Dimanche 16 Mai 2021
Nîmes, Casas, Rafaelillo, Albacete, Guadalajara, Vauvert, Aficion, Algemesí…

mv16wz

Triomphe de Manolo Vanegas pour l’ouverture des Vendanges…

Après les averses de la matinée, on a craint un moment pour le bon déroulement de cette novillada, mais en définitive, le ciel s’est dégagé et tout s’est déroulé normalement devant 2/5 d’arène. Six novillos de San Sebastian bien présentés, plusieurs charpentés, maniables, nobles, mais inégaux de forces et de transmission. A la fin, le ganadero Gilles Vangelisti a répondu par un salut aux applaudissements du public.

ss16t

Manolo Vanegas (oreille et oreille) a tenu son rang de novillero puntero. Capoteo autoritaire pour recevoir son premier qui prit ensuite deux piques en n’étant pas idéalement placé. Brindis à l’assistance et bonne entame par le haut face à un opposant noble, mais juste de forces. Par la suite, le Vénézuélien distilla plusieurs séries aussi volontaires qu’ajustées, se faisant ovationner sur des naturelles avant un final par dosantinas puis une conclusion par entière libérant le premier trophée de la tarde. Manolo reçut son second par deux largas de rodillas puis bon capoteo avant une première pique rectifiée et une seconde en mode simulacre. Brindis à Juan Bautista puis bon début à genoux suivi d’échanges enlevés et bien cadencés avant que le bicho n’aille un peu a menos, se montrant même rajado. Trois quarts de lame tendida puis longue agonie au fil des planches.

mv16t

Andy Younes (vuelta et oreille) prit en premier lieu un superbe castaño oscuro qui provoqua un batacazo sur le premier assaut avant un second pour l’anecdote. Bon quite par chicuelinas de Tibo Garcia puis entame de faena allurée, l’Arlésien traçant notamment des derechazos méritoires. En confiance, il voulut ensuite toréer au plus près pour créer l’émotion, puis après une séance de surplace, il se défit de son novillo par entière tombée. Pétition sans effet. Avec le quinto, le plus lourd de l’envoi - 495 kg -, Andy y alla encore de deux largas cambiadas de rodillas et après deux bons puyazos, il brinda au conclave un trasteo démarré à genoux en citant de loin. Posture courageuse qui, hélas pour lui, s’est soldée par un choc violent dont il sortit en grimaçant de douleur. Moment de susto en piste et sur les étagères, Andy se débarrassant ensuite de sa chaquetilla pour retourner au combat et réaliser une faena décidée, de transmission inégale, à l’image de son opposant, avant un final par manoletinas rematé par entière. A noter qu’après sa faena, Andy a gagné l’infirmerie pour être examiné, les médecins jugeant ensuite préférable de le diriger vers le CHU Carémeau où d’autres examens permettraient un bilan plus pointu. Aux dernières nouvelles, il n’y aurait rien d’alarmant…

ay16t

Tibo Garcia (saluts et oreille) se fit applaudir sur la réception capotera de son premier qui prit deux puyazos cuidés, compte tenu des limites visibles de ses forces. Ensuite, il brinda à l’assemblée une faena appliquée, composée de séquences honorables, en conformité avec les conditions de son opposant. Le novillo alla un peu a menos... puis entière au second envoi. Sortit en dernière position un superbe burraco au tamaño imposant qui après un capoteo méritoire prit un bon premier puyazo avant un second pour la forme. Tibo brinda à un ami dont c’était l’anniversaire une faena relevée par plusieurs séries suaves et bien cadencées, mettant en évidence son évidente propension au classicisme en soignant le geste et connectant avec les tendidos. Final rapproché, manoletinas puis trois quarts de lame mettant fin à une novillada au demeurant entretenue...

tg16t

CASAS

No hay billetes dans le grand hall de la Médiathèque « Carré d’Art » ce vendredi à midi pour assister au Brindis à la Ville de Nîmes de Simon Casas, organisé par les Avocats du Diable, en collaboration avec la municipalité nîmoise, le Prix Hemingway, l'UCTPR et Simon Casas Productions.

sc16w

Prenant le relais de Zocato, Simon a été tel qu’on le connait. De la verve, du verbe, pour un « one man show » balayant humour, réalisme, passion et sensibilité, sur lequel on reviendra plus en détails dans le courant de la semaine…

RAFAELILLO

Après le forfait d’Andrés Roca Rey, l’empresa de Nîmes a dû pallier celui de David Mora, blessé jeudi. C’est finalement Rafaelillo qui le remplacera, alternant ce samedi matin avec Juan Bautista et Miguel Ángel Perera, toros de Puerto de San Lorenzo.

raf16t

ALBACETE

Dans une arène pleine et face à des toros de Cuvillo et deux de Juan Pedro Domecq (1 et 3), le second étant crédité de la vuelta, grosse performance de Manzanares qui a obtenu quatre oreilles…

Silence et vuelta pour Enrique Ponce  et oreille puis silence pour Álvaro Lorenzo.

GUADALAJARA

Devant trois quarts d’arène et face à des toros de Torehandilla (1, 2 et 6), de Torreherberos (3) et de José Vázquez (4 et 5), le quinto étant honoré de la vuelta posthume, triomphe de Miguel Ángel Perera qui a coupé les deux oreilles de son second après silence au précédent.

Silence aux deux pour Sébastien Castella et silence et oreille pour Iván Fandiño.

VAUVERT

A l'occasion de la féria de Nîmes, points de vente des places et billets de tombola pour la corrida du 1er octobre 2016 :

Les 16 17 et 18 septembre 2016

- Hôtel NOVOTEL ATRIA - 5 boulevard de Prague - 1 heure avant la corrida du matin - 1 heure avant et après la corrida du soir

- Stand CAMARGUE ARTS - Michelle et Claude SALLES - Angle Palais de justice et Esplanade

- Bodega COL Y TOROS - 10 rue Tédenat à leurs horaires d'ouverture

Dès le lundi 19 septembre 2016, Bar Brasserie LE TORTONI - 72 avenue Jean Jaurès - NIMES

vau16t

AFICION

cast16f

cast16g

ALGEMESÍ

alg15t

 

Paul Hermé

soler 2017

Affiches / Cartels

 valv23aff

 arl03aff

 ist03aff feria

 vic23aff

 cer22aff

 mdm0aff