Lundi 04 Mars 2024
Béziers, Dax, Bayonne, San Sebastián, Málaga, Bautista, Castella…
Mardi, 16 Août 2016

raf15td

Retour sur les principales courses du 15 août, avec notamment à Béziers, le triomphe de Rafaelillo qui a coupé trois oreilles aux toros de Miura…

 raf16t

Devant une demi-arène et face à des toros de Miura charpentés et toréables à divers degrés la plupart, Rafaelillo a fortement impacté en coupant trois oreilles, une puis deux.

miu16f

« Aldeano », second toro de Rafaelillo, a eu les honneurs de la vuelta posthume.

 ms16w

Mehdi Savalli a coupé une oreille à son second après avoir écouté une ovation à son premier.

 al16t

Quant à Alberto Lamelas, décevant ce jour, il a eu droit à quelques palmitas à son premier, puis silence à l’autre.

miu16t

Avec Feria TV, voir le résumé de la miurada en cliquant ICI

En matinée, devant un quart d’arènes et face à des novillos de Los Galos (Marie Sara) justes de forces et inégaux de charge, Adrien Salenc, venu remplacer Leo Valadez, a remporté le Tastevin d’Argent allant au triomphateur de la novillada.

lda16t

Luis David Adame : vuelta et saluts.

ay16t

Andy Younes : saluts et oreille.

as16t

Adrien Salenc : saluts et oreille.

(Photos : Jean-Claude Carbonne)

DAX

bi16t

Beau temps, plus de billets. Six toros de Baltasar Ibán bien présentés, braves au cheval, mais la plupart fournissant un jeu limité à la muleta.

pu16t

Paco Ureña (silence aux deux) a bien démarré capote en mains avant un premier assaut protesté, faute pour le toro d’avoir été bien placé. Brindis au public avant un trasteo manquant de transmission, à l’image de son opposant. Le quatrième, porteur d’une boiserie fournie, s’employa dans le capote suave de Paco avant deux rencontres puis un affrontement comprenant plusieurs séries droitières méritoires, bien qu’un peu mécaniques, avant que  le tout ne baisse de ton par manque de rythme et d’alegría du cornu. Entière à la rencontre.

bb16t

Thomas Dufau (saluts et silence) a démarré avec un toro qui préalablement a été écarté par Baptiste Bordes.

bb16w

Belle ovation pour son exploit.

td16t

Après deux rencontres puis un bon quite de Juan del Álamo et un salut au second tercio de Morenito d’Arles, Thomas brinda à l’assemblée une faena débutée par deux cambios au centre. La suite par séquences appliquées face à un toro à la tête pas tout à fait réglée qui s’avéra par moments compliqué. Entière au second envoi. Avec le sobrero, alors que le titulaire s’était invalidé, le mouchoir vert tombant juste après la sonnerie des clarines pour la faena de muleta, le tercio de piques comprit un premier puyazo applaudi après belle arrancada, le second étant donné pour faire le compte. Entame de faena par la droite pour plusieurs mouvements soignés, mais par la suite, la sosería de son adversaire limita l’impact des initiatives du Montois. Entière après pinchazo.

jda16t

Juan del Álamo (oreille et vuelta) n’est pas passé loin du triomphe, il aurait fallu pour cela des opposants ayant un peu plus de jus lors des faenas. A son premier, il se fit applaudir capote en mains avant un spectaculaire tercio de varas comprenant deux belles arrancadas pour deux puyazos réussis. Après un bon tercio de banderilles, Juan brinda à l’assistance une faena démarrant par derechazos ajustés qui déclenchèrent la musique. Ensuite, s’enchainèrent plusieurs séquences ajustées avant que les choses ne baissent d’intensité, le Salmantino reprenant toutefois la main sur un final encimista avant de conclure par un estoconazo. L’ultime a dû céder sa place à un second sobrero qui allait mettre le feu au cirque lors d’un tercio de piques à charge de Paco María en deux violents assauts en partant de loin et en allant fracasser le matelas. Belle dextérité du piquero ovationné comme il se devait, puis bon début de faena en distillant des muletazos droitiers au tracé harmonieux, Juan poursuivant son effort face à un bicho qui ne l’aida guère par la suite pour soutenir la cadence jusqu’au bout. Entière. Cette corrida, qui comprit quelques bons moments à la pique, mais qui s’avéra décevante par la suite, laissa la place au traditionnel Agur, curieux moment où se mêlent alegría et émotions en tous genres, lors d’interprétations collectives des bandas toujours au top…

ag16t

En matinée, dans une arène pleine et face aux toros des frères Sampedro donnant un jeu très inégal, la corrida de rejón s’est soldée par le triomphe des trois centaures qui ont coupé un total de dix oreilles…

rej dax16t

Pablo Hermoso de Mendoza : deux oreilles puis oreille.

Leonardo Hernández : deux oreilles et deux oreilles.

Léa Vicens : oreille et deux oreilles.

(Photo rejón : Stéphanie Laporte)

BAYONNE

La corrida goyesque du 15 août avec des toros de Domingo Hernández, le 5 de Garcigrande, donnée devant une demi-arène environ, s’est soldée par les triomphes d’Alberto López Simón et José Garrido, les deux ayant coupé une oreille à chacun de leurs adversaires. Silence aux deux pour Miguel Ángel Perera.

bay16t

(Photo : Jean-Michel Lamy)

SAN SEBASTIÁN

Pour la clôture, face aux toros de Juan Pedro Domecq, justes de forces et de race, triomphe d’Alberto López Simón qui a coupé les deux oreilles de l’ultime, le plus potable de l’envoi, après silence à son premier.

Silence aux deux pour Enrique Ponce, et saluts et oreille pour Manzanares.

MÁLAGA

Dans une demi-arène, et face à des toros de Santiago Domecq, Paco Ureña a été le seul à obtenir un trophée à son second après saluts à son premier. Saluts et silence pour Ginés Marín et silence aux deux pour Joaquín Galdós.

pu16mal

(Photo : FIT)

BAUTISTA

Communiqué Juan Bautista - Musée Taurin de Béziers

A l’occasion de la dernière Feria d'Août de Béziers, Juan Bautista a offert au Musée Taurin de la ville une de ses espadas de muerte afin de rendre hommage au soutien dont lui a toujours fait preuve l'afición biterroise.

Lors de cette réception, initiée grâce aux contacts de Francis Andreu, retenu pour raisons médicales et à qui nous adressons nos sincères vœux de prompt rétablissement, Juan Bautista a remis cette épée forgée par l'illustre maison Luna située à Madrid (Espagne) à M. Michel Bousquet, Président de l'Union Taurine Biterroise, pour le Musée Taurin, en présence du Maire de Béziers M. Robert Ménard et de nombreux aficionados, journalistes et photographes.

jb106a

Juan Bautista a déclaré que cet objet très symbolique à ses yeux ne l'avait pas quitté durant de nombreuses saisons et que ce présent était le signe de sa gratitude envers cette afición de Béziers qui le soutient à chacune de ses prestations depuis sa présentation de novillero avec picadors.

M. Michel Bousquet, au nom de l'Union Taurine Biterroise, remercia très chaleureusement Juan Bautista et annonça que ce don allait enrichir la collection d'épées des célèbres toreros Bombita, Luis Miguel Dominguín, Sánchez Frascuelo, Luis Freg...

(Photo : Administration Juan Bautista)

Par ailleurs, à El Burgo de Osma (Soria), Juan Bautista  est sorti a hombros avec El Fandi après avoir coupé trois oreilles, deux puis une, aux toros de Fernando Peña dont le cinquième a été primé par la vuelta posthume.

CASTELLA

Donostia-San Sebastián, 15 août 2016 : Sébastien Castella et Palomo Linares ont présenté hier à midi le cartel annonciateur du seul contre six du torero français, le 17 septembre prochain dans les Arènes de Nîmes face à l’élevage d’Adolfo Martín.

sc16z

C’est la première fois que Palomo Linares, en 49 ans de carrière artistique, réalise un cartel taurin. Pour l’occasion, il a créé une œuvre où figurent la montera, comme élément fondamental du torero (aux couleurs du drapeau tricolore en honneur au torero) et un 6 en forme de corne, aux couleurs de la devise du ganadero. Les 6 toros sont représentés, de manière abstraite, à la base de l’affiche.

sc16f

Pour l’artiste, il s’agit « d’un pari : réaliser le cartel d’un tel événement, quand d’autres artistes aussi prestigieux que Fernando Botero, Jean Nouvel ou Loren l’ont réalisé auparavant, représente un honneur et en même temps une grande opportunité de transmettre par la peinture la force de ce geste. » Sébastien Castella assure qu’il a été ému en découvrant l’œuvre : « Cela reflète la couleur, la vie que je veux transmettre par ma tauromachie et c’est pour moi un honneur qu’un Maestro de l’arène et de la peinture comme Palomo Linares ait accepté ma proposition et fasse partie de ce geste important pour moi. »

sc16g

L’événement a été présenté par Máximo Pérez, commentateur taurin de Toros TV.

(Communiqué)

Renseignements et réservations Feria des Vendanges : cliquez ICI