Mardi 05 Mars 2024
Samadet, Autres courses...
Dimanche, 19 Mars 2017

tg19zw

Sortie a hombros par la grande porte d’Andy Younes et Tibo Garcia...

Avec une bonne entrée et un comité d’accueil d’une dizaine d’antis tenus suffisamment loin pour nous épargner leurs « crécelleries » en tous genres, cette course a permis aux trois novilleros nationaux les plus prometteurs d’avoir une belle opportunité face à un bétail d’Ignacio López Chaves au tamaño discret, noble, mais manquant pour certains de forces.

A noter qu’à l’issue du paseo, Serge Dupouy a invité Didier Cabanis à venir le rejoindre en piste pour un très émouvant moment musical ponctué d’applaudissements soutenus à la mémoire de Philippe Cuillé.

dc19t

Ensuite, Andy Younes (silence et oreille) a reçu en piste un trophée de la part de la Peña El Quite, avant un incident de lidia qui eut pour conséquence un mouchoir vert tombé du palco, le premier novillo ayant un peu de mal à se remettre d’un violent coup de boule contre un burladero. Peut-être aurait-il fallu lui laisser davantage le temps de se reprendre, mais bref, le plus difficile restait de lui faire réintégrer une loge, ce qu’il refusa de faire durant un long moment. Finalement, Andy alla l’estoquer, ce qu’il fit promptement. Sortit alors le 1 bis, des frères Bats (Alma Serena), qui alla deux fois au cheval, la suite montrant toutefois qu’il avait peut-être été trop piqué car il eut du mal ensuite à tenir la cadence. L’Arlésien se battit pour tenter de réaliser un trasteo soutenu, mais l’ensemble manqua progressivement de transmission, la noblesse de son opposant n’effaçant pas son manque de chispa. Entière tendida. Andy dessina de suaves capotazos avec son second, auteur d’une vuelta de campana avant un puyazo bien dosé. Bon quite avant un brindis à l’assemblée puis deux cambios au centre pour lancer des débats qui allaient se poursuivre sur un mode décidé. Un violent accrochage n’altéra cependant pas la volonté d’Andy qui se reprit bien avant une entière qui libéra deux pavillons synonymes d’une nouvelle grande porte après celles de Valdemorillo et Valencia...

ay19t

Tibo Garcia (oreille et deux oreilles) n’a pas perdu son temps dans les Landes puisque pour une novillada de reprise, il a accompagné Andy sur les épaules des costaleros. A son premier, après de bons capotazos, une pique cuidée puis un brindis à Didier Cabanis, Tibo s’est engagé dans des séries à mi-hauteur, bien en rapport avec le potentiel de son adversaire, noble mais juste de forces. Un labeur propre, sérieux, ponctué d’une entière tombée. Avec le quinto, Tibo allait délivrer les meilleurs séquences de cette tarde. Lui aussi eut l’infortune de voir son novillo faire une vuelta de campana après de bons muletazos. Une rencontre préservée, puis brindis au public d’une faena variée, autoritaire et élégante qui comprit notamment d’excellents passages près des planches, une fois le bicho bien mis dans sa canasta. Entière et deux oreilles qui ajoutées à la première lui assuraient une sortie a hombros prometteuse pour la suite, dès Arles pour Pâques avec le même cartel...

tg19t

Adrien Salenc (oreille et applaudissements) brilla au capote et après un bref puyazo en deux fois, instrumenta un superbe quite par chicuelinas. Brindée à Ángel Gómez Escorial, à la fois apoderado et depuis cette saison banderillero, sa faena s’avéra allurée dans son entame en se ployant. S’ensuivirent quelques échanges templés, Adrien manifestant en prime une belle envie, les choses ayant toutefois tendance à baisser en même temps que son toro. Entière. Avec l’ultime, bonne réception puis piqûre homéopathique, brindis aux travées, début à genoux, Adrien devant toutefois se relever promptement car son opposant ne supportait pas des mouvements trop bas. Par la suite, il proposa plusieurs mouvements bien cadencés à tribord, l’autre rive s’avérant moins fréquentable. Final rapproché, entière, puis peut-être par excès de précipitation, Adrien sécha avec le verdugo, perdant ainsi un trophée qui lui aurait permis de sortir a hombros avec ses compagnons de cartel...

as19t

Bonne organisation et harmonieux accompagnement musical de la Peña Al Violín...

En matinée, face à trois beceros d’Agruna, Richard Milian proposait dans une formule d’accompagnement commenté qu’il affectionne, une sorte de revue d’effectifs de ses pupilles d’Adour Aficion, avec la mise en évidence des plus avancés, les trois aspirants qui vont toréer la non piquée de Mugron le lundi de Pâques, à savoir Dorian Canton, Clément Hargous et Yon Lamothe.

aa19t

Mais les autres ne furent pas en reste, notamment la catégorie « péquélets », dignement représentée par Tristan et un petit nouveau, Guillaume, pour qui c’était  son baptême du feu. Avec le sourire en prime...

AUTRES COURSES

L’actualité de ce week-end a été passablement riche, avec notamment à Valencia le final des Fallas où Alberto López Simón a indulté un toro de Domingo Hernández lors d’une corrida de clôture qui a vu aussi El Juli sortir par la puerta grande...

A Castellón, Juan José Padilla et Vicente Soler sont sortis a hombros au terme de la corrida de Fuente Ymbro, et à Arnedo, le Zapato de Plata a été remporté par Fernando Plaza.

Compte tenu de quelques problèmes de transmissions, tout cela sera détaillé dans la prochaine parution, ainsi qu’un retour sur la présentation des cartels de Vic et toutes les infos taurines...