Samedi 08 Mai 2021
Nîmes, Bilbao, Almería, Mexico, Léa, Grana y Oro…

ss25wz

Tentadero avec la terna complète de la prochaine novillada des Vendanges, Manolo Vanegas, Andy Younes et Tibo Garcia, chez l’éleveur Vangelisti (San Sebastian)…

Le vendredi 16 septembre, ils ouvriront tous les trois la Feria des Vendanges de Nîmes face à des novillos de San Sebastian. Pour la circonstance, les éleveurs Gilles et Mathieu Vangelisiti avaient décidé de réunir cette jeune terna dans leur ganadería pour offrir à chacun une vache à tienter.

mv25t

Au centre, l’éleveur Mathieu Vangelisti…

En l’absence de Gilles, le père, retenu à Madrid, c’est Mathieu qui a accueilli Manolo Vanegas, Andy Younes et Tibo Garcia, accompagnés de leur apoderado respectif, Didier Cabanis, Curro Caro pour Simon Casas Productions et Serge Alméras, en la présence de Frédéric Pastor, adjoint à la tauromachie de Nîmes, et pour n’oublier personne, David Romero à la brega et Marc Alien sur le cheval.

ma25t

Un bon moment d’aficion, en particulier avec une troisième vache extraordinaire, mais aussi de convivialité partagée qui m’a permis de recueillir les impressions des trois novilleros à qui j’ai posé les mêmes quatre questions…

1/ Quels sont jusqu’à aujourd’hui les moments forts que tu retiens de ta temporada 2016 ?

2/ Que représente pour toi cet engagement pour la prochaine Feria des Vendanges de Nîmes ?

3/ Compte tenu de ton niveau d’avancement de ton apprentissage, y a-t-il des points particuliers sur le plan technique que tu dois encore travailler ?

4/ L’alternative… C’est forcément le but de tout novillero, mais est-ce qu’à présent, elle revient souvent dans tes pensées pou tes objectifs ?

nim25q

MANOLO VANEGAS

1/ Je retiens surtout une faena de Roquefort avec un novillo compliqué de Saltillo. Les gens se sont rendu compte de l’effort que je faisais, je me suis franchement régalé. Bien sûr, il y en a eu pas mal d’autres, mais celle-là, peut-être pour ses complications, est bien ancrée dans ma mémoire. Je me souviens aussi d’une novillada de Prieto de la Cal à Roa de Duero, mais en ligne générale, j’ai malheureusement perdu beaucoup d’oreilles à cause de l’épée ! Sans cela, je crois que je serais sorti à chaque fois par la grande porte… Je dois encore préciser que ça ne me dérange pas de toréer des novilladas d’élevages réputés difficiles, durs, car je m’en sens capable. Et quand c’est le cas, tu peux te régaler avec ces toros aussi, ce que j’ai fait avec les Raso de Portillo, Escolar Gil, Prieto…

 

2/ Ce n’est pas un rêve, mais je suis très heureux d’être annoncé dans une feria aussi importante pour ce que représente Nîmes au niveau mondial. C’est une arène magnifique, et franchement, j’avais envie d’y toréer, d’autant plus que l’an passé, je n’avais pas pu y être. Grâce à Dieu, Nîmes va représenter pour moi un jour très important.

mv25z

3/ Autour de moi, chacun s’accorde à dire que je suis prêt pour être matador de toros, mais je préfère continuer de progresser. L’idée n’est pas d’y arriver rapidement, mais après avoir encore peaufiné mon bagage technique. On m’a déjà proposé l’alternative dans différentes arènes, mais pour l’heure, on a refusé car je préfère continuer à apprendre et tout viendra en son temps, d’autant plus que j’ai pas mal de novilladas encore devant moi…

4/ Cette question est englobée pour moi dans la précédente,  et comme je viens de le dire, je suis encore pas mal impliqué dans mon parcours de novillero. Après, l’alternative, elle pourrait survenir en fin de cette temporada ou au début de la suivante. Quant à l’arène, il y en a beaucoup auxquelles je pense. Ce sera en Espagne ou en France, et j’aimerais que ce soit dans une plaza importante pour qu’il y ait du retentissement par rapport à mon avenir, mais venant d’un autre pays, je n’en ai pas une en particulier. Cela dit, Arles ou Nîmes, évidemment…

mv25w

ANDY YOUNES

1/ Je retiens surtout mon triomphe à Valencia en début de saison, car il a représenté incontestablement un tremplin pour ma temporada. C’est à partir de là que les contrats sont arrivés, je n’avais qu’Arles et Istres, et ce bon début a donc contribué à m’ouvrir d’autres portes. A Nîmes, j’ai aussi coupé deux oreilles à un novillo, puis d’autres ferias de renom ont suivi. Pour l’heure, il me reste deux rendez-vous importants, Arles et Nîmes, puis un peu plus tard Lima, au Pérou.

(NDLR : Andy ne le savait peut-être pas encore, mais c’est maintenant officiel - voir plus bas -, il sera présent dans la Monumental de Mexico le dimanche 6 novembre !)

2/ Ce que j’attends de la novillada des Vendanges à Nîmes, c’est surtout d’ouvrir enfin la Porte des Consuls qui me résiste depuis que je torée dans cette arène ! C’est une plaza où ça s’est souvent bien passé, mais il y a eu à chaque fois le petit grain de sable qui a fait que je n’ai jamais pu encore couper les trois oreilles nécessaires… Nîmes, c’est un peu mes arènes de cœur, là où je me sens le plus a gusto, et je suis très motivé, j’ai confiance en l’élevage, et j’espère donc que cette fois-ci sera la bonne !

ay25w

3/ Je suis un éternel insatisfait et c’est pour ça que je pense que je peux encore m’améliorer dans tous les domaines. Bien sûr, j’ai acquis un certain niveau,  mais je ne veux pas m’arrêter à ça, je veux être le meilleur dans toutes les phases de la lidia. Je dois encore m’améliorer au capote, ainsi qu’à gauche. Toutefois, je ressens encore des douleurs à un poignet, j’ai du mal à bien l’ouvrir, mais je pense que je suis en train de trouver les bonnes solutions pour arranger ça. Enfin, j’attends toujours le novillo qui aurait toutes les qualités pour que je puisse m’exprimer comme je le rêve !!!

4/ L’alternative est effectivement dans un coin de ma tête. Il n’y a rien de décidé, mais je pense que les figuras du toreo ne se sont pas faites en novilladas, ce n’est qu’un passage pour apprendre. J’en ai déjà derrière moi un nombre assez important et j’en ai encore quelques-unes de prévues, y compris cet hiver, donc je pense que l’on pourra ensuite envisager mon passage dans la classe supérieure après avoir toréé mes dernières novilladas au tout début de la prochaine temporada. L’arène ? Ça me ferait vraiment plaisir de la prendre à Arles, bien sûr, mais c’est peut-être un peu trop tôt dans la saison. Après, Nîmes n’est pas très loin…

ay25t

TIBO GARCIA

1/ Je retiens pas mal de bons moments, à commencer par mes débuts en piquée à Samadet, puis à Vergèze où il fallait faire l’effort malgré le vent et face à une novillada assez compliquée, ce qui a constitué pour moi une épreuve sérieuse et un bon souvenir. Je garde aussi un excellent souvenir de ma dernière sortie, à Riscle, face aux novillos de Nazario Ibáñez, où j’ai malheureusement pinché, mais où je pense avoir réalisé les deux faenas les plus abouties de ma saison !  Mais pour moi, le grand souvenir, ça a été le triomphe de Tarascon qui m’a beaucoup aidé…

2/ Avec Serge, on avait pensé ne pas toréer cette année dans des arènes de première catégorie pour effectuer une saison de rodage en piquée, mais finalement, on s’est dit que ce serait bien de finir sur une bonne note dans une arène importante. J’avais déjà triomphé à Nîmes l’an dernier en non piquée, et y  revenir dans la catégorie supérieure, c’est encore mieux, bien sûr. Nîmes, c’est mon arène, en début de saison, Serge avait demandé un poste à Simon Casas qui m’avait ensuite promis de me mettre quand je l’ai rencontré pour l’annonce des cartels de Pentecôte, et je dois souligner aujourd’hui qu’il a tenu sa promesse !

tg25w

3/ On a toujours à travailler sur le plan technique, je dois surtout améliorer la façon de former mes faenas, de mieux les construire, en m’affirmant encore plus, même si je pense avoir progressé dans ce domaine. Puis il y a mon talon d’Achille, l’épée, qui m’a joué quelques tours cette saison, et avec laquelle je m’entraine beaucoup…

4/ L’alternative est encore un peu loin pour moi puisque j’ai débuté en piquée bien plus tard que mes deux compañeros. Je pense accomplir encore  une saison l’an prochain en piquée, en espérant qu’elle soit fournie en contrats pour envisager la suite avec confiance. Franchement, quand j’y pense, je me vois la prendre dans une grande arène comme Dax ou Nîmes…

tg25t

Suerte aux trois novilleros… Quant aux novillos de San Sebastian qui fouleront le sable nîmois, nous y reviendrons bientôt...

BILBAO

Dans une plaza remplie aux deux tiers et face à des toros de Victorino Martín qui pour la plupart n’ont pas donné le jeu escompté, saluts, silence et avis partagés pour Curro Díaz qui n’a pu proposer qu’une tarde de pinceladas taillées dans le cristal le plus pur, et c’était déjà beaucoup !

cd25t

Saluts puis silence aux deux autres pour Paco Ureña, auteur de quelques mouvements valeureux, sans pouvoir pour autant cuajer une faena complète.

pu25t

A noter que les deux diestros ont brindé à l’infortuné Manolo Escribano…

Ce vendredi, le forfait d’Andrés Roca Rey n’impliquera pas son remplacement par un autre torero puisque l’empresa a finalement décidé qu’Alberto López Simón et José Garrido affronteraient les toros de Torrestrellla en mano a mano. Et dire qu’il y a tant de jeunes diestros valeureux qui attendent en vain que leur téléphone sonne ! Si je ne devais prendre qu’un exemple, ce serait celui de Javier Jiménez, qui est sorti a hombros dimanche dernier des arènes de Las Ventas ! Pour quelle répercussion ?

(Photos : Manu de Alba - Mundotoro)

ALMERÍA

Devant des gradins garnis sur une bonne moitié, ce qui n’est franchement pas terrible, et face à deux toros de Luis Terrón pour le rejón et de quatre de Daniel Ruiz, saluts et applaudissements pour Pablo Hermoso de Mendoza et triomphes d’Enrique Ponce, oreille et oreille, et de David Mora, oreille et deux oreilles.

MEXICO

Comme ça avait été annoncé il y a peu à l’occasion de la prise de pouvoir de l’empresa « Tauroplaza Méxíco », avec à sa tête pour les questions taurines Mario Zulaica, la compétition de novilladas « Soñadores de Gloria » (Rêveurs de Gloire) va se dérouler en trois phases, une première en non piquée et une seconde en piquée, plus une phase finale.

On notera au passage la participation de Baptiste Cissé le 18 septembre dans la première phase, puis d’André Lagravère (El Galo) le 16 octobre et d’Andy Younes le 6 novembre dans la seconde…

Première Phase

Dimanche  11 septembre: six Los García pour Miguel Aguilar, Juan Pedro Llaguno, Calerito et Francisco de Manuel.

Dimanche 18 : six San Lucas pour Ricardo de Santiago, Sebastián Ibelles, Baptiste Cissé et Camilo Hurtado.

Dimanche 25 : six Pablo Moreno/Santo Tomás pour Íñigo Rodríguez, Isaac Fonseca, Sergio Roldán et Álvaro Sánchez.

Dimanche 2 octobre : six El Vergel pour Héctor Gutiérrez, Tato Loaiza, Ángel Téllez et Antonio Medina.

Deuxième Phase  

Dimanche 9 octobre: six El Junco pour Rocío Morelli, André Lagravère et José María Pastor.

Dimanche 16 : six Zacatepec pour Jesús Enrique Colombo, Nicolás Gutiérrez et José María Hermosillo.

Dimanche 23 : six San Marcos pour Rafael Serna, Gerardo Rivera et Manuel Gaona.

Dimanche 30 : six Medina Ibarra pour Pablo Mora, Héctor de Ávila et Román Martínez.

Dimanche 6 novembre : six Golondrinas pour Andy Younes, Javier Castro et Héctor Gabriel.

Phase Finale

Dimanche 13 : six La Estancia pour trois novilleros qualifiés.

Dimanche 20 : six Caparica pour trois autres qualifiés.

Dimanche 27 : trois Pablo Moreno et trois Xalmonto pour les deux triomphateurs du tour précédent.

mex25t

LÉA

Après la réussite du tout premier déplacement de la Peña en terre espagnole, nous avons décidé de réitérer la belle expérience qu'a été Zaragoza.

Nous vous invitons à vous joindre à nous pour clôturer la temporada 2016 à Zaragoza lors de la feria du Pilar qui se déroulera le week-end du 15-16 octobre.

Soutenir une dernière fois depuis les gradins notre torera qui a su briller dans les arènes les plus importantes….

Nous organisons le déplacement avec notre partenaire JEAN TOURISME.

Départ le 15 octobre, retour dans la nuit du 16 au 17 après la corrida équestre.

Nous vous proposons un week-end comprenant, trajet A/R, 1 nuit + petit déjeuner dans un Hôtel *** ainsi qu'une place de corrida en barrera. Le tout pour 165 € / pers.

Une majoration de 10€ sera appliquée pour les personnes extérieures à l'association.

Si vous êtes intéressé, merci de nous donner une réponse avant le 10 septembre.

Note importante : Le voyage ne pourra être assuré qu'à partir de 40 participants.

lv25m

Contact : Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.

GRANA Y ORO

L’émission propose un retour sur les dernières ferias estivales, telles que Tafalla, El Burgo de Osma, Guijuelo, Roa de Duero, Cantalejo, San Sebastián, Pontevedra, Gijón, Dax, Béziers, Madrid, Málaga, San Roque, El Puerto de Santa María, Almendralejo, Cenicientos, Leganés, Ciudad Real et Alfaro…

gyo25t

Pour voir cette émission, cliquez ICI

 

Paul Hermé

soler 2017

Affiches / Cartels

 valv23aff

 arl03aff

 ist03aff feria

 vic23aff

 cer22aff