Mercredi 21 Août 2019
Saint-Sever, Eauze, Escribano, Cayetano, Burgos, Madrid, Alicante, Zamora…
Dimanche, 26 Juin 2016

eauze26wz

Sortie a hombros de Sébastien Castella et José Garrido…

Corrida des Fêtes de la Saint Jean. Six toros d’El Pilar, inégaux de présentation, justes de forces mais qui ont donné du jeu, meilleur le troisième. Le quatrième, corne cassée dans les chiqueros, a été remplacé par un exemplaire du même fer.

elp26t

Sébastien Castella : un avis et silence, une oreille, deux oreilles.

José Garrido : silence, une oreille, deux oreilles.

6 piques (cavalerie Bonijol). Sobresaliente : Jérémy Banti. 8/10 d’arènes.

Très attendue, la confrontation entre le confirmé torero français et l’espoir espagnol est allée à mas. Les toros d’El Pliar, inégaux de présentation, sortis plus solides que les autres lots du même fer combattus ces dernières temporadas. Justes de force, économisés à la pique, ils ont permis aux deux toreros de dérouler et confronter leurs tauromachies respectives.

C’est Garrido qui a poussé dans ses retranchements son compagnon de cartel. Sébastien Castella a débuté petitement son après-midi face à un premier toro faible. Marginal, il ne peut donner de l’émotion à sa faena face à un toro qui transmet peu. La conclusion à l’épée est laborieuse. Il impose sa tauromachie à un bon toro, qui bien que faible a de la noblesse et de la caste. C’est le type de bicho qui nécessite une autre lidia, avec des cites plus lointains et surtout en allongeant les passes sans réduire les terrains. Le biterrois coupe une oreille grâce quelques détails et une bonne épée. Le dernier, plus naïf que noble, se prête bien à la «méthode» Castella. Le début de faena est superbe avec des enchainements sur un petit périmètre, le toro hypnotisé par la muleta. La fin est un ton en dessous, le toro baissant de ton. Le début de faena et l’estocade habile et rapide d’effet font tomber deux oreilles du palco.

sc26t

José Garrido commence lui aussi petitement son après-midi avec un toro faible qui transmet peu et qu’il a du mal à tuer. Il élève le débat, au quatrième bis, en construisant, porté par le public, une belle faena sincère et classique, courant la main et allongeant la charge du toro. Il coupe une oreille après une belle épée à recibir. Face au dernier, il rajoute un volet trémendiste à sa faena, mêlant toreo classique de haut niveau et prise de risques qui portent sur le public face à un toro manso et moins collaborateur que les précédents. Il réalise les meilleures séries de l’après-midi, prenant des risques et surtout ne reculant pas en cas de difficultés. On a retrouvé, stimulé par la compétition, le Garrido lidiador que nous avons connu quand il était novillero. L’estocade est bien placée, efficace, et la présidence accorde deux nouvelles oreilles.

jg26t

(RT - Corridasi - Photos : Matthieu Saubion)

EAUZE

Les  locations pour la corrida d'Eauze seront ouvertes tous les jours à partir du lundi 27 juin de 9h30 à 12h et 14h à 17h par téléphone au 05.62.09.89.11 ou sur le site de la mairie d'Eauze www.mairie-eauze.fr  .  

Programme du samedi 9 juillet :   11h : 4 novillos de JL Darré pour Diego San Roman et Baptiste Cissé.

13h : repas de l'aficion aux abords des arènes, paella 15  euros (réservation à l'office de tourisme 05.62.09.85.62).

18h : Corrida avec 6 toros d’Antonio Bañuelos pour Sébastien Castella et Thomas Dufau en mano a mano.

eauze29t

(Communiqué)

ESCRIBANO

Suite à la grave blessure subie samedi dernier à Alicante, Manuel Escribano a dû être opéré à nouveau dimanche à la mi-journée afin de permettre une meilleure irrigation de sa jambe.

me26t

Selon le corps médical, l’intervention a réussi, mais pour le moment, même s’il a pu recevoir quelques visites, le maestro de Gerena est toujours maintenu dans l’unité de soins intensifs.  

CAYETANO

Christian Coll, qui soutient à travers « El Mundillo » le matador biterrois Cayetano Ortiz, tient à vous annoncer que celui-ci, en tournée au Pérou, vient de triompher au cours de deux corridas successives aux arènes de Llama : dos orejas y rabo le vendredi 24 à un toro de Paiján et le lendemain deux oreilles à un toro de La Viña, triomphateur de la Feria  !

llama26t

Ainsi, Cayetano démontre ses capacités de torero et qu'il devrait figurer dans les cartels de son pays et d'Espagne, particulièrement dans sa ville de Béziers...

co26t

(Communiqué)

BURGOS

Devant plus de trois quarts d’arène et face à des toros de Capea inégaux de forces et de comportement, Enrique Ponce a obtenu l’unique trophée à son premier avant cinq silences, dont deux pour El Juli et López Simón.

A noter que pour la corrida de ce lundi, Joselito Adame a été engagé pour remplacer Manuel Escribano. Il sera opposé aux toros du Conde de Mayalde avec à ses côtés Fernando Robleño et Fortes.

MADRID

Novillada accidentée à Las Ventas avec la blessure de Juan Carlos Carballo et la sortie de pas moins de dix novillos d’El Sierro, Benjamín Gómez, Dolores Rufino, Guadajira et Vistalegre…

lv26t

Trois silences pour le Gallo de Córdoba, silence et vuelta pour Ricardo Maldonado et oreille pour Juan Carlos Carballo avant blessure au dernier lors de son accueil a portagayola.

(Photo : Juan Pelegrín - Las Ventas)

ALICANTE

Dans une arène pleine, triomphe d’Andy Cartagena qui a coupé trois oreilles, une à son premier Bohórquez et les deux autres plus le rabo à son second…

Saluts et oreille pour Manuel Manzanares et silence puis oreille pour Léa Vicens.

ZAMORA

Triomphe de Diego Ventura qui a coupé deux oreilles puis deux oreilles et la queue aux toros du Conde de Cabral.

Oreille et oreille pour Rui Fernandes qui a accompagné Ventura dans sa sortie a hombros, et oreille puis saluts pour Leonardo Hernández.

 

Paul Hermé

logo uctpr 17

soler 2017

Affiches / Cartels

 arl11aff

 nim vend25aff