Dimanche 16 Mai 2021
CTN, Barcelo, Baptiste, Bautista, Ambato, Ubrique, Espartinas, Fiesta Campera, Andalucía, Cercle…

af28e

Des nouvelles du CTN/Catalogne avec Brigitte Dubois et Manuel Salmerón…

Rencontrés lors de la Fiesta Campera de l’Aficion - Association de Défense des Tauromachies - à la ganadería Barcelo (voir plus bas), j’ai pu faire le point sur l’actualité du CTN/Catalogne avec Brigitte Dubois, sa  présidente, et Manuel Salmerón, qui dirige l’école taurine de Catalogne…

ctn28a

BRIGITTE DUBOIS

«  Ça fait treize ans que je suis à la tête du CTN et depuis quatre ans, nous sommes jumelés avec les Catalans. Ils nous ont sollicité pour venir avec nous, nous avons surtout des petits qui débutent en tauromachie, alors que les catalans sont plus avancés. Nous en avons dix, soit dix-sept au total au sein de notre association.

ma28a

Morenito de Nîmes est le professeur attitré et Rafael Solera vient l’épauler pour les entrainements dans un gymnase de Nîmes. Outre ces entrainements techniques et physiques, on essaie de les entrainer avec du bétail une fois par mois pour les mettre en situation, et on bénéficie aussi de l’aide de clubs taurins qui conscients de nos difficultés, invitent nos élèves à leurs fiestas camperas.

On organise aussi des déplacements, et chaque fois que l’on a des opportunités, on en profite pour faire toréer ceux qui en sont capables car il ne faut pas non plus brûler les étapes. Chaque chose se fera en son temps, on les laisse évoluer à leur rythme, mais c’est l’affaire de tout le monde. Il faut aider ces jeunes car ils ont vraiment la passion… »

af28a

MANUEL SALMERÓN

« Nous sommes ici car ça fait maintenant quatre ans que nous fonctionnons avec cette école nîmoise. Tout le monde sait qu’en Catalogne, on n’a plus de toros et on ne peut plus toréer, c’est pourquoi on vient souvent dans votre région. Je crois que nos élèvent méritent que l’on s’occupe d’eux, nous en avons sept actuellement, les plus avancés étant les deux qui ont toréé aujourd’hui, Manuel de Reyes et Cristian Álfaro.

Pour les entrainer, nous avons actuellement le banderillero Carlos Pere, et chez nous, nos élèves vont sur un terrain de foot de l’Hospitalet, à côté de Barcelone. La mairie nous aide beaucoup et en outre, il y a quelques éleveurs en Catalogne avec du bétail pour les « festejos populares », et nous nous y rendons assez souvent. C’est également le cas avec la région de Saragosse où nous entretenons de très bonnes relations avec les éleveurs et il y a trois semaines, nous y avons fêté le quatrième anniversaire de notre relation avec l’école de Nîmes, tous les élèves, catalans comme nîmois, étant réunis pour toréer huit becerras…

ms28t

Aujourd’hui, avec la décision du tribunal, on pourrait donner des corridas en Catalogne, mais Balañá s’y refuse car il a une grosse pression des autonomistes qui gouvernent. De plus, il est propriétaire de quasiment tous les cinémas de la ville qui sont subventionnés… par le gouvernement catalan ! Il a bien dit que ce refus était « pour le moment », mais des fois, ça dure longtemps !

Nous pensons que le gouvernement espagnol devrait intervenir, mais la situation n’est pas simple. En Catalogne, c’est très difficile de vivre et coexister (vivir y convivir) ! Disons qu’il y a environ 45% de nationalistes et 55% d’espagnolistes ! Actuellement, la communauté catalane est très compliquée. Mais en ce qui concerne, les toros, avec nos jeunes, nous sommes bien déterminés à continuer, grâce notamment à nos liens avec le CTN… »

BARCELO

af28b

Samedi dernier, comme mentionné ci-dessus, le CT Aficion a organisé une fiesta campera au Mas de Sire, à la ganadería Barcelo, qui a remporté un grand succès d’affluence.

af28c

Favorisée par une météo printanière malgré un léger vent, cette journée s’est déroulée sous le soleil, avec avant les agapes de la mi-journée deux becerros de Mickaël Fabre assez compliqués pour les élèves du CTN/Catalogne Manuel de Reyes et Cristian Álfaro, mais aussi un novillo de Barcelo pour Tibo Garcia.

mdr28t

Manuel de Reyes

ca28t

Cristian Álfaro

Peaufinant sa préparation avant les premières échéances de Samadet puis Arles, où il va retrouver à chaque fois Andy Younes et Adrien Salenc, Tibo, récemment rentré d’Espagne, lidiait là son premier novillo de l’année, affichant beaucoup d’envie en faisant un bel effort face à un adversaire exigeant.

tg28a

Après le repas, les aficionados ont été conviés par l’éleveur à visiter son campo. Une totale réussite que l’on doit à Patrick Cusy et Benoit Gibelin, mais aussi à tous les bénévoles passionnés qui sont à leurs côtés, toujours présents pour défendre l’Aficion…

af28d

BAPTISTE

Le 1er octobre 2016, Baptiste Bordes a frappé un grand coup en écartant dans les arènes du Plumaçon à Mont-de-Marsan six toros de… Victorino Martín ! Cet exploit lui valut une bien sympathique sortie a hombros en compagnie d’Emilio de Justo. Certes, il n’en était pas à son coup d’essai, puisqu’on avait déjà pu le voir à l’œuvre le 15 août à Dax, mais cette « victorinada » a bien étayé sa carte de visite dans ce domaine…

bb28a

La semaine dernière, lors de la présentation de la Feria « Toros y Campo » de Boujan, Baptiste s’était déplacé car pour la journée dominicale en hommage à Dolores Aguirre, son nom figure sur l’affiche aux côtés des novilleros pressentis. Après les Victorino, les Dolores, on le voit, Baptiste est en passe de devenir un écarteur torista !!! Rencontré à l’issue de cette présentation, il m’en a dit un peu plus sur cette nouvelle spécialité, lui le champion de la course landaise…

bb28b

« Ça fait maintenant 13 ou 14 ans que je suis dans la course pure et dure, j’en ai fait un petit peu le tour, je me suis remis en question et je me suis demandé ce que je pourrais bien faire maintenant, qu’est-ce qui pourrait encore me faire vibrer…

Je suis un  grand aficionado, le monde de la corrida et du toro m’attire, je me suis spécialisé là-dedans et c’est dans cette pratique que je voudrais poursuivre mon chemin.

En fait, le véritable départ s’est produit à Dax, le 15 août dernier, pour la corrida de Baltasar Ibán. J’avais déjà écarté des toros, mais lors d’une corrida formelle, jamais. Ensuite, j’ai eu l’opportunité d’écarter les six Victorino le 1er octobre à Mont-de-Marsan, chose qui n’avait jamais été faite ! Le public a bien réagi, au début il était un peu sur la réserve, probablement curieux de voir ce dont j’étais capable, puis l’ambiance s’est réchauffée, les gens étaient derrière moi et bien sûr, je le ressentais en piste.

Ce que je fais s’apparente aux pratiques des recortadores. D’ailleurs, je vais assez souvent en Espagne où je tourne avec eux, dans le cadre de Toro Pasión. Eux ne font pas exactement la même chose, ils ont leurs figures à part entière, et moi, je fais mes écarts, mais finalement, c’est quand-même assez similaire !

Outre Boujan, j’ai des contrats dans le Sud-Ouest, mais aussi en Espagne avec Toro Pasión, et même en Amérique du Sud. Quant à la course landaise, je me suis enlevé de la compétition pure, j’aimerais y revenir occasionnellement pour des spectacles et des festivals… »

bou27l1

Rendez-vous donc à Boujan le dimanche 2 juillet pour voir évoluer Baptiste face aux Dolores Aguirre. Un sacré challenge, non ?

BAUTISTA

Juan Bautista s'est montré à son meilleur niveau à Ambato. Le torero français s'est accaparé tous les trophées en tant que triomphateur du cycle de “Las Flores y Las Frutas”, et notamment le prestigieux trophée de “Nuestra Señora de la Merced”, destiné au triomphateur absolu de la feria.

De plus, les différents jurys du cycle équatorien ont désigné Juan Bautista comme titulaire des trophées décernés à l'auteur de la meilleure faena - pour celle réalisée face au quatrième toro de Mirafuente le dimanche 26 février - et de la meilleure estocade de la feria.

jb28t

Par l'intermédiaire de ces récompenses, les jurys et l'afición d'Ambato reconnaissent le grand après-midi réalisé par Juan Bautista dimanche dernier lors duquel il a coupé trois oreilles d'une corrida de Mirafuente.

(Communiqué)

AMBATO

Pour la deuxième corrida de la Feria, face à trois toros de Mirafuente (1, 2 et 6) et les trois autres de Vistahermosa, triomphe de José Garrido qui a coupé les deux oreilles de son second adversaire après avoir salué à son premier.

Saluts aux deux pour Cruz Ordóñez, et saluts puis oreille pour Paco Ureña.

UBRIQUE

Devant environ deux tiers d’arène et face à des toros de Marca donnant du jeu la plupart, triomphe de la terna qui a coupé un total de neuf oreilles.

Oreille puis deux oreilles pour le Fandi et Alberto López Simón, et deux oreilles puis oreille pour Joaquín Galdós.

ESPARTINAS

Devant une demi-arène et face à des novillos de Carlos Núñez donnant du jeu, oreille puis deux oreilles pour Rafael Serna, oreille puis oreille pour Rodrigo Molina et applaudissements puis oreille pour Fernando Navarro.

Molina et Navarro débutaient en piquée.

FIESTA CAMPERA

La fiesta campera de notre Peña affiche le "No hay billetes".

Pour des raisons d'organisation, nous sommes contraints d'arrêter nos réservations à 150 repas.

tg29t

En revanche, vous avez toujours la possibilité de réserver juste l'entrée à 10€. Des assiettes de charcuterie/fromage seront en vente au moment de l'apéritif.

Mais attention ! Réservez dès maintenant, puisqu'en termes de sécurité, nous ne pouvons pas accueillir plus de 200 personnes au total !

Merci de votre compréhension.

(Communiqué)

ANDALUCÍA

L'agence Andalucía Aficion a reçu une vingtaine d'aficionados pour accompagner le novillero Adrien Salenc lors du séjour campo en Andalousie.

as28f

Un séjour rempli de Convivialité, partage et Aficion en plein cœur  de différents élevages Andalous...

as28h

Merci à Adrien et à tous les participants grâce à qui ce séjour a été une belle réussite.

as28g

(Communiqué)

CERCLE

Rappel…

jdc22t

 

Paul Hermé

soler 2017

Affiches / Cartels

 valv23aff

 arl03aff

 ist03aff feria

 vic23aff

 cer22aff

 mdm0aff