Mercredi 23 Août 2017
Eauze, Toreo, Istres, Maurrin, Séville, Barcelone, Toros, Cieza…
Vendredi, 10 Février 2017

eauze10wx

Cartel de la Journée Taurine du samedi 8 juillet 2017 à Eauze…

A 11h : novillada sans picadors de quatre novillos.

La Dehesilla

A 18h : six toros de José Luis Pereda/La Dehesilla pour Juan José Padilla, Juan Bautista et Thomas Dufau.

(Communiqué)

TOREO

L’émission de Romain Bofi « Toreo » N°3, de février 2017, comprend des sujets sur Thomas Joubert, de l’ombre à la lumière, sur la ganadería de San Sebastian (Vangelisti), sur Diego Ventura, figura del toreo, sur la route des toros, avec aussi Corrid’Archives.

tor10t

Pour voir cette émission, cliquez ICI

ISTRES

Précisions concernant les abonnements…

ist10t

MAURRIN

Rappel...

am18t1

SÉVILLE

L’œuvre qui servira de support à la temporada taurine de Séville 2017 a été présentée jeudi dernier dans le Salon des Cartels de la Real Maestranza, en présence de l’auteur, le peintre Carlos Franco Rubio, grand aficionado au demeurant.

sev10t

Une œuvre très colorée où se mêlent, dans un système d’inversion, quelques repaires forts, allant de la fameuse Porte du Prince aux bords du fleuve. Réalisée à partir du croquis d’un toro selon le procédé de l’eau forte, le peintre a ensuite travaillé sur un ordinateur avant de transférer le résultat sur une toile, avec l’intention, par couches successives, de refléter les émotions qu’il éprouve lorsqu’il se rend aux arènes.… Alors, votre avis ?

BARCELONE

« Nous avons dit souvent que nos meilleurs ennemis étaient dans nos rangs, serpents que nous réchauffons dans notre sein, comme le dit le poète. Nous ne sommes pas les seuls à l'avoir répété. En voici une preuve éclatante à Barcelone où les plus naïfs se sont bercés d'illusions après que la cour suprême espagnole ait pris une délibération proclamant illégale la prohibition de la corrida en Catalogne; mesure prise de manière autoritaire et sans fondement moral, ni juridique.

D'aucuns pensaient que la porte était ouverte pour la réouverture rapide de la Monumental. Illusions! C'était sans compter avec l'attitude des propriétaires de la plaza, la famille Balañá. Un nom intouchable dans le gotha taurin. Trois générations "taurines" qui possédèrent deux arènes dans la capitale catalane, dirigèrent la carrière de nombreux toreros et accessoirement jouirent de studios de cinéma très lucratifs. Mais en Catalogne, l'argent c'est l'argent ! Et Balaña ne résiste pas à la perspective d'une affaire juteuse: la vente des arènes situées au centre d'une des villes les plus attractives d'Europe. C'est même depuis "beau temps" l'objectif de ces prétendus piliers de l'aficion. Ils ont donc affaibli systématiquement l'aficion locale, pourtant réellement implantée, en organisant des temporadas très faibles, sans aucune communication. La gérance extérieure confiée à Matilla les trois dernières années ne put enrayer ce déclin. Ils ont eux-mêmes créé les conditions de l'interdiction, désormais levée.

barc10t

Responsables de fait de la décision inique, ils auraient dû être les premiers à s'engouffrer dans la brèche de la légalité justement rétablie. Il n'en est rien. Ils viennent dans un communiqué laconique de déclarer qu'il n'était pas question pour eux d'organiser à nouveau des corridas, ni même de céder à un gestionnaire cette tâche qui devrait être sacrée. Ils ont ainsi refusé à une organisation locale la possibilité d'organiser un festival, comme elle le demandait. On comprend la colère des aficionados catalans qui se sont battus avec conviction pour le retour des corridas dans la capitale catalane. En fait, ils se sont battus pour Balañá qui leur fait désormais un bras d'honneur sans complexes, ni remords.

On a trop tendance à l'oublier et c'est pourtant une règle immuable: "On est jamais trahi que par les siens !"

(Texte de Pierre Vidal, Corridasi… avec l’entière adhésion de Torofiesta…)

TOROS

Le numéro 2041 de la revue TOROS est paru le 10 février…

Au sommaire :  

- éditorial : obligation de sérieux 

- la chronique du temps : de la neutralité du spectacle taurin

- éphéméride : 10 février 1839, mort de Pedro Romero

- Doña Dolores, Doña Isabel : la même quête

- le talon d'Achille de la corrida

- Jean-Luc Courriol, mayoral emblématique

- matadors et prolétaires

- Adrien Salenc, novillero

- in memoriam : Jean Lafont  

- pelages des toros : robes présentant des particularités

- le dessin de Bonhoure : la médaille au « Juli » : un raté du ministère de la culture

- les cartels

- les brèves

toros10t

(Communiqué)

CIEZA

ciez10w

Bien belle affiche à Cieza (Murcia) dans une superbe arène qui mérite d’attirer l’aficion locale et régionale le 26 mars et qui rouvrira ensuite ses portes pour la feria d’Août qui verra le local Antonio Cama prendre l’alternative…

ciez10t

 

Paul Hermé

logo uctpr 17

soler 2017

Affiches / Cartels

 jb01 aff

 dax14f aff

 arl16k aff