Dimanche 16 Juin 2024
Jean Lafont, Arles, Samadet, Escribano, Kike, Café Toro, Magescq, Happycionado, Equateur, Séville, Tendido Cero, No hay billetes, Loto…
Vendredi, 13 Janvier 2017

jl13wx

Figure emblématique de la Bouvine et de la dimension artistique et culturelle de la Tauromachie, le manadier Jean Lafont vient de nous quitter…

Communiqué de Jean-Paul Fournier, Sénateur maire de Nîmes, Daniel Jean Valade, Adjoint à la Culture et Frédéric Pastor, adjoint à la Tauromachie :

« Avec Jean Lafont s'éteint une incarnation majeure de la Camargue.

Manadier passionné, il était dans la lignée de celles et ceux qui ont donné ses lettres de noblesse à la course camarguaise. Attentif à un élevage du taureau à la fois savant et écologique, ses cocardiers ont été d'innombrables fois Bioù d'Or. On se souvient qu'il présida au volet "course libre" des Arènes de Nîmes, invitant le peintre mondialement connu Arroyo à créer l'affiche, signe de nos trophées.

Dans sa riche bibliothèque de la Tour du Valat sur les rayons de laquelle étaient reliés les grands textes du Languedoc et de Provence, étaient en majesté les épreuves du "Trésor du Félibrige" corrigées de la main même de Frédéric Mistral.

Jean Lafont était aussi passionné de corridas. Son amitié pour Christian Montcouquiol a beaucoup compté pour Nimeño II.

Homme de vaste culture, Jean Lafont se passionnait pour le Bel Canto.

Expert en la matière, il a organisé plusieurs saisons lyriques dans ce cadre exceptionnel qu'est notre amphithéâtre romain.

Il fut un soutien fidèle du Musée des Cultures Taurines dès sa préfiguration. Notre collection possède d'ailleurs une belle œuvre de sa main.

Jean Lafont, dont la curiosité intellectuelle allait jusqu'à faire de lui un spécialiste de botanique, avait sur la vie et ses contemporains un regard aigu et attentif ; celui  du veilleur.

Désormais, son souvenir accompagnera les afeciouna qui feront de son exemple l'une des vertus majeures du Sud. »

(Photo : DR)

ARLES

Rappel :

arl13t

SAMADET

Le dimanche 19 mars prochain, pour la Feria de la Faïence, 2017, fiesta campera en matinée avec les élèves d’Adour Aficion, et l’après-midi, pour la traditionnelle novillada piquée, les novillos d’Ignacio López Chaves seront combattus par le cartel puntero des novilleros français : Andy Younes, Tibo Garcia et Adrien Salenc…

sam13t

ESCRIBANO

Manuel Escribano et la société Taurodelta ont rompu leur relation d’apoderamiento et pour la temporada 2017, le maestro de Gerena - à qui on souhaite un complète récupération -, sera désormais apodéré par El Tato…

me13t

KIKE

Le 5 février 2017, le novillero français Kike affrontera (avec mise à mort) un novillo piqué de la ganadería Camponuevo dans le cadre de la journée taurine de Magescq à partir de 10h.

kike13t

Le novillero landais, devant un novillo de trois ans, aura à cœur de démontrer aux aficionados et aux organisateurs les progrès qu'il a effectués depuis son départ pour Séville (où il a eu la chance de pouvoir enchaîner les tientas et ainsi se préparer de la meilleure des façons grâce à l'aide du ganadero Juan Pedro Domecq et des maestros Enrique Ponce et David Mora) et de prouver qu'il est prêt pour le passage en novilladas piquées.

Kike vous donne rendez-vous le 5 février 2017 dans les arènes couvertes et chauffées de Magescq à partir de 10h.

Page web Kike : http://kike-8.wixsite.com/kikenovillero

(Photo : William Lucas)

CAFÉ TORO

 ct13w

 MAGESCQ

mag13r 1

mag13r 2

HAPPYCIONADO

Avec ses vœux pour 2017, l’équipe d’Happycionado est revenue sur ses activités avec sa structure gonflable en direction des plus jeunes dans une vidéo que vous pourrez découvrir en cliquant ICI

hap13t

EQUATEUR

En cette fin d’année 2016, le Cercle Taurin de Villeneuve de Marsan s’est envolé vers l’Equateur pour un séjour de 14  jours à la découverte de ce merveilleux pays. De Guyaquil avec son climat tropical aux neiges du Chimborazo (excursion à 5000 mètres qui laissa à tous un souvenir inoubliable) en passant par la forêt amazonienne, que de choses à se rappeler. Mais l’alibi de ce voyage était la partie taurine. Une journée fut consacrée à la visite de l’élevage du  ganadero maestro José luis COBO, dans son hacienda au nom de Huagrahuasi : nous avons pu assister à une tienta de 2 vaches et de 2 novillos par les maestros Victor Mendes et Luis Miguel Campana assistés du propriétaire des lieux et du novillero équatorien José Andrés Marcillo. La visite du campo fut merveilleuse, à « l’ombre » de trois volcans nous avons pu voir les toros du fer de Huagrahuasi y Triana qui allaient être lidiés quelques jours plus tard à la féria de Latacunga.La plaza San Isidro de Labrador de Latacunga nous attendait pour sa traditionnelle Féria. Au programme, 2 mano à mano avec des toros du Huagrahuasi y Triana et une novillada avec des novillos de Ttriana. Le premier jour, sous une pluie incessante, Enrique Ponce coupa trois oreilles et une queue (sa plus belle faena équatorienne d’après la presse locale) et Andrés Roca Rey quatre oreilles, corrida triomphale avec pétition d’indulto pour le 3°.

eq13f

Le lendemain, corrida à 12h30, à défaut de poncho il fallait amener de la crème solaire car à 3200 mètres sans nuages, le soleil tape fort : triomphe du Fandi avec trois oreilles, celui-ci faisant monter encore la température avec ses banderilles. Sébastien Castella ne trouva jamais l’ouverture avec ses toros, se contentant d’une oreille. L’après-midi à 16h30, novillada avec un mexicain, Julio Ricaurte (2 oreilles) et trois équatoriens, José Andrés Marcillo (2 oreilles) Paul Jativa (vuelta) et Sébastián Zurita (3 avis). Une heure avant le paséo, la pluie s’invita, donnant au ruedo l’aspect d’une piscine. Chez nous, jamais cette novillada n’aurait eu lieu, mais l’envie des novilleros fut plus forte que la décision du président. La course aurait pu être dramatique, elle s’acheva sur le triomphe de deux garçons au courage insensé.

eq13g

Le retour fut difficile, mais déjà il faut penser et préparer un nouveau périple lointain…

(Communiqué)

SÉVILLE

Vivez la prochaine « Feria de Abril » de Séville avec Andalucía Aficion…

aa13t

Programme complet : cliquez ICI

TENDIDO CERO

Emission spéciale comprenant notamment des flash-backs sur l’encerrona de Joselito à Las Ventas en 1996, un reportage sur Léa Vicens, une superbe faena de Morante à Aranjuez, ainsi que la présentation de deux ganaderías, celles de Clotilde Calvo et de La Castilleja…

tc13t

Pour voir cette émission, cliquez ICI

NO HAY BILLETES

Feria d’Olivenza, Semana Santa et Feria de Séville… partez avec « No Hay Billetes »…

nhb13t

Tous les renseignements en cliquant ICI

LOTO

Loto du CT « Las Aficionadas » à Manduel (30)…

loto13t