Vendredi 14 Mai 2021
Céret, In Memoriam, Pamplona, Mont-de-Marsan, Bayonne, Béziers, ETA, Plaisance, Séville, Expo…

cer16t

L'unique trophée de la tarde pour Pérez Mota avec un sobrero de Zaballos...

Arènes quasiment pleines. Lot d'Aurelio Hernando manso pour la plupart, plus un sobrero du même fer (5 bis) et un autre remplaçant (6 bis), au demeurant compliqué, de Miguel Zaballos.

Curro Díaz (vuelta et saluts) a tiré le maximum de ses deux adversaires, avec spectaculaire accrochage en portant l'épée à son premier. Quelques détails artistiques bien dans le corte maison.

Iván Fandiño (saluts aux deux) a fait ce qu'il a pu en s'accrochant, mais sans vraiment convaincre, ses adversaires le laissant il est vrai sans grande option.

Pérez Mota (silence et oreille) s'est surtout illustré face au sobrero de Zaballos, aguantant les menaces et se montrant aussi vaillant que déterminé...

Le prix au meilleur piquero n'a pas été attribué.

(Photo prise depuis la place attribuée par les organisateurs. Au revoir et merci quand même. Sans autres commentaires...)

IN MEMORIAM

Dans la journée de samedi, nous avons appris le décès de Robert Chay, suite à un choc reçu par un torito qu'il voulait faire rentrer lors d'un toro piscine à Fréjus. La nouvelle a aussitôt semé la consternation chez les professionnels et les aficionados.

rch16t

Robert était unanimement apprécié pour sa sympathie, sa jovialité, son dynamisme et ses aptitudes dans ses diverses activités liées notamment au monde taurin. Un vrai passionné nous a quittés trop tôt. Repose en paix, Robert...

A son épouse Simone et son fils Christophe, journaliste, ainsi qu'à tous leurs proches, je présente mes plus sincères condoléances...

(Photo : E. Souque)

PAMPLONA

Trophées de la Feria de San Fermín 2016…

Ils proviennent de plusieurs entités taurines, dont bien sûr la Casa de Misericordia et le Club Taurin de Pamplona...

CASA DE MISERICORDIA

Trophée de la Feria del Toro : ganadería Victoriano del Río.

Trophée Carriquiri au meilleur toro : « Decano », de Jandilla, lidié par Alejandro Talavante.

CLUB TAURIN DE PAMPLONA

Meilleure estocade : Eduardo Dávila Miura.

Meilleure pique : Marcial Rodríguez face à un Cebada Gago.

Meilleure paire de banderilles : Fernando Sánchez.

Mayoral présentant le toro le plus brave : Ángel Pérez Trinidad pour « Decano ».

MONT-DE-MARSAN

Pour remplacer Manuel Escribano prévu pour lidier la miurada du dimanche 24, les responsables ont choisi Javier Castaño qui fera donc le paseo en compagnie de Fernando Robleño et Alberto Lamelas.

mdm29w1

Par ailleurs, Thomas Dufau continue sa rééducation après la cornada subie à Eauze, une décision quant à sa reprise à Mont-de-Marsan le  jeudi 21 devant ête prise mardi...

BAYONNE

bay15r

Rappel : ouverture de la location le lundi 18 juillet...

bay15w

Renseignements et réservations, cliquez ICI

BÉZIERS

Ouverture de la location pour les places séparées ce lundi 18 juillet...

bez15

Au 04 67 76 13 45 ou sur www.arenes-de-beziers.com

ETA

 eta15t

PLAISANCE

Exigeante non piquée de Sainte Cécile à Plaisance…

sc16t

Six erales très bien voire trop bien présentés de la ganadería Sainte Cécile pour :

ag16t

Alejandro Gardel : vuelta, un avis et silence.

jm16t

Jesús Mejías : un avis et silence, une oreille.

am16t

Antoine Madier : un avis et silence, un avis et silence.

Salut des banderilleros El Santo et Miguelito au quatrième.

Entrée : 8/10èmes d’arènes. A l’issue du paseo, émouvante minute de recueillement à la mémoire de Víctor Barrio.

Très imposant lot d’erales de la ganadería Sainte Cécile, au physique d’utreros et dont au moins les trois derniers nécessitaient d’être piqués.

Heureusement, les trois premiers étaient nobles et plus abordables pour de jeunes toreros qui manquent d’expérience. Le quatrième tardo et vite décomposé et le cinquième manso très violent, le dernier avait un fond de caste intéressant, mais d’un format hors compétence d’un novillero avec trois novilladas à son actif.

Le Madrilène Alejandro Gardel va bientôt passer en piquée. Il est froid et mécanique. Il ne profite pas suffisamment des qualités de son premier et ne peut pas tirer grand-chose du quatrième rapidement parado.

Jesús Mejías s’est fait déborder par un premier Sainte Cécile, noble mais très exigeant, probablement le meilleur du lot. Son second est un manso, avec beaucoup de genio et un coup de tête violent. Le torero s’est arrimé pour tenter de dominer ce très compliqué novillo. Il n’y est pas vraiment arrivé, mais une oreille est venue récompenser son courage.

Antoine Madier continue son apprentissage. Aujourd’hui, il a suivi le cours portant sur comment faire face à une situation d’échec. Face à son premier novillo, noble et exigeant, il construit une faena appliquée avec de bons passages et d’autres, et c’est normal vu son manque d’expérience, moins aboutis. L’échec, il le connaîtra avec le verdugo. Le dernier est un vrai utrero, encasté mais toréable, pour un torero expérimenté, ce que n’est pas Antoine. Là encore beaucoup de courage, de bons passages, d’autres qui sont plus brouillons et une mise à mort trop laborieuse qui gâche tout.

(Corrida si - Tr -  Photos : Olivier Viaud)

SÉVILLE

Novillada de promotion, environ ¾ d’arène. Six erales de la Quinta donnant un jeu divers, bons la plupart, plus compliqués les 3 et 6 correspondant au Galo...

jmarq15t

Juan Márquez : silence et oreille.

jm15t

Jesús Muñoz : vuelta et oreille.

elg15t

El Galo: silence et vuelta.

Voir le résumé de cette novillada en cliquant ICI

(Photos : Joël Buravand)

EXPO

expo15t

 

Paul Hermé

soler 2017

Affiches / Cartels

 valv23aff

 arl03aff

 ist03aff feria

 vic23aff

 cer22aff

 mdm0aff