Les pâturages sont des réserves écologiques incomparables pour la faune et la flore et la préservation de nos paysages extraordinaires et particulièrement ici en Camargue. La suppression des corridas entraînerait donc l'extinction du bos taurus ibericus, le taureau de combat d'origine espagnole et avec lui l’élevage extensif, provoquant irrémédiablement une catastrophe écologique et économique pour nos territoires.  

Sachez qu’en tant que Président de Nîmes Métropole et Gardois attaché à sa terre et sa culture, je défends plus que jamais cette tradition qui a forgé une sensibilité, une culture taurine auprès de toute une population. Je vous demande pour cela Monsieur le Député, de revenir sur cette proposition de loi, et de respecter l’identité des habitants des régions taurines de France.

Veuillez recevoir, Monsieur le Député, mes salutations distinguées…

nim22t

(Communiqué)

CANO

Retour exceptionnel d’Ortega Cano en habit de lumières…

o.cano22w

GRANA Y ORO

Avec pour invité le novillero portugais Juanito, l’émission propose des sujets sur les courses de Madrid, Sahagún, El Tiemblo, Alba de Tormes, Cehegín, Plasencia, Arenas de San Juan, ainsi que la corrida de Mauguio…

gyo22t

Pour voir cette émission, cliquez ICI

 

Paul Hermé

soler 2017

Affiches / Cartels

 valv23aff

 arl03aff

 ist03aff feria

 vic23aff

 cer22aff

 mdm0aff