Vendredi 07 Mai 2021
San Sebastian, Castella, Vic, Salamanca, Albacete, Gimont, Andalucía, Orthez, Corrid’Art…

ss14zw

Présentation des novillos de San Sebastian qui seront lidiés ce vendredi à Nîmes…

On peut aller au Pic Sain-Loup, dans l’arrière pays héraultais, pour des motivations diverses. En effet, les marcheurs peuvent s’y adonner aux plaisirs de la randonnée… ce qui n’st pas vraiment mon cas, il faut bien l’avouer. Ou bien à ceux du vin, et là, je me sens de suite plus motivé, ou encore des toros, mais oui, des toros, là où on ne les attend pas vraiment…

Depuis une quinzaine d’années, Gilles Vangelisti et son fils Mathieu élèvent du bétail d’origine Jandilla et Daniel Ruiz sur les collines de Fontanès, et au fil des années, ils ont commencé à se produire en public, atteignant le seuil de la novillda piquée à Tarascon puis Saint-Gilles l’an dernier. Et à présent, ils sont en passe de franchir un nouveau palier avec ce vendredi leur présentation à Nîmes, en ouverture de la Feria des Vendanges, avec au cartel Manolo Vanegas, Andy Younes et Tibo Garcia.

L’occasion était belle d’aller rendre visite ce mercredi à l’éleveur et malgré une subite dégradation des conditions climatiques, j’ai pu tout de même apprécier dans de bonnes conditions la belle présentation des exemplaires retenus, avec en prime des robes variées. Ci-dessous, les impressions  de Gilles Vangelisti… 

gv14t

« Je n’avais pas prévu de sortir à Nîmes aussi rapidement, mais quand Simon Casas me l’a proposé en début d’année, même si ça fait un peu peur car le risque est que ça ne fonctionne pas bien, ce qui nous ferait repartir en arrière, j’ai pensé que ça pouvait nous faire franchir un cap et j’ai donc accepté. Je pense que c’est aussi quelque part une promotion pour les éleveurs français et j’espère que je serai à la hauteur !

ss14y

A Tarascon et Saint-Gilles, même s’il y a toujours des imperfections, le bilan était globalement positif, donc encourageant, j’étais assez satisfait de certaines vaches, notamment de Jandilla, mais aussi de sementales, ce qui a aussi motivé mon accord pour cette présentation à Nîmes.

ss14l

Ce que je recherche, c’est avant tout que mes toros mettent bien la tête, qu’ils permettent de faire des faenas en donnant du spectacle en travaillant sur le moteur, sur la force et la bravoure. Jusqu’à présent, la rame Jandilla donne assez bien dans ce domaine, et les Ruiz sont nobles mais un peu plus faibles, il nous fait donc dans ce cas travailler aussi sur l’alimentation. Pour résumer, je peux dire que je fais mienne la phrase de mon ami Patrick Laugier : « Je ne veux pas faire des toros qui font courir les toreros ! »

ss14f

Cette année, je n’ai pas eu d’autres courses car je voulais réserver mes novillos pour Nîmes. On n’est jamais à l’abri de pertes, c’est pour cela que j’ai tout conservé. A l’avenir, je voudrais d’abord stabiliser mes produits et avoir plus de recul sur la sélection, c’est pour ça que je ne pense pas encore aux corridas. Les novilladas me conviennent parfaitement et quand on aura eu plus de recul, et selon les résultats évidemment, je pense qu’on franchira peut-être le cap…

ss14g

Pour revenir à ma novillada, je dois ajouter que je suis très satisfait du cartel. Ce sont tous des amis et en outre, de bons toreros. Je sais qu’ils aiment bien la ganadería où ils sont d’ailleurs venus tienter tous les trois il y a peu (voir  ICI), et pour cette première à Nîmes, je ne pouvais pas rêver mieux que cette terna… »

mv14r

Mathieu, qui est aussi à l'initiative de l'opération "Happycionado"

nim25q1

Avant de prendre congé, j’ai demandé à Gilles si actuellement, c’était beaucoup de confiance ou beaucoup d’insomnies. La réponse a fusé. Je vous laisse la deviner… Suerte, ganaderos, suerte, novilleros !!!

Renseignements et réservations : cliquez ICI

CASTELLA

« Je veux marquer quelques lignes dans l’histoire de la tauromachie, beaucoup ou un peu, mais pas comme le torero français sorti par la grande porte de Madrid ou ayant fait des saisons importantes en Espagne, le pays taurin par excellence. Non. Je veux le faire pour les faits, pour ce que je suis capable de faire dans les arènes et devant le taureau ». Sébastien Castella s’exprime ainsi quelques jours avant son rendez-vous à Nîmes, le 17 septembre prochain, où il affrontera en solo six taureaux d’Adolfo Martín.

sc14t

L’éleveur a mis l’accent sur l’importance de la geste : « C’est la première fois qu’un torero a dit ‘je veux tuer six taureaux d’Adolfo’ et c’est donc une responsabilité ajoutée. Sébastien n’avait tué aucun de mes taureaux jusqu’à Madrid, et il les a compris parfaitement. A la feria de San Isidro il a tiré pleinement profit de deux taureaux, et il a montré avoir la capacité et le courage pour toréer un de ces taureaux lorsqu’il charge », explique Adolfo Martín.

sc16f1

Ces déclarations sont inclues dans la vidéo qui se trouve sur la chaine officielle de Sébastien Castella sur YouTube : cliquez ICI

(Communiqué)

VIC

vic aff16

vic14m

Voir la vidéo et les photos du débarquement des novillos de Dolores Aguirre en cliquant ICI

(Photos : Etienne Barbazan)

SALAMANCA

Quatrième de la Feria de la Virgen de la Vega 2016. Trois quarts d'entrée.

Toros de Domingo Hernández, le sixième, « Higuero », gracié.

Morante de la Puebla : silence et oreille avec pétition de la seconde.

El Juli : ovation et oreille.

Juan del Álamo : oreille et deux oreilles et la queue symboliques.

sal14w

C'est un tournant dans la carrière de Juan del Álamo cet indulto dans les arènes de la Glorieta. Un moment essentiel où il se voyait talonné par d'autres jeunes comme López Simón ou Garrido, malgré l'avance prise. Il se trouve que ces deux jeunes loups se sont aventurés sur les terres. Sans qu'ils n'aient démérité, del Álamo a remis les pendules à l'heure, montrant à tous ceux qui croient en lui qu'ils ne se trompent pas. Car chacun sait qu'il n'est pas facile d'être reconnu par les siens. Tans mieux aussi pour l'aficion salmantina qui nous avait semblé un peu atone. La voilà requinquée par le succès de son torero.

Voir la vidéo de cette corrida en cliquant ICI

(PV - Corridasi - Photo : Chopera Toros)

ALBACETE

Devant deux tiers d’arène et face à un lot compliqué pour la plupart d’Alcurrucén, triomphe de Rubén Pinar qui a coupé trois oreilles, deux puis une.

David Mora, silence aux deux, a eu moins de chance, recevant une cornada d’une dizaine de centimètres dans la cuisse gauche lors de sa seconde faena et gagnant l’infirmerie après le coup d’épée.

GIMONT

L’évènement annoncé le 7 août 2016 est proche.

Ensemble nous allons pouvoir célébrer les 10ème Rencontres Musicales et Taurines de Gimont les 24 et 25 septembre 2016.

Dès le samedi soir, deux concertistes exceptionnels, Frédéric TOLEDANO et Marc LOOPUYT, tantôt en soliste tantôt en duo, nous conduiront d’une rive à l’autre de la Méditerrané lors d’une croisière guitare magique.  A ne pas manquer.

Le lendemain, le casse-croûte gascon de 9h30 sous les tilleuls des Capucins, marquera le début de notre journée taurine.

Une fois de plus, les maestros confirmés, VARIN, VASQUEZ, SERRANO, SERRANITO, jaugeront  les qualités des pensionnaires de notre ami Jean-Louis DARRÉ avant de déguster  la succulente daube des FAGEDET père et fils.

Le trophée Alfonso GUARDIOLA sera l’objet d’un  âpre mano à mano entre Antoine MADIER vainqueur du Bolsín de BOUGUE et l’espoir valenciano Alejandro CONTRERAS. Le tout  animé par le talentueux duo guitare et chant AZULENCA.

Dans un moment difficile pour l’Aficion, votre présence est plus que jamais nécessaire et si votre disponibilité le permet, « un coup de main » sera le bienvenu.

Contacts : 06.08.08.10.74 -: 06.71.00.40.09 - 06.13.59.58.82

(Communiqué)

ANDALUCÍA

aa14t

ORTHEZ

Adrien SALENC sera l'invité majeur de la journée taurine « TOROS Y PEÑAS » à Orthez ce samedi 17 septembre.

Le novillero nîmois sera présent toute la journée afin de partager sa passion et sa profession avec les aficionados orthéziens.

En effet, Adrien conduira le toreo de salon ouvert aux petits comme aux plus grands. Des capes et muletas seront prêtées afin que chacun puisse s'initier au maniement des "trastos" sous la houlette et les conseils du jeune novillero.

Ce toreo de salon aura lieu après la capea qui verra s'opposer l'escuela taurina de Navarra avec celle d'Adour Aficion.

A 15h30, la tienta verra l'hôte du jour mettre en valeur les vaches du Lartet pour l'épreuve de la sélection. A l'occasion, un papier explicatif de cette épreuve sera distribué à l'entrée afin de mieux comprendre les subtilités.

ort29t1

Pour rappel, Adrien était présent lors de la Journée Taurine des fêtes d'Orthez en Juillet dernier, où malheureusement il ne put triompher après une prestation plus que correcte, pleine de détermination, d'envie et de torería.

De plus, c'est l'un des novilleros français le plus en vue du moment puisqu'il est sorti en triomphe, pas plus tard que dimanche dernier, des arènes de Dax devant du bétail de La Quinta.

Adrien clôturera cette journée par la remise d'une de ses muletas à l'heureux gagnant de la bourriche qui sera proposée tout au long de la journée.

Rendez-vous donc samedi à partir de 8h30 pour le petit déjeuner béarnais avant d'attaquer une journée remplie d'aficion, de convivialité et toujours dans la gratuité !

(Communiqué)

CORRID’ART

Fiesta Taurine à Gajan (30) les 24 et 25 septembre…

ca14t

ca14x

 

Paul Hermé

soler 2017

Affiches / Cartels

 valv23aff

 arl03aff

 ist03aff feria

 vic23aff

 cer22aff