Lundi 23 Septembre 2019
Zamora, Dax, Vic, Burgos, Segovia, Soria, Grana y Oro…
Mercredi, 29 Juin 2016

clem29zy

Alternative réussie pour Clemente qui est sorti a hombros en compagnie de son parrain Cayetano…

Demi-entrée environ, toros de Sánchez Arjona, dont « Rumbero » pour l’alternative de Clemente.

Avec une oreille coupée à chacun de ses adversaires, Clemente a réussi son passage dans la cour des grands. Il a affiché une grosse envie face au toro de la cérémonie qui manifesta davantage d’intérêt pour l’abri des planches que pour le leurre. Avec l’ultime, Clemente brinda sa faena à son apoderado puis construisit une faena templée avant entière au second envoi récompensée du trophée qui lui ouvrait la grande porte.

Deux oreilles de son second après saluts à son premier pour Cayetano et deux saluts pour Alberto López Simón.

(Photos : mundotoro.com)

DAX

Temporada de Dax 2016 : les cartels des novilladas…

Trois novilladas sont programmées pour cette nouvelle temporada 2016.

Pour le concours de novilladas non piquées de la Feria, Diego Luque, Baptiste Cissé, David Salvador, Juan Pedro Garcia Calerito, et Antoine Madier affronteront des novillos du Lartet le vendredi 12 août à 11h30.

lart06hg

Les deux meilleurs de cette matinée se retrouveront le samedi 13 août à 11h30 pour la finale, face aux erales de José Cruz.

jc14h

Pour la novillada piquée de Toros y Salsa, qui aura lieu dimanche 11 septembre à 11h, trois jeunes novilleros de talent se retrouveront face aux novillos de La Quinta :

- Luis David Adame, frère de Joselito Adame, sacré meilleur novillero de la San Isidro 2016.

- Juan de Castilla qui, lors de la San Isidro, a été mené à tuer 4 novillos. Une charge qu'il a assumée avec beaucoup de courage et de qualité dans ses faenas.

- Adrien Salenc, qui a débuté sa carrière en novillada piquée, est aujourd'hui l'espoir n°1 des novilleros français.

lq29d

Places à partir de 12 €. Réservez déjà vos places en ligne en cliquant ICI

(Communiqué)

VIC

Explications du vétérinaire Jérôme Derrey suite à la perte d’onglons chez certains toros de la Feria 2016…

Pour tenter de comprendre les raisons de la perte des sabots de plusieurs toros de divers élevages lors de la feria de Pentecôte 2016 à Vic-Fezensac, en tant que vétérinaire des arènes de Vic, avec l’accord des dirigeants du CTV, et la collaboration gracieuse de l’Ecole Nationale Vétérinaire de Toulouse, nous avons fait expertiser deux onglons et sabots déchaussés.

Des expertises similaires ont été réalisées dans une école vétérinaire espagnole.

Des analyses sur les aliments distribués et sur le sol des corrales ont aussi été effectuées.

L’analyse zootechnique et comportementale des toros prise en compte.

Les analyses effectuées dans l’urgence sont partielles et forcément incomplètes pour conclure avec certitude.

Mais l’explication la plus probable est que l’ensemble de ces animaux étaient atteints d’acidose latente due à une conduite alimentaire imparfaite, alimentation trop riche en glucides et protéines. Ration dont la composition est plus proche d’un aliment de croissance que d’une alimentation traditionnelle d’un bovin au campo. Cet excès alimentaire provoque une inflammation chronique du tissu conjonctif podal et fragilise la jonction du sabot au pied.

De par l’observation au campo et dans les corrales des différents toros des 4 ganaderías concernées, il s’avère que les toros ayant eu ce problème sont les « dominants » de leurs groupes (ils mangent en premier et en abondance) et ont effectué des efforts plus importants de par leur caractère.

Les efforts soutenus et violents de ces toros  lors de la lidia, en particulier pendant le tercio de piques, pressions fortes et rotations, ont favorisé le désengrènement du sabot.

Il est par ailleurs peu probable que la macération des pieds dans la boue des corrales provoquée par les pluies soit en cause. De nombreux bovins passent l’hiver dans ces conditions sans aucun préjudice, que ce soient les toros camarguais ou nos bovins domestiques.

L’hypothèse infectieuse, par maladie générale ou contamination par le sol, est aussi écartée.

Ma conclusion est donc que la perte des sabots des toros de cette feria est essentiellement d’origine alimentaire aggravée ou révélée par des facteurs favorisants secondaires.

Des examens systématiques, PH ruminal et morphologie du rumen, pourraient permettre de confirmer avec certitude notre analyse. Nous réfléchissons pour savoir comment nous pourrions les mettre en œuvre pour les années futures.

Jérôme DERREY

(Communiqué)

BURGOS

Dans un Coliseum pratiquement plein et face à des toros du Puerto de San Lorenzo, sortie a hombros pour Perera et Roca Rey…

Silence aux deux pour Sébastien Castella, deux oreilles puis oreille pour Miguel Ángel Perera et silence puis deux oreilles pour Andrés Roca Rey.

SEGOVIA

Sortie a hombros pour El Fandi, silence et deux oreilles, et David Mora, oreille et oreille.

Oreille et silence pour Rivera Ordóñez. Grosse demi-arène, toros du Marqués de Quintanar.

SORIA

Ouverture triomphale de la feria de San Juan avec la sortie a hombros de la terna de rejoneadores.

Dans une arène pratiquement pleine, Andy Cartagena a coupé les deux oreilles de son premier Luis Terrón puis a salué, deux oreilles puis oreille pour Diego Ventura et deux oreilles à son second après saluts à son premier pour Léa Vicens…

GRANA Y ORO

Avec pour invité le matador Fortes, l’émission revient notamment sur les ferias d’Istres, Alicante, Badajoz et la corrida d’Aire sur l’Adour.

fort29t

Pour voir cette émission, cliquez ICI

 

Paul Hermé

logo uctpr 17

soler 2017

Affiches / Cartels

 nim vend25aff